Régulation

Corrélation inquiétante selon le FMI entre cryptos et le marché actions

12 Jan 2022 - 16:58

Selon des économistes du Fonds monétaire international (FMI), il existe une corrélation croissante entre le marché des actions traditionnelles et celui des cryptomonnaies du fait d’une plus grande adoption de ces dernières. Une interdépendance qui pourrait, de leur point de vue, entraîner une déstabilisation des marchés financiers et des économies émergentes. Comme solution à cette menace, ils proposent l’élaboration d’un cadre réglementaire à l’échelle mondiale.

Corrélation des prix entre cryptos et marchés boursiers

Les cryptomonnaies longtemps considérées comme une classe d’actifs à part – et de fait jugées comme une couverture efficace contre les aléas des marchés financiers classiques – seraient de moins en moins marginales. La raison : l’afflux de capitaux qui a fait passer la capitalisation de ce marché de niche de 620 milliards fin 2017 à quasiment 3000 milliards de dollars en novembre dernier. Une capitalisation qui depuis est retombée autour des 2100 milliards de dollars, expression manifeste pour certains de ses détracteurs de son immaturité et de l’absence de régulation.

Mais quoi qu’il en soit, cette volatilité explosive a exercé une attraction sans précédent y compris sur les investisseurs traditionnels qui les introduisent de plus en plus souvent dans leurs portefeuilles d’actifs. Une tendance qui pourrait être la source de problèmes à venir pour les analystes du FMI.

« Le co-mouvement et les retombées accrus et importants entre les marchés de la crypto et des actions indiquent une interconnexion croissante entre les deux classes d’actifs. Elle permet la transmission de chocs pouvant déstabiliser les marchés financiers. »

Adrian Tobias, Tara Iyer et Mahvash S. Qureshi , auteurs de l’article du blog du FMI

Un phénomène notable depuis la pandémie

Selon l’article du blog, le phénomène est notable depuis la pandémie. Avant cette période, les auteurs relèvent au contraire une faible corrélation entre Bitcoin et les principaux indices boursiers comme le S&P500. Mais les politiques monétaires (le quantitative easing ou impression monétaire massive) des banques centrales pour soutenir une économie en grande partie paralysée ont favorisé ce rapprochement.

article du blog du FMI en date du 11 janvier 2022

Rapprochement également apparent selon l’étude, dans les économies de marché émergentes.

Autre observation : les analystes soulignent que l’accointance entre Bitcoin et les actions est plus élevée qu’entre ces dernières et les autres classes d’actifs comme l’or, les obligations d’investissement et les principales devises. Dans un tel contexte, les cryptos en viennent à perdre beaucoup de leur atout.

« La corrélation des crypto-actifs avec les avoirs traditionnels comme les actions a augmenté de manière significative, ce qui limite leurs avantages perçus en matière de diversification des risques et augmente le risque de contagion sur les marchés financiers.”

Adrian Tobias, Tara Iyer et Mahvash S. Qureshi, auteurs de l’article du blog du FMI

Risques systémiques

Les analystes du FMI ne sont pas les premiers à observer une interconnexion entre finance numérique et finance classique. Plusieurs instances de régulation ou des institutions ont rendu compte de ce phénomène mais sans s’alarmer outre-mesure des risques encourus. En revanche, pour les auteurs de l’article, ce rapprochement « pourrait bientôt poser des risques pour la stabilité financière, en particulier dans les pays où l’adoption de la cryptographie est généralisée ».

Ils préconisent donc l’adoption d’un cadre réglementaire mondial incluant des exigences spécifiques pour les banques de plus en plus désireuses de s’exposer et d’interagir avec les cryptomonnaies.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche