Binance sur le point d’acquérir l’exchange sud-coréen Gopax

Malgré les moments tumultueux que Binance traverse, la plateforme n’a pas renoncé à sa politique d’acquisition d’exchanges crypto, situés plutôt en Asie-Pacifique. La bourse sud-coréenne Gopax serait la prochaine à entrer dans le giron du leader mondial bien qu’aucune annonce officielle émanant de l’une ou l’autre des parties ne soit venue confirmer la nouvelle.

03 janvier 2023 - 07:28

Temps de lecture : 2 minutes

Binance serait en voie de finaliser les dernières étapes pour acquérir l’exchange crypto sud-coréen Gopax. Selon le média local Decenter, le processus de due diligence étant achevé, il ne resterait plus que quelques formalités à accomplir pour que la cinquième plateforme du pays, avec seulement 0,1% des parts de marché, rejoigne le mastodonte mondial. A la clé peut-être, la perspective de rivaliser avec Upbit qui règne en maître dans la péninsule en détenant 80% des volumes de transaction crypto.

Un accord Binance/Gopax

L’accord aurait dû a priori se conclure en décembre, mais des négociations de dernières minutes sur la valeur de la participation l’ont retardé. Ceci étant, le média coréen révèle que Binance achèterait une participation au PDG actuel de Gopax, Lee Jun-Haeng, qui en est également le principal actionnaire avec 41,2% des parts de la société. Celui-ci resterait pour le moment en place pour assurer la stabilité de la gestion.

Gopax, comme toutes les plateformes crypto, a connu une année 2022 difficile. Elle a notamment été touchée de plein fouet par la tourmente qui a emporté le prêteur crypto Genesis suite à l’effondrement de FTX. En effet, elle avait développé une offre de staking en collaboration avec la société du consortium Digital Currency Group (DCG) qui détient également une participation de 14 % dans Gopax.

Binance revient sur le marché sud-coréen

De fait, l’achat de Binance pourrait lui sauver la mise, tout comme elle permettrait à la plateforme n°1 de renouer avec le très fermé marché coréen. En bisbilles avec les autorités régulatrices locales, la tentative du géant en 2020 de lancer un Binance KR avait très vite avortée. Et il n’a pas été le seul à subir les foudres de régulateurs très sourcilleux qui, dans leurs orientations répressives, ont reproduit le modèle du monopole qui existe dans l’économie traditionnelle en Corée du Sud.

Régulation

Le régulateur sud-coréen montre les dents et se dit prêt à fermer toutes les plateformes crypto

Nathalie E. - 25 Apr 2021 - 07:35

C’était attendu. Avec une capitalisation du marché des cryptos [...]

Lire la suite >>

De fait, seuls 5 exchanges crypto natifs ont aujourd’hui pignon sur rue. Aux côtés des deux préalablement cités, on trouve Bitsum, Coinone et Corbit. Mais avec Binance entrant dans le game, le paysage pourrait changer, l’éventail d’options aux investisseurs s’étoffant largement.

Notons cependant qu’en dépit d’une histoire tortueuse, Binance n’était pas complètement absent du pays du matin frais. En août dernier, l’échange a signé un protocole d’accord avec la grande ville portuaire de Busan pour soutenir son ambition de devenir un hub crypto/blockchain et développer son « Busan Digital Asset Exchange ».

Binance convoite le marché Asie-Pacifique

Quand Binance rencontre des problèmes avec les régulateurs locaux, sa stratégie est bien rodée pour revenir par la fenêtre. Ainsi la plateforme de CZ procède t-elle souvent de la même façon pour pénétrer des marchés rétifs : rachat d’une entreprise – ou de parts – ayant déjà obtenue le précieux sésame auprès des instances locales. Pas plus tard qu’en novembre dernier, elle a acquis 100% de la société Sakura Exchange BitCoin, entrant ainsi sur le marché japonais en tant qu’entité réglementée par la Japan Financial Services Agency. A titre indicatif, notons que Kraken a précisément fait l’inverse, se retirant de l’île du soleil levant en raison d’un contexte difficile.

Tout à son offensive asiatique, Binance a également acquis le mois dernier le principal échange crypto d’Indonésie, Tokocrypto.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche