Première consultation citoyenne sur la blockchain Tezos

 Première consultation citoyenne sur la blockchain Tezos

À l’initiative des maires de Verneuil, Vernouillet et Chapet, trois communes des Yvelines, une consultation citoyenne aura lieu début octobre au sujet du projet de déviation de la départementale RD154. Pour l’occasion, les habitants de Verneuil auront la possibilité de voter par internet. Le scrutin se fera via l’application Avosvotes s’appuyant sur la blockchain Tezos.

La blockchain au service de la démocratie locale

Ce projet de déviation a pour but de créer une voie nouvelle de contournement au sud des communes pour délester la traversée des centres-villes du trafic de transit en direction de l’autoroute A13. Orchestré par le Conseil Départemental des Yvelines qui n’ a pas été associé à la consultation citoyenne, le projet fait débat depuis des décennies. Les habitants sont donc invités à se positionner pour ou contre l’actuel tracé du contournement le 11 octobre en bureau de vote. Mais la grande première, c’est que les résidents de Verneuil-sur-Seine pourront, du 1er au 8 octobre, voter en ligne via l’application web ou mobile Avosvotes, téléchargeable sur Apple ou Google.

 L’objectif de cette consultation à la fois numérique et physique est d’associer le plus largement possible les habitants de nos communes sur un enjeux clef de territoire. C’était pour moi une promesse de campagne. Et si désormais elle s’avère suffisamment significative, cela sera un signe positif pour la revitalisation de la démocratie participative locale .»

Fabien Aufrechter, Maire de Verneuil-sur-Seine

Avosvotes, une création du cru

C’est une jeune startup yvelinoise qui est à l’initiative de cette application. L’enjeu : garantir une totale transparence et une sécurité maximale du vote. Pour ce faire, Avosvotes sécurise l’identité numérique des participants. Une vérification manuelle complémentaire à celle d’une intelligence artificielle sera en effet systématiquement réalisée. La solution mise en place sera aussi respectueuse du RGPD par le recours à des serveurs français. Elle permettra à tous les résidents, français ou pas, de participer au vote. Ils recevront des preuves de leur contribution pour suivre la comptabilisation de leur voix.

certificat stocké sur la blockchain Tezos, communiqué de presse de Verneuil-sur Seine 

Cette utilisation de la blockchain n’est pas nouvelle. Nous avons déjà évoqué ailleurs ce même type de cas d’usage au résultat plutôt mitigé. Pourtant, ses caractéristiques répondent tout à fait aux enjeux du processus électoral. En effet, sa technologie de stockage et de transmission d’informations transparente, sécurisée et décentralisée augure bien d’un vote hautement fiabilisé et « auditable » par tous. Nous suivrons donc de près cette expérimentation à échelle très locale qui pourrait venir changer la donne pour une démocratie vraiment participative.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,169