Plateformes d'échanges

Blockchain.com, dernier exchange crypto à réduire ses effectifs

22 Juil 2022 - 07:28

La liste s’allonge et voit chaque semaine un nom s’ajouter aux plateformes d’échange crypto contraintes de procéder à des licenciements massifs pour affronter les rigueurs d’un cycle baissier aux faillites retentissantes. Dernière en date, la société Blockchain.com qui annonce une réduction de ses effectifs de l’ordre de 25%, en raison notamment d’une exposition au fonds spéculatif Three Arrows Capital (3AC) désormais en liquidation.

Du personnel sacrifié sur l’autel de l’austérité

Après Coinbase, Gemini, BlockFi, Crypto.com, mais encore OpenSea, Bitpanda, ByBit, Huobi… c’est au tour de Blockchain.com d’annoncer se séparer d’une partie de son personnel. Une réduction d’effectif qui concernerait environ 150 salariés sur une équipe de 600 personnes dont 450 avaient été embauchées au cours des 16 derniers mois.

Un revirement plutôt spectaculaire qui concernera d’abord la division argentine de la bourse dont les bureaux seront fermés en même temps que les plans d’expansion prévus dans d’autres territoires. Des salariés des Etats-Unis et du Royaume-Uni sont aussi concernés par les suppressions d’emploi mais dans une moindre mesure.

Ce licenciement massif s’accompagne d’une réorientation de l’activité de l’entreprise. Ainsi, Blockchain.com va réduire son secteur de prêt institutionnel, freiner le développement du segment gaming et de son marché des NFT. La licorne britannique va également arrêter sa politique de fusion et acquisition. Les salaires des dirigeants seront aussi soumis à des coupes et le budget marketing et publicitaire sera réduit à néant.

Glorieux et dispendieux en mars, humble et économe en juillet

Cet ensemble de mesures drastiques est censé assurer la pérennité de l’entreprise qui, il n’y a pas si longtemps, regorgeait de projets et d’ambitions.

Cryptomonnaies

Blockchain.com valorisée à 14 milliards de dollars

Nathalie E. - 31 Mar 2022 - 16:58

Blockchain.com, le géant britannique de services crypto qui opèrera [...]

Lire la suite >>

L’hiver crypto ? Peut-être, mais il pourrait avoir bon dos. Blockchain.com a été créé en 2011 et n’en est pas à son premier cycle baissier. L’échange, comme beaucoup de ses pairs, se serait laissé emporter par l’euphorie d’un marché haussier qui semblait sans limites et aurait eu de fait, les yeux plus gros que le ventre, péchant par excès d’optimisme et d’imprévoyance.

Mais s’il y a eu des erreurs de gestion, l’heure n’est visiblement pas au mea culpa. La plateforme préfère évoquer la chute des prix sur le marché crypto et, non sans fondement, l’effondrement du fonds Three Arrows Capital auquel elle était exposée à hauteur de 270 millions de dollars.

Nous pensons que Three Arrows Capital a fraudé l’industrie de la cryptographie et avons l’intention de les tenir responsables dans toute la mesure de la loi.

Déclaration de Blockchain.com

Sans grande possibilité de récupérer l’argent – Blockchain.com fait partie des créanciers qui ont poussé à la liquidation de 3AC – elle s’est vue dans l’obligation de restreindre activités et effectifs, qui ont retrouvé leur niveau de janvier selon Coindesk, pour combler la créance non recouvrée. Elle évite ainsi, du moins pour le moment et sans préjuger de l’avenir, le gel de retrait ou de restriction sur les fonds des clients à la manière de Celsius avant sa faillite officielle.

Pour longue qu’elle soit, la liste de plateformes optant pour une réduction de personnel pourrait encore s’étoffer. La loi des séries et l’effet domino consécutif à l’effondrement de l’écosystème Terra Luna peuvent encore livrer un lot de vilaines surprises.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche