L’USDC pris en charge par Algorand

 L’USDC pris en charge par Algorand

Le stablecoin USDC du consortium Center, co-fondé par Circle et Coinbase, est désormais officiellement pris en charge par la blockchain publique Algorand.

Une blockchain plus rapide et moins coûteuse

Le deuxième plus grand stablecoin, après l’USDT (Tether), représentant 7% de part du marché mondial, connaît une amélioration majeure en intégrant Algorand. La seconde blockchain après Ethererum à devenir un support natif pour l’USDC. Selon une déclaration du consortium Center, c’est un pas décisif vers l’adoption massive.

L’expansion de l’USDC d’Ethereum à des chaînes de blocs supplémentaires comme Algorand garantira à l’USDC la flexibilité nécessaire pour tout soutenir, des projets DeFi émergents aux institutions financières à grande échelle. »

Alesia Haas, directrice financière de Coinbase

La blockchain Algorand permet en effet une vitesse de plus de 1000 transactions par seconde (TPS) avec des frais de transaction de moins de 1 centime (1/20 d’un centime précisément). Avantages indubitables par rapport à la blockchain Ethereum réputée plus lente (15 TPS) et plus coûteuse (2.65 $ en moyenne par transaction).

Ce lancement allie la commodité de l’USDC et un protocole avancé pour le monde entier. C’est un échange financier dans lequel les contrats intelligents de couche 1 sont aussi simples et sécurisés que les paiements ordinaires. » 

Silvio Micali, fondateur d’Algorand

Un USDC de plus en plus populaire dans la DeFi

L’annonce intervient deux semaines après l’importante mise à jour du stablecoin. USDC 2.0 implémente en effet les envois sans gaz qui permettent aux développeurs de portefeuilles de supprimer la nécessité pour le client de détenir un solde d’Ether et de déléguer plutôt le paiement des frais de gaz à une autre adresse. En contournant la nature complexe du système gazier d’Ethereum , l’USD Coin a gagné en popularité parmi les utilisateurs DeFi

En effet, selon les données de la société d’analyse Flipside Crypto , les investisseurs de l’écosystème de la finance décentralisée se tourneraient effectivement de plus en plus vers l’USDC afin d’interagir avec des protocoles de prêt comme Compound et Aave. Ils l’utiliseraient aussi davantage pour fournir des liquidités à des pools tels que Uniswap et Curve.

Un signal positif pour la croissance du stablecoin dont on connaissait déjà le succès auprès des banques et des entreprises. La prise en charge d’Algorand qui met l’accent sur les fonctionnalités et les besoins des institutions financières réglementées, pourrait aussi venir soutenir l’expansion de ces cas d’utilisation.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,180