Cryptomonnaies

Une demande crypto institutionnelle en baisse

23 Mar 2021 - 08:57

L’appétit des investisseurs institutionnels pour les cryptomonnaies est en baisse. Les entrées dans les fonds dédiés ont diminué de 58% la semaine dernière par rapport à la semaine précédente. Des données à tempérer en fonction des zones géographiques, les Etats-Unis se montrant plus économes que l’Europe ou le Canada .

Les investisseurs institutionnels américains se détournent de la crypto

Selon l’étude hebdomadaire délivrée par CoinShares, le plus grand gestionnaire d’actifs cryptographiques en Europe qui détient actuellement 4,64 milliards de dollars sous gestion (constitués principalement de Bitcoin et d’Ether), les flux entrants combinés des fonds institutionnels ont totalisé 99 millions de dollars la semaine du 20 mars. Une baisse significative de 59% par rapport à la semaine précédente qui avait enregistré un montant de 242 millions de dollars. Les données indiquent que ce sont les Etats-Unis qui freinent des quatre fers, l’Europe et le Canada continuant d’acheter à un rythme soutenu.

Néanmoins, en tant qu’acteur majeur, les Etats-Unis influent de façon sévère sur le paysage crypto institutionnel. Ainsi, les volumes quotidiens liés au Bitcoin ont diminué de 35%, passant de 1,1 milliard de dollars par jour depuis le début 2021 à 713 millions de dollars lors de la semaine écoulée.

Autre observation notable : si les institutionnels ont accumulé des Ethers avant le lancement des contrats à terme CME, le temps n’est plus à la diversification. Leur attention est de nouveau focalisée sur Bitcoin avec 85 millions de dollars entrant sur les produits affiliés. Les fonds ETH n’enregistrent eux que 8 millions de dollars. Quant aux autres fonds basés notamment sur Ripple, Bitcoin Cash ou Binance Coin, ils n’apparaissent qu’en quantité négligeable sinon inexistante.

Une fin de mois difficile ?

Grayscale, qui a connu des jours meilleurs, reste le leader du marché des investisseurs institutionnels avec un total de ses actifs sous gestion de 44,2 milliards de dollars. Un montant faramineux porté principalement par son trust Bitcoin qui détient la part du lion, représentant 84% de l’investissement. Loin derrière, CoinShares, qui occupe la deuxième place en volume de gestion d’actifs, a enregistré une perte de 25,9 millions de dollars la semaine dernière. En revanche, le fonds canadien réglementé 3iQ, situé au troisième rang, a augmenté de 1,1 million de dollars sur la même période. Il peut aujourd’hui se prévaloir d’un total d’actifs sous gestion de 1,7 milliard de dollars.

Cet affaiblissement de l’appétit des investisseurs institutionnels pour les fonds en cryptomonnaies est probablement l’un des facteurs à l’origine de la baisse des prix du marché. Au moment de la rédaction, Bitcoin a perdu près de 8% en 24 heures, affichant 53 446,23 $ au compteur. Ether connaît une diminution du même ordre avec un prix se situant désormais en dessous de 1700 $, à 1 665,72 $.

Si les grandes entreprises qui ont accumulé du Bitcoin dans leurs réserves de trésorerie cessent aussi leurs achats récurrents, les perspectives à court terme ne sont pas très optimistes. Le marché pourrait aller revisiter des plus bas, confirmant l’observation récurrente d’un mois de mars pas vraiment printanier pour les cryptomonnaies.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche