Plateformes d'échanges

Kraken veut aussi sa plateforme NFT

18 Déc 2021 - 10:58

Les plateformes d’échange centralisées Binance, Coinbase et FTX se sont déjà positionnées sur le créneau porteur des jetons non fongibles (NFT). C’est à présent au tour d’un autre géant du secteur crypto, Kraken, de déclarer sa flamme pour ce marché et de vouloir lui dédier un espace spécifique.

Kraken envisage le lancement imminent d’une plateforme NFT

Le fondateur et PDG de Kraken, Jesse Powell, vient de révéler dans un entretien à Bloomberg que l’échange s’apprête à investir le marché des NFT.

« Nous travaillons sur une plateforme de NFT en ce moment, pour donner aux investisseurs une exposition au marché de NFT naissant. »

Rien de bien précis pour le moment mais la plateforme dédiée aux NFT que prépare Kraken sera visiblement orientée vers le métavers. Powell soulignant en effet le dynamisme de ce segment que ce soit dans le domaine des terrains virtuels, de la garde-robe pour avatars numériques ou de la sociabilité 3.0.

« Il y a un niveau d’activité incroyable récemment autour des NFT liés aux métavers variés. […] Nous pensons que ça va prendre de plus en plus d’ampleur, et nous souhaitons nous positionner à la pointe de cela. »

Un positionnement qui pourrait, selon le patron de l’exchange, inclure de prendre en charge une partie de l’activité « hors chaîne » pour « réduire au minimum les frais de frappe et de transaction ».

Kraken à la traîne mais…

Si Kraken lance sa place de marché NFT, il va rejoindre la cohorte d’échanges centralisés de premier plan qui ont déjà investi le secteur. Binance, toujours prompt à se saisir du sens du vent, a été le premier. FTX lui a emboîté le pas avec une plateforme NFT basée sur Solana, et qui plus récemment a intégré aussi des NFT bâtis sur Ethereum. Enfin, Coinbase a également lancé l’offensive avec des ambitions démesurées et discutables.

Kraken lui adopte souvent un rythme différent de celui de ses concurrents. L’échange prend son temps, publie nombre de rapports de recherche avant de se lancer au risque d’être un peu à la traîne mais ses visées légalistes, déjà crypto-banque aux Etats-Unis, en font un acteur sérieux du secteur qui privilégie la prudence au détriment de la réactivité. En même temps, dans un univers aussi dynamique qui dégaine les nouveautés à un rythme haletant, c’est un parti-pris qui peut lasser les utilisateurs... Rappelons néanmoins que Kraken est l’une des plus anciennes plateformes d’échange (2011) qui arrive à se maintenir dans le top 10 du classement depuis sa création. Dans un marché aussi concurrentiel, ce n’est pas rien.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche