Le Bitcoin (BTC) rebondit sur la zone des 9400$ jusqu’à 10 500$+ [Analyse]

Je vous propose aujourd’hui une petite analyse technique du Bitcoin (BTC). L’Or digital s’échange, en ce mercredi 4 septembre, aux alentours des 10 550$, après avoir atteint la zone des 10 800$ hier, soit une augmentation de +14% en deux jours.

Le BTC effectue un rebond sur la zone des 9400$

Graphique BTC/USD en unité Daily sur Coinbase. Source : TradingView.

Graphique BTC/USD en unité Daily sur Coinbase. Source : TradingView.

D’après CoinMarketCap, le BTC est en hausse de près de +2% sur les dernières 24h, pour un total de +14% si l’on considère la phase d’augmentation de prix de 9400$ à 10800$ en 48h. Le marché BTC/USD a une nouvelle fois rebondi sur un niveau crucial (celui des 9400$). En effet, alors que le Bitcoin avait buté à 10 800$ le 19 août, zone précédemment résistante le 20 juillet, il a plongé jusqu’à revenir à ce niveau clé, qui a joué le rôle de support et a permis à l’actif de retrouver son souffle.

En fait, la zone des 9000 – 9400$ a souvent fait office de pivot, que cela soit en tant que support le 17 et le 27 juillet ayant permis des rebonds assez forts, mais également en tant que résistance quelques mois plus tôt, aux alentours du 27 mai 2019. C’est donc un espace dans lequel on observe des variations de prix élevées, à travers un intérêt fort des vendeurs auparavant, et plus récemment des acheteurs. Qui plus est, il a une nouvelle fois joué le rôle de support attendu, le 31 août dernier.

Par ailleurs, si on cassait à la baisse cette zone, en plus de passer sous une résistance forte et installée depuis plusieurs mois maintenant, on aurait breaké la tendance haussière de fond lancée depuis décembre 2018 et visible avec la droite bleue sur le graphique ci-dessus. Tant que l’on reste au-dessus de cette droite, et globalement que l’on continue de rebondir sur la box matérialisée en vert foncé (translucide) sur le graphique, les bulls (acheteurs du marché) peuvent garder leur optimisme.

Liquidations des shorts sur BitMEX.

Liquidations des shorts sur BitMEX.

Il est intéressant d’observer que les liquidations massives de shorts ont également soutenu cette augmentation en valorisation du BTC. Le principe de liquidation, lorsque l’on trade avec des effets de levier, a catalysé la hausse de ces dernières heures. En effet, quand un short (tradeur à la baisse) est liquidé car le prix monte trop et atteint le point auquel la plateforme doit clôturer sa position pour s’assurer de ne pas être en perte, cela fait mécaniquement grimper la valeur de l’actif. Cela s’explique parce que l’exchange contraint en réalité le trader qui a vendu à découvert à racheter son trade. Cela veut dire qu’il va devoir prendre la position inverse de celle initialement enclenchée.

Le Bitcoin (BTC) est-il dans un range ?

Cours du Bitcon vs USD en unité de temps 4H sur Bitstamp.

Cours du Bitcon vs USD en unité de temps 4H sur Bitstamp. Source : Trading View

Si l’on prend un peu de recul sur les variations de prix des dernières semaines, on observe que globalement, on se trouve dans une forme de range (c’est-à-dire d’oscillation de valeur entre des bornes définies) très étendu. Le Bitcoin évolue successivement à la hausse et à la baisse, sans créer de dynamique claire. Il faudrait réaliser un nouveau plus haut pour vraiment catalyser fortement le BTC et repartir sur une augmentation de prix de long terme, au-dessus des 14 000$. Tant qu’on tient la zone des 9000 – 9400$, on peut imaginer des évolutions haussières à court terme, représentées par des rebonds. Une sortie de ce range se matérialiserait en passant au-delà des 14 000$ ou en dessous des 9000$ en y inscrivant des clôtures fortes (Daily, Weekly).

Des signes qui semblent plutôt mitigés

Par ailleurs, on observe sur le graphique ci-dessus un signe plus pessimiste, ce sont les sommets descendants, numérotés 1;2;3;4. Ils matérialisent le fait que depuis le plus haut de l’année 2019 (juin), les rebonds se font de plus en plus faibles, ce qui induirait que la demande est moins forte à chaque retour sur un support. Il serait vraiment intéressant de repasser au-dessus du sommet 3 pour casser cette dynamique négative.

Par ailleurs, on observe également avec la flèche rouge en bas du graphique, que le volume de trading du BTC est largement en baisse, ce qui pourrait être annonciateur d’un mouvement très violent, dans un sens, comme dans l’autre.

Comme évoqué par Larry Cermak (analyste à TheBlock) ci-dessus, le Bitcoin atteint son volume le plus bas depuis 5 mois. Il annonce d’ailleurs qu’il faut rester très attentif au mois de septembre, et qu’un regain de celui-ci est très probable. Si cela n’arrive pas, il pourrait y avoir une importante correction. Il est possible que le lancement de BAKKT dans les prochaines semaines joue le rôle de catalyseur du volume à la hausse, car il a une chance de stimuler la demande institutionnelle (et donc les très gros portefeuilles).

L'indicateur Fear and Greed le 4 septembre 2019.

L’indicateur Fear and Greed le 4 septembre 2019.

L’outil Fear and Greed du Bitcoin se trouve dans la zone de Fear, c’est-à-dire de peur, les investisseurs et traders seraient donc inquiets par rapport au sentiment de marché, noté 43/100. Lorsque l’indicateur n’affiche pas un Extreme Fear ou un Extreme Greed, il semble plus difficile de dégager une tendance réelle. Aujourd’hui, par exemple il semble relativement neutre. Cet indicateur, lancé en 2019, s’appuie sur de nombreux paramètres pour établir le sentiment de marché : volatilité, momentum, questionnaire aux acteurs de l’écosystème, réseaux sociaux, dominance, Google Trends. Il semblerait qu’il corrobore l’opinion selon lequel, le BTC soit dans une situation attentiste.

Une dominance envers les altcoins toujours très forte

Dominance BTC - 70%

La Dominance du BTC n’en finit plus de grimper

La dominance du Bitcoin est toujours aussi élevée. On peut même dire qu’elle se renforce, semaine, après semaine, dépassant allègrement les 70%. Cela veut dire que 70% de la capitalisation du marché des cryptomonnaies, correspond en réalité à la capitalisation du BTC. Cela ne laisse pas beaucoup de place pour les altcoins. Les possesseurs d’alts sont donc en attente d’un retournement de cette tendance, à l’instar des altseasons qui ont eu lieu durant l’année 2017.

Pour conclure, il ne faut pas oublier que le Bitcoin reste assez imprévisible et est très sujet aux manipulations de prix de whales/institutions qui détiennent un grand nombre de BTC, et donc un pouvoir d’influence sur le cours très fort. Par ailleurs, CryptoActu ne délivre aucun conseil en investissement, mais essaie simplement de dépeindre une analyse objective du marché des cryptomonnaies. Si cette analyse vous a plu, n’hésitez pas à nous rejoindre dans notre liste mail, sur Telegram ou Youtube.

➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram, c’est par ici : https://t.me/CryptoActuCom ⚡️
➡️S’abonner à notre contenu vidéo sur Youtube !

Commentaires

ipsum eget tempus Aenean libero. quis ut vel,
43 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez