Plateformes d'échanges

Pas de sauveur providentiel pour Genesis

22 Nov 2022 - 08:11

Binance un moment pressenti pour venir au secours du géant américain Genesis en mauvaise posture depuis la chute de FTX, a jeté l’éponge. Le prêteur crypto aux institutionnels qui cherchait à lever 1 milliard de dollars ne se résout pas encore à déposer le bilan. Il serait désormais en quête d’un refinancement révisé à la baisse. Mais même à 500 millions de dollars, l’issue semble plus qu’incertaine.

Genesis peine à trouver des investisseurs

La faillite de FTX continue de faire des ravages. La plateforme crypto institutionnelle Genesis, déjà fragilisée par le défaut de Three Arrows Capital (3AC) à qui elle avait prêté 2,36 milliards de dollars, est touchée de plein fouet par l’effondrement de FTX. Révélant le 10 novembre qu’elle y avait 175 millions de dollars bloqués, elle a ensuite annoncé qu’elle suspendait temporairement les retraits en invoquant des « turbulences sans précédent sur le marché ». 

Dans la foulée, Genesis a cherché à lever 1 milliard de dollars pour renflouer son unité de prêt, Genesis Global Capital, mais en vain. Après vraisemblablement plusieurs refus d’acteurs sollicités (à prendre avec des pincettes), Binance, avec qui il était en pourparlers, a finalement dit non, invoquant un conflit d’intérêts potentiel avec le modèle commercial du courtier.

Genesis serait, selon le Wall Street Journal, en discussion avec Apollo Global Management, un puissant fonds new-yorkais, connu pour sa capacité à remettre sur pied des groupes en difficulté.

Genesis révise son montant de refinancement de 1 milliard de dollars à 500 millions

Alors que dans un article de Bloomberg en date du 21 novembre, citant des personnes proches du dossier, Genesis déclarait que suite à ses difficultés à trouver un nouveau financement, la société devrait déposer le bilan, le ton aujourd’hui a changé.

Nous n’avons pas l’intention de déposer le bilan de manière imminente. Notre objectif est de résoudre la situation actuelle de manière consensuelle sans avoir besoin d’un dépôt de bilan. Genesis continue d’avoir des conversations constructives avec les créanciers.

Porte-parole de Genesis cité in The Block

Et dans ses tentatives de résolution, Genesis a décidé de réviser à la baisse ses prétentions de refinancement. Le milliard de dollars est passé à 500 millions. A voir si cela suffira à attirer des investisseurs potentiels… et à éviter la catastrophe annoncée qui pourrait toucher d’autres gros acteurs du secteur, dont Grayscale, sa société soeur dans le Digital Currency Group.

Bitcoin

Grayscale, société soeur de Genesis, en fâcheuse posture ?

Nathalie E. - 21 Nov 2022 - 07:28

Grayscale, le pionnier de l’investissement institutionnel dans le [...]

Lire la suite >>

L’industrie crypto continue de vivre au rythme de nouvelles plus alarmantes les unes que les autres. Difficile dans ce contexte de croire en des jours meilleurs. Mais ce qui est en cause là, c’est l’effet de contagion qui touche les sociétés centralisées du secteur très dépendantes les unes des autres. Le bitcoin, bien à l’abri dans des solutions d’auto-garde comme des portefeuilles matériels, n’est en rien concerné par ces dysfonctionnements en cascade.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche