3 ans de prison pour le CEO d’une plateforme d’échange Sud-coréenne (wash trading)

L'actualité d'aujourd'hui concerne les lourdes peines distribuées à deux des dirigeants de Komid, un exchange sud-coréen pour des cas de wash trading. Retour en détail sur les sentences prononcées.

Il y a trois jours, un média local relatait cette affaire sur son site. En effet, Blockinpress revient sur les conclusions de cette condamnation et notamment les peines reçues. Les personnes mises en cause sont le dirigeant principal de la plateforme ainsi qu'un autre manager de la firme.

On leur reproche d'avoir utilisé des bots pour falsifier les volumes de l'exchange, corrompant donc les données disponibles pour les traders et les investisseurs.

On parle de millions de fausses transactions orchestrées. Il serait en effet question de 5 millions d'opérations artificielles lors de la période de Janvier 2018 pour un total de 45 millions de $ de frais obtenus (fees).

Day trading

Les peines prononcées

Le directeur général, Choi HYUNSUK écope de trois ans d'emprisonnement. Un autre des responsables de l'entreprise se prénommant Park est quant à lui condamné pour une période de deux ans.

On peut considérer les actions des dirigeants de la firme comme du wash trading. C'est-à-dire, une manipulation interne des marchés afin de les rendre plus attractifs. Via cette fraude, de nouveaux investisseurs et traders ont pu être attirés par la plateforme d'échange croyant que celle-ci réalisait de gros volumes.

Le juge a déclaré :

« Le crime a été très dommageable pour les clients. Qui plus est, il a entaché et a eu un impact négatif sur l'image des cryptomonnaies de manière générale. »

 

C'est la première fois que des dirigeants d'une plateforme réalisant du wash trading sont condamnés. Mais ce ne sont certainement pas les derniers.

En effet, ces derniers mois, de nombreuses rumeurs de fakes volumes sur des exchanges ont fait la une de l'actualité crypto. On peut citer ce rapport, publié en Décembre 2018, qui présente des chiffres accablants pour le marché. On parle de 80% des tops paires de 95% des plateformes qui auraient un volume constitué par le wash trading.

La Corée du Sud est une nation très en avance sur les cryptomonnaies. Au niveau des régulations, le pays est considéré comme précurseur. De plus, de nombreux magasins acceptent déjà les cryptodevises. Et pour finir, un tier des trades réalisés sur le Bitcoin dans le monde le sont par les habitants de la République de Corée. 

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

13 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger