Finance Décentralisée (DeFi)

MakerDAO investit 500 millions de dollars dans des actifs traditionnels

07 Oct 2022 - 10:36

L’émetteur du stablecoin DAI, Maker DAO, a annoncé un plan d’investissement de 500 millions de dollars dans des bons du Trésor américain et des obligations d’entreprises. L’objectif : fournir au protocole un support plus stable et diversifier son portefeuille.

MakerDAO choisit d’investir 500 millions de dollars dans des actifs traditionnels

La communauté qui gouverne MakerDAO, l’organisation autonome décentralisée (DAO) derrière le stablecoin DAI, va allouer 500 millions de dollars à des actifs traditionnels.

Le plan, approuvé par les membres, prévoit 400 millions de dollars des réserves d’actifs de l’organisation dans des bons du Trésor américain et 100 millions investis dans des obligations d’entreprises. Une première transaction pilote d’un million de dollars a déjà été réalisée le 6 octobre suite à un vote exécutif de Maker. Le reste de l’allocation devrait advenir dans la foulée.

La répartition 80-20 entre les bons du Trésor et les obligations est restée l’approche privilégiée pendant le processus de vote. Cela met en valeur l’opportunité associée au déménagement, et voir un tel soutien catégorique de la communauté est très excitant.

Déclaration de Nadia Alvarez, responsable de MakerDAO Growth

Alors que le conseiller en actifs de la finance décentralisée (DeFi), Monetalis, supervisera la conversion, la banque d’actifs numériques Sygnum sera l’un des deux partenaires de l’effort de diversification des 500 millions de dollars ainsi qu’elle l’a annoncé de son côté. A cet effet, elle a déclaré qu’elle travaillait avec la division suisse de BlackRock pour convertir une allocation de 250 millions de dollars. C’est la société de gestion d’investissement Baillie Gifford qui gèrera l’autre moitié.

Une option déroutante

Si MakerDAO a justifié cette décision comme moyen de renforcer le bilan du projet DAI avec une exposition à des actifs traditionnels liquides à faible risque, la nouvelle orientation n’en est pas moins quelque peu déroutante.

Rappelons que jusque-là, la majorité du pool de garanties DAI était adossée à l’USDC. Or, depuis l’affaire Tornado Cash où Circle, l’émetteur centralisé du stablecoin, a de sa propre initiative choisi de geler les adresses mises sur liste noire par le département du Trésor américain, la confiance a été rompue. Le fondateur de MakerDAO, Rune Christiensen, avait à l’époque déclaré que c’était un comportement incompatible avec la philosophie de décentralisation de l’organisation. Mieux encore, il avait recommandé le retrait de DAI de l’USDC et la transition vers un collatéral vraiment décentralisé.

De fait, ce plan d’investissement va précisément à l’encontre de ce principe en s’orientant vers des actifs soutenus directement par le gouvernement américain. Mais il faut dire que les stablecoins sont sous pression depuis la chute du TerraUSD. Un événement catastrophique qui les a encore davantage placés dans le viseur des régulateurs.

Ainsi, chacun d’entre eux – et les deux leaders du marché sont les premiers à prouver la solidité de leurs réserves en recourant notamment à des bons du Trésor américainsurenchérit pour montrer patte blanche et regagner la confiance des investisseurs. Le DAI, quatrième stablecoin du marché avec une capitalisation de plus de 6 milliards de dollars, n’y échappe pas, sachant que depuis l’épisode TerraUSD en mai, selon les dernières données de DeFiLlama, la circulation globale des stablecoins a chuté approximativement de 38 milliards de dollars. A l’heure actuelle, 148,7 milliards de dollars de pièces stables sont toujours en circulation.

Vous ne savez plus quel stablecoin choisir, optez plutôt pour du Bitcoin en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX. Petit bonus : vous bénéficierez à vie d’une réduction sur vos frais de trading (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche