Trading

Analyse Bitcoin et Ethereum – Cours du BTC et ETH le lundi 04 juillet 2022

04 Juil 2022 - 15:00

Dans un contexte de marché toujours morose, le Bitcoin et l’Ethereum tentent de limiter les dégâts. En effet, ils parviennent à préserver péniblement leurs supports respectifs depuis la mi-juin. Pour autant, l’heure d’un rebond technique ne semblerait pas encore au rendez-vous. Le risque inflationniste que nous pensions comme transitoire il y a quelques mois, bat encore son plein des deux côtés de l’Atlantique.

Pour ne rien arranger, les causes de l’inflation ne seraient pas prêtes de s’apaiser au regard des circonstances actuelles. Avec la guerre en Ukraine et la politique Covid zéro en Chine, les problèmes d’offre face à une demande, qui elle-même, reste soutenue, ne vont pas se résoudre par miracle. Partant de ce constat qui ne voit pas encore le bout du tunnel, les classes d’actifs risquées s’enliseraient plus que jamais dans le pessimisme ambiant, et en premier lieu les cryptomonnaies.

D’ailleurs, les dernières analyses techniques sur le BTC et l’ETH sont clairement baissières. Néanmoins, les vendeurs peinent à enfoncer le clou à proximité de leurs supports respectifs. Et si ça devait continuer de cette façon pendant quelques jours/semaines avec en prime un allégement des pressions inflationnistes, un rebond technique digne de ce nom gagnerait en probabilité. D’où la formation définitive de points bas temporaires sur les deux premières cryptomonnaies.

Bitcoin – En route pour les 30 000$ ?

Depuis son dernier ATH en novembre 2021, le Bitcoin est en baisse d’environ 72 %. Ce qui témoigne d’une brutale débandade symbolisant le passage de l’euphorie à la panique totale. Et rien que pour nous faire peur à juste titre, les précédents marchés baissiers s’élevaient de 86 et 84 % respectivement en 2014 et 2018. D’un point de vue statistique, une jambe baissière resterait dans le viseur tant que les nouvelles de marché ne constitueraient pas de motifs d’espoir.

Analyse du cours du Bitcoin hebdomadaire - 04 juillet 2022

D’autant plus que l’épaule-tête-épaule (ETE), la ligne descendante et la phase 4 de Weinstein soutenue par une moyenne mobile à 30 semaines (MM30 weekly) glissant sous les résistances, sont loin d’être menacées jusqu’à preuve du contraire. Sans l’esquisse d’un véritable sursaut des prix du BTC sur le support des 20 000$, les vendeurs n’auraient aucune raison de prendre leurs bénéfices.

Cependant, la seconde vague baissière initiée depuis l’échec sous le haut de son range ou canal horizontal à hauteur des 46 000$, connaîtrait un début d’essoufflement. Pour preuve si c’en est une, le RSI en zone de survente depuis la mi-juin en unités hebdomadaires, signalerait que le pire serait temporairement derrière nous. De plus, nous ne verrions pas d’un mauvais œil, un MACD qui cesse de chuter.

En ce sens, un revirement à la hausse des indicateurs techniques occasionnerait le maintien du support des 20 000$. Dans un premier temps, un retour en force des prix du Bitcoin en direction de la résistance des 26 000$ serait envisagé. En cas de dépassement de cette dernière, la monnaie numérique de Satoshi Nakomoto reviendrait à proximité des 30 000$. Par contre, aller au-delà d’un des niveaux clés du dernier bullrun nous paraîtrait improbable compte tenu des derniers épisodes de stress qui ont sûrement laissé des traces du côté des investisseurs.

Ethereum – En route pour les 1700$ ?

En raison d’un historique de cotation moins large que celui du Bitcoin, l’Ethereum n’a connu que deux marchés baissiers. Le premier avait eu lieu en 2018 avec un déclin de près de 94 % de sa capitalisation boursière. Alors que le second en cours depuis son dernier ATH en novembre 2021, s’élève actuellement de 78 %.

Analyse du cours de l'Ethereum hebdomadaire - 04 juillet 2022

Non seulement, il est dépendant des mouvements futurs du BTC lorsque les marchés financiers demeurent sous tension. Mais si le coup de grâce de ce dernier sous les 20 000$ devait voir le jour, l’ETH risquerait d’amplifier sa baisse sous le support des 1000$ en direction des 700$. Ce qui nous rappelle un dicton que bon nombre d’investisseurs auraient intérêt à retenir à l’avenir : « quand le Bitcoin tousse, tous l’écosystème des cryptomonnaies s’enrhume ».

Toutefois, à court terme, l’Ethereum montre une volonté de ne pas revisiter des prix à trois chiffres en unités hebdomadaires. Avec un RSI traînant en zone de survente et un MACD amortissant potentiellement sa chute, il ne serait pas impossible d’entrevoir un rebond technique de meilleure facture. À la condition sine qua non que le Bitcoin fasse de même.

Dans l’hypothèse de ce scénario aidé par des indicateurs techniques en début de convalescence, les prix de l’Ethereum reprendraient de la hauteur en direction de la résistance des 1400$. Et dans un second temps, ils pourraient rallier celle des 1700$, un des niveaux clés de son dernier bullrun. Mais en revanche, nous resterions toujours loin d’un retournement de tendance favorable.

BTC et ETH – Gare à une nouvelle accélération à la baisse

Bien que les marchés baissiers du Bitcoin et l’Ethereum ont subi un léger ralentissement, il manquent formellement des catalyseurs de premier plan pour stopper temporairement la panique générale des dernières semaines. Tant que ce statu quo perdure, les vendeurs ne subiraient aucune pression pour racheter leurs positions à découvert. Les espoirs d’un rebond technique risqueraient d’être reportés à plus tard.

Et si cela ne suffisait pas, les banques centrales ne pourraient plus apporter leur soutien auquel les investisseurs espèreraient en cas d’incendie sur les marchés financiers. Car si elles le faisaient, elles risqueraient d’alimenter de nouveau l’inflation. Auquel cas, les prix du BTC et de l’ETH très sensibles à l’aversion au risque, se dirigeraient vers un marché baissier plus structurel par rapports aux précédents.

La présence des investisseurs institutionnels ayant tendance à s’exposer à travers des produits financiers, pourrait encore provoquer des mouvements massifs de baisse à cause des appels de marge insoutenables. C’est pourquoi les scénarios d’un Bitcoin à 12 000$ et d’un Ethereum à 700$ ne seraient pas si surréalistes en soi. Avec la crainte que bon nombre d’acteurs et d’influenceurs de l’industrie des cryptomonnaies capituleraient définitivement.


Négocier des cryptomonnaies comporte un niveau de risque élevé, et peut ne pas convenir à tous. Il est recommandé de pleinement s’informer des risques associés, et de n’investir que des sommes que vous pouvez vous permettre de perdre.

Les contenus proposés sur le site CryptoActu.com sont uniquement à vocation pédagogique et informative. Ils ne constituent en aucune façon des recommandations et ne peuvent être assimilés à une incitation pour négocier des instruments financiers.

Le site CryptoActu.com ne garantit ni les résultats, ni les performances des instruments financiers présentés. Par conséquent, nous déclinons toute responsabilité dans l’utilisation qui peut être faite de ces informations et des conséquences qui peuvent en découler.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche