Metaverse et Gaming

Walmart préparerait son entrée dans le métavers

17 Jan 2022 - 09:25

La chaîne américaine de grande distribution Walmart préparerait son entrée dans le métavers. A l’appui de cette nouvelle, le dépôt de documents auprès des autorités compétentes concernant différents brevets et la création de sa propre cryptomonnaie et d’une collection de jetons non fongibles (NFT).

Walmart dans le métavers

Le géant américain de la distribution a effectué en décembre, selon un article de CNBC, plusieurs demandes de dépôt auprès de l’Office américain des brevets et des marques. Des dépôts qui indiquent son intention de fabriquer et de vendre des biens virtuels.

L’intention étant de permettre à ses clients d’acheter de l’électronique, de la décoration d’intérieur, des jouets, des cosmétiques, des articles de sport… depuis chez eux, mais en testant la marchandise via le métavers.

Soucieux d’explorer en permanence comment les technologies émergentes pourraient façonner les futures expériences d’achat, il a d’ailleurs déjà livré un aperçu de ce que pourrait être une expérience d’achat en réalité virtuelle.

La marque et le logo Walmart font donc également l’objet d’une demande d’enregistrement en réalité virtuelle (VR) et en réalité augmentée (AR), avec la possibilité d’introduire des « services d’entraînement physique » en VR et AR.

Dans un dossier distinct, le détaillant étudie également l’opportunité de proposer à ses clients sa propre cryptomonnaie et un éventail de NFT.

Des géants focalisés sur le Web 3.0

La hype autour du métavers a explosé depuis que Facebook est devenu Meta. Microsoft lui a emboîté le pas avec son application Teams et sa console Xbox. Mais les entreprises de la tech ne sont pas les seules à entrevoir le potentiel du Web 3.0 qui s’annonce.

A leur suite, de nombreuses marques et enseignes ont pris le virage du monde virtuel à l’instar de l’équipementier sportif Adidas, de détaillant de vêtement comme Ralph Lauren qui a l’intention d’ouvrir un magasin dans le métavers ou des marques de luxe comme Gucci ou Vuitton. Le domaine des loisirs s’en empare aussi avec le géant du divertissement Disney qui veut créer des attractions interactives personnalisées à base de réalité augmentée.

Si on se fie aux prévisions du mastodonte Grayscale, qui envisage le secteur émergent des métavers comme « en train de tout révolutionner », la crypto-économie virtuelle dont le potentiel pourrait « transformer nos interactions sociales, nos relations commerciales et l’économie Internet en général » pourrait générer « plus de 1 000 milliards de dollars de revenus annuels » d’ici quelques années. 

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche