Cryptomonnaies

WeWork accepte les cryptos dans ses paiements et dans son bilan

21 Avr 2021 - 10:56

WeWork, fournisseur-phare d’espaces de coworking à l’échelle mondiale, accepte désormais les paiements en cryptomonnaies. Elles seront détenues dans sa trésorerie sans conversion. Premier membre à répondre à l’initiative, la plateforme d’échange Coinbase.

Du coworking réglé en crypto

Les cryptomonnaies ne sont peut-être pas (encore) un moyen de paiement aux yeux des régulateurs, mais un nombre croissant d’entreprises semblent les considérer comme tel. Dernière en date, la société d’espaces de travail clé en main WeWork appartenant à SoftBank. Dans un communiqué paru sur son site web, elle déclare s’être associée avec l’opérateur de paiement BitPay pour accepter les règlements en Bitcoin et Ether ainsi que dans les stablecoins USD Coin (USDC) et Paxos (PAX). Une offre qui devrait s’étoffer à l’avenir et s’étendre à d’autres cryptomonnaies.

La plateforme d’échange Coinbase sera le premier membre de WeWork à régler sa cotisation en actifs numériques. Un client d’envergure pour soutenir une initiative notable, d’autant que la société compte détenir les cryptomonnaies dans sa trésorerie. Une démarche novatrice qui suit celle de Tesla, première enseigne à avoir déclaré les conserver sur le bilan comptable de l’entreprise

Le fournisseur d’espaces de travail souhaite également proposer aux propriétaires des locaux et autres prestataires d’être payés en cryptomonnaies via l’application Coinbase.

Surfer sur la hype crypto pour redorer son blason

Pour une entreprise qui vit de sa proximité avec les startups fintech, il est aujourd’hui difficile de ne pas surfer sur la hype crypto qui enfièvre le milieu et au-delà.

La force de WeWork réside dans notre capacité à évoluer et à répondre au mieux aux divers besoins de nos membres à travers le monde. À mesure que notre base de membres continue de croître dans le secteur des technologies financières, notre capacité à nous adapter à leurs besoins et à servir une nouvelle économie augmente également. (…) Il est alors logique pour nous d’ajouter les cryptomonnaies comme mode de paiement . « 

Sandeep Mathrani, PDG de WeWork

Accepter les cryptomonnaies permet de se repositionner dans la course et de tenter de redresser une situation mise à mal notamment par le contexte pandémique. Mais les déboires de la société avaient commencé avant en raison des comportements erratiques de son ex-patron.

En 2020, WeWork a perdu l’équivalent de 3,2 milliards de dollars. Selon le Financial Times, la société chercherait à lever 1 milliard d’argent frais. Mais pour séduire les investisseurs, elle doit restaurer son image de startup dynamique et créative. Apparemment, miser sur les cryptomonnaies est une stratégie de choix même si, pour le moment, la société n’a pas choisi, comme tant d’autres, d’investir directement dans le Bitcoin.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche