Cryptomonnaies

Fiscalité Cryptos – Comment calculer la plus-value

20 Avr 2022 - 09:00

Retrouvez régulièrement des analyses techniques du cours du Bitcoin (BTC) et d’autres cryptomonnaies emblématiques comme Ethereum (ETH). Mais également des vidéos pour vous présenter certains indicateurs techniques, des astuces ou des services plus spécifiques. Tout cela avec comme objectif de rester clair et accessible pour vous permettre d’apprendre les bases en toute simplicité. Et de bénéficier d’analyses pointues réalisées par des traders et investisseurs confirmés. 

Vidéo complète du Trading du Coin en fin d’article.

Cet article est le troisième de cette série sur le sujet de la fiscalité appliquée aux actifs numériques. Dans le premier il était question de la déclaration des comptes détenus sur des plateformes d’échange de cryptomonnaies. Et dans le second, des transactions à sélectionner avant de passer au calcul des plus ou moins-values.

Des dossiers abordés en toute simplicité, afin de vous aider tout au long de cette période fiscale. Avec, dans le cas présent, la question du calcul des plus ou moins-values réalisées qu’il est nécessaire de déclarer aux services fiscaux. Une dernière étape qui n’est pas des moindres dans le cadre de cette procédure…

Fiscalité cryptos – Quels éléments déclarer ?

En ce qui concerne les déclarations à réaliser en relation aux cryptomonnaies, la procédure est assez simple. Car il y a seulement 3 étapes à retenir lors du remplissage de sa feuille d’impôts. Avec, dans le cas présent la question du calcul des plus ou moins-values. Une opération dont l’apparente simplicité relative cache de nombreux écueils. En particulier car elle nécessite de s’appliquer à chaque opération concernée, indépendamment des autres. Mais tout en prenant à chaque fois en compte la valeur totale du portefeuille au moment de cette prise de bénéfices. Et c’est là que tout se complique.

Trading

CryptoTax™ - Une solution clé en main pour simplifier la fiscalité des cryptomonnaies

Hugh B. - 09 Apr 2022 - 09:00

La période des déclarations d’imposition arrive, et avec elle les [...]

Lire la suite >>

Tout cela sans oublier de bien penser à déclarer en parallèle l’ensemble de ses comptes détenus sur des plateformes d’échange de cryptomonnaie. Et de prendre le temps de sélectionner l’intégralité des transactions entrant dans le cadre de ce calcul des plus ou moins-values. Deux étapes détaillées dans les vidéos précédentes de cette série dédiée à la fiscalité des cryptomonnaies :

À noter : les éléments présentés dans cet article s’appliquent uniquement aux investisseurs occasionnels résidants sur le territoire français. Car dans le cas d’une activité régulière, les choses sont bien différentes.

Fiscalité cryptos – La déclaration des plus-values

Comme cela a été abordé dans la vidéo précédente, il est tout d’abord nécessaire de sélectionner l’ensemble des transactions qui entrent dans le cadre du calcul de la plus-value. Une procédure souvent fastidieuse, qui peut être automatisée en quelques minutes grâce au logiciel développé pour la MasterClass CryptoTax™. C’est-à-dire dans le cas présent, l’ensemble des opérations qui impliquent des monnaies classiques, comme l’euro ou le dollar. À l’exclusion des stablecoins qui restent des cryptomonnaies (et donc des échanges crypto-to-crypto) même s’ils sont adossés à ces dernières.

Une opération qui n’est pas forcément aussi compliquée qu’elle le paraît, au premier abord. Mais cela devient tout de suite beaucoup plus complexe lorsqu’il s’agit de l’appliquer à chaque transaction concernée. Car il peut y en avoir des dizaines ou plus. Et surtout, il est impératif de connaître la valeur globale du portefeuille au moment de chacune d’entre elles. Car c’est au prorata de ce montant que sera déterminée la part de ces bénéfices à déclarer aux services des impôts. Sans oublier bien sûr d’y soustraire les moins-values, également à calculer de la même manière.

Fiscalité cryptos – Exemple de calcul de plus-value

Mais rien ne vaut un exemple concret. Supposons donc que vous avez acheté pour 2000€ de Bitcoin et que son prix a été multiplié par 4 au cours de la période fiscale de référence (N-1). Le montant total de votre portefeuille s’élève donc dorénavant à 8000€. Et vous décidez d’en revendre la moitié pour récupérer 4000€. Il ne suffit pas de partir du principe que seuls 2000€ entrent dans le cadre du calcul de la plus-value, car l’autre moitié correspondrait à votre placement initial. Cela paraît peut-être logique, mais ce n’est malheureusement pas aussi simple !

En effet, il faut prendre en compte le montant de revente contre de l’euro, qui s’élève donc à 4000€. Et le faire entrer dans la moulinette fiscale de l’opération officielle dédiée au calcul de la plus-value. C’est-à-dire commencer par retirer votre investissement initial (2000€) une fois qu’il a été multiplié par le montant de votre retrait (4000€). Tout cela divisé par la valeur totale de votre portefeuille au moment de cette transaction (8000€). Ce qui donne au final une plus-value de 3000$. Car 1000€ correspondent au ratio de votre placement initial. Et le reste doit subir la ponction de la flat tax à hauteur de 30%.

À noter : les frais de transaction doivent également être soustraits de chaque opération. Car ils n’entrent pas dans le cadre de cette imposition.

Plus-values – Quelques conseils et astuces

Il est important de bien comprendre que sans un journal de transactions tenu à jour, il est presque impossible d’effectuer seul le calcul de ses plus ou moins-values. En particulier si les opérations concernées remontent sur plusieurs années fiscales. Raison pour laquelle un logiciel de calcul automatisé peut rapidement s’avérer indispensable. Sachant que, malgré certaines croyances inverses, les achats effectués avec des cartes de paiement crypto entrent également dans le cadre des plus-values. C’est-à-dire que la flat tax s’y applique pour n’importe quel montant, du simple fait de la conversion en monnaie traditionnelle opérée. Mais également sur les fameux cashbacks, si ces derniers sont perçus en cryptomonnaies et ensuite échangés (ou dépensés) en euro avec bénéfices.

Si vous détenez des cryptomonnaies depuis plus de 4 ans, il faut savoir qu’auparavant les transactions crypto-to-crypto n’étaient pas exonérées. Ce qui veut dire qu’il sera nécessaire de faire appel à un avocat fiscaliste pour déterminer l’imposition à y appliquer. Un scénario qui ne concerne pas les achats avec simple détention (hold), sans autre opération effectuée depuis.

CryptoTax™ – Calculer sa plus-value simplement

Une procédure de calcul des plus ou moins-values qui est bien plus détaillée dans le cadre de la formation MasterClass CryptoTax™ proposée par le Trading du Coin. Mais dont la véritable valeur ajoutée est le logiciel permettant d’en automatiser la mise en place en seulement quelques clics, afin d’effectuer en toute simplicité ce calcul fastidieux. Cela pour chacune des transactions préalablement sélectionnées et en déterminant à chaque fois la fameuse valeur totale de votre portefeuille au moment des faits.

Il suffit pour cela de connecter vos différents comptes et portefeuilles. Et de suivre ensuite la procédure expliquée en détail dans la documentation technique mise à votre disposition. Cela afin d’obtenir un rapport annuel qui va détailler les montants à déclarer et le numéro des cases à remplir sur votre déclaration d’impôts. Mais également de générer dans le même temps les formulaires nécessaires déjà pré-remplis. Et le tour est joué !

Offre de lancement – MasterClass CryptoTax™

Tous les éléments présentés dans cet article sont tirés de la MasterClass CryptoTax™ proposée par le Trading du Coin. Une formation complète et un ensemble d’outils développés afin d’aider à réaliser, en toute simplicité, les opérations indispensable au remplissage de sa déclaration d’impôts. Avec 6 points spécifiques détaillés dans la diapositive ci-dessous. Et la possibilité d’automatiser l’ensemble des procédures nécessaires en seulement quelques minutes.

Attention : l’offre de lancement mise en place par le Trading du Coin pour sa formation MasterClass CryptoTax™ touche à sa fin. Car il ne reste plus que quelques heures pour bénéficier d’une remise de -20% appliquée sur l’ensemble de ses services. Une opportunité encore disponible jusqu’au 21 avril (demain) à minuit. Alors n’hésitez pas trop longtemps !

CryptoTax™ - Une solution clé en main pour simplifier la fiscalité des cryptomonnaies

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche