Bug ou hack – OKEx perd l’accès à ses clés privées et suspend tous les retraits

 Bug ou hack – OKEx perd l’accès à ses clés privées et suspend tous les retraits

La sécurité des fonds est au centre de l’univers des cryptomonnaies. Cela qu’il s’agisse de s’en occuper à un niveau personnel ou dans le cadre de la gestion de plateformes centralisées. Cette dernière option n’étant pas forcément la plus sûre. Une réalité qui trouve une nouvelle fois sa confirmation avec la suspension de toute possibilité de retrait mise en place en ce moment même par la plateforme OKEx. 

Cette affaire en cours pourrait se résumer à ce mantra de la communauté crypto : « pas vos clés privées, pas vos cryptomonnaies. » Une réalité qui s’applique en particulier aux plateformes d’échanges. Ces dernières étant censées gérer la sécurité des fonds de leurs utilisateurs, plus imprudents qu’autre chose. Car laisser ses cryptomonnaies sur ce genre de structures n’est en rien le gage de leur sécurisation. Et si ce choix n’est pas une nécessité liée à une activité de trading, il peut être assimilé à de l’inconscience.

Cela du fait que ces plateformes sont les cibles privilégies et très rentables des hackers. La dernière attaque en date ayant coûté la bagatelle de 281 millions de dollars à la plateforme KuCoin. Et même si leur assurance semble avoir pris les choses en main, un fait impossible à ignorer s’impose. Les fonds qui se trouvent sur ces plateformes peuvent disparaître du jour au lendemain ou devenir inaccessibles en quelques secondes.

La plateforme OKEx perd l’accès à ses clés privées

Un discours en forme d’avertissement qui est confirmé en ce moment même. En effet, la plateforme OKEx vient d’annoncer il y a quelques heures la suspension de toutes possibilités de retraits. Cela suite à la perte d’accès à certaines de ses clés privées.  

« Les retraits d’actifs numériques et de cryptomonnaies sont actuellement suspendus. Les autres fonctionnalités restent opérationnelles. Vos fonds et vos actifs sont en sécurité et ne sont pas affectés. Nous nous excusons sincèrement pour tout inconvénient. D’autres annonces seront faites. » – OKEx

Un communiqué publié par la plateforme permet d’avoir plus de détails sur cette affaire. Il semble que cette décision soit motivée par la perte de contact avec une structure en charge de la gestion de certaines clés privées de la plateforme. Cela suite à une enquête en cours visant ce tiers. 

« L’un de nos détenteurs de clés privées coopère actuellement avec un bureau de sécurité publique dans le cadre d’enquêtes, le cas échéant. Nous n’avons pas été en contact avec le détenteur de la clé privée concerné. » – OKEx

La plateforme OKEx assure que cette enquête ne vise pas la plateforme elle-même, mais uniquement ce prestataire. Cela par la voix de son dirigeant, craignant visiblement de subir le sort de son concurrent BitMEX il y a tout juste deux semaines. 

Faut-il s’inquiéter ?

Ces propos rassurants ne permettent pourtant pas de calmer l’inquiétude des utilisateurs de la plateforme. En particulier suite à la publication du compte Twitter Whale Alert effectué quelques heures avant la suspension des retraits de la plateforme. Ce dernier indiquant des mouvements de fonds importants à hauteur de 15 millions de dollars. Cela sous la forme de 1180 BTC et 50 millions de TRX.

 

Et même s’il est pour le moment impossible de lier avec certitude ces deux événements, cela ressemble à une coïncidence très troublante. Une suspicion que l’absence de communication de la plateforme ne permet pas de faire retomber à l’heure actuelle. Ce blocage des retraits pouvant tout aussi bien être une tentative de bloquer l’hémorragie en cours

Quoi qu’il en soit, la réponse ne pourra venir que d’OKEx et devrait intervenir dans les prochaines heures. Cela afin de savoir si tout cela n’est pas un nouveau hack d’envergure. Et même si ce n’est pas le cas, dans quelle mesure la plateforme OKEx sera en mesure de retrouver l’accès à ces fonds

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,169