Ripple – Une banque saoudienne (affiliée à HSBC) réalise des transactions internationales grâce à la blockchain

La Saudi British Bank (SABB) et la société cryptographique américaine (Ripple) lancent leur nouveau produit bancaire qui s’appuie sur la blockchain.

Ça y est : le paiement transfrontalier instantané soutenu par la technologie Ripple (XRP) est désormais officiellement lancé par la SABB. La banque saoudienne qui planchait sur ce projet depuis un long moment déjà s’est réjouie du résultat obtenu. Il s’agit d’un produit financier conçu pour optimiser les opérations nationales et internationales de cette institution bancaire de Riyad. La société Ripple quant à elle, profite également de cette occasion pour poursuivre sa politique d’extension de ses services. Par ailleurs, soulignons que ce partenariat implique aussi HSBC (Hong Kong & Shanghai Banking Corporation) qui est actionnaire majoritaire de la SABB.

La SABB s’appuie sur la technologie Ripple pour faciliter les transferts de fonds entre l’Inde et l’Arabie saoudite

Plus de 5 millions ressortissants indiens participent aux transactions financières entre l’Arabie saoudite et l’Inde. Source de l’image : Pixabay.

Plus de 5 millions ressortissants indiens participent aux transactions financières entre l’Arabie saoudite et l’Inde. Source de l’image : Pixabay.

Les Indiens constituent l’un des plus grands groupes démographiques de l’Arabie saoudite. Par conséquent, ils sont à l’origine de beaucoup de transactions financières effectuées dans le pays. De plus, des statistiques récentes ont prouvé qu’ils sont également les premiers destinataires des transferts d’argent de la planète. La banque mondiale rapporte d’ailleurs que les chiffres, qui s’élevaient à près de 79 milliards en 2018, seraient toujours en hausse.

Ce couloir de transfert de fonds entre l’Arabie saoudite et l’Inde tombe donc à point nommé, le but étant de simplifier l’envoi et la réception d’argent entre les ressortissants des deux destinations.

Navin Gupta, le directeur général de Ripple en Asie du Sud et dans la région MENA, n’a pas caché sa satisfaction devant l'avancée du projet. C’est d’ailleurs lui qui a annoncé la nouvelle via un tweet posté le 25 avril dernier.

Un paiement transfrontalier instantané qui doit réduire les coûts et accroître la transparence

La blockchain de Ripple permettra à la banque saoudienne SABB de fournir des services de paiements transfrontaliers instantanés, plus transparents et plus sûrs. Source de l’image : Visual Hunt.

La blockchain de Ripple permettra à la banque saoudienne SABB de fournir des services de paiements transfrontaliers instantanés, plus transparents et plus sûrs. Source de l’image : Visual Hunt.

L’utilisation de la technologie blockchain de Ripple vise à éliminer des contraintes financières et temporelles liées au système d’envoi de fonds traditionnel. La SABB espère ainsi proposer des échanges financiers rapides, sécurisés, et sans frais importants. Son intention est donc de s’appuyer sur le protocole XRP pour optimiser ses services aussi bien sur le plan national que sur le plan international. Dans tous les cas, la mise en œuvre de ce projet devrait permettre aux deux entreprises d’adopter une position confortable sur le très vaste marché des transactions indien.

XCurrent ou XRapid : quelle solution pour la SABB ?

À l’heure actuelle, on ne sait pas encore quel protocole de transaction transfrontalier Ripple a été choisi par la SABB. Cependant, tout porte à croire que la banque saoudienne britannique penche plutôt pour le support de paiement xCurrent. Contrairement à xRapid qui n’a été déployé que récemment, cette solution répond beaucoup mieux aux exigences des régulateurs.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

16 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez