Criminalité crypto 2022 – Une hausse importante suite aux sanctions internationales

La criminalité associée aux cryptomonnaies est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, surtout de la part de ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent. Cela afin d’imposer au plus grand nombre une vision de cette économie numérique à la fois caricaturale et fausse. Car si l’on écoute les régulateurs et autres opposants du Bitcoin, tout se résumerait à blanchiment d’argent, darknet et escroqueries. Heureusement que chaque année le rapport complet de la société Chainalysis vient remettre les pendules à l’heure…

13 janvier 2023 - 13:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Le sujet des cryptomonnaies n’est pas nécessairement simple à aborder. Car la plupart du temps les interlocuteurs rencontrés sont persuadés de savoir comment en définir les grandes lignes. Et cela en reprenant les propos souvent calomnieux tenus par des responsables politiques, comme la cheffe de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde ou des économistes clairement dépassés comme Nouriel Roubini.

De ce fait, l’idée la plus répandue à propos de ces monnaies numériques décentralisées se résume à un espace de non droit dirigé par la fraude et les activités illicites. Pourtant, de nombreuses études permettent de déconstruire cette caricature dont le principal défaut est de confondre liberté et n’importe quoi. En particulier le très attendu rapport annuel de la structure d’analyse Chainalysis sur les tendances de la criminalité crypto. Spoiler alert : même en hausse pour 2022 elle ne représente « que 0,24% de tout le volume de transaction ».

Cryptomonnaies

2021 : une crypto-criminalité qui pèse $14 milliards mais seulement 0,15% de l'ensemble des transactions

Nathalie E. - 07 Jan 2022 - 12:58

Le volume des transactions cryptographiques délictueuses a atteint un niveau [...]

Lire la suite >>

Criminalité crypto – 0,24% du volume de transaction

Le secteur des cryptomonnaies n’est bien évidemment pas épargné par les opérations illégales et frauduleuses. Mais ces dernières ne représentent pas le fond de commerce important que ses détracteurs ne cessent de vendre dans les médias. Une réalité que vient de mettre une nouvelle fois en évidence le rapport sur les tendances de la criminalité crypto de 2022 dressé par la structure d’analyse on-chain Chainlalysis. Avec comme premier bilan pas très positif, une hausse importante de la part du volume total de transaction lié à des activités illicites.

Criminalité crypto % transactions 2022 – Chainalysis

Un mouvement ascendant qui n’avait pas été vu depuis 2019, pire année dans le domaine (1,90%). Avec, au cours de l’année passée, une multiplication par 2 de cette activité. Mais dont la proportion reste néanmoins presque anecdotique puisque cela concerne dans les faits un passage de 0,12 à 0,24% du total enregistré. Sachant que comme l’explique Chainalysis, cette hausse comprend « les activités associées à des entités sanctionnées par l’OFAC en 2022 », comme le mixeur Tornado Cash, à hauteur de 44% du volume de ces transactions illicites. Cela permet de relativiser…

Surtout si l’on s’intéresse quelques instants au graphique des différentes catégories concernées par les activités illicites liées aux cryptomonnaies. Car de ce point de vue, l’année 2022 affiche un bilan tout à fait positif.

Criminalité crypto / catégories 2022 – Chainalysis

« En dehors des sanctions, les volumes de transactions dans les catégories de cybercriminalité plus conventionnelles ont chuté dans tous les domaines, à l’exception des fonds volés qui ont augmenté de 7% d’une année sur l’autre, après une année 2021 record« 

Chainalysis

Criminalité crypto – 20,1 milliards de dollars en 2022

Toutefois, même en plein cœur d’un marché baissier, le secteur des cryptomonnaies enregistre des volumes de transaction importants. Car cette part de seulement 0,24% de son activité liée à des activités illégales implique une somme dont le montant dépasse pour la première fois les 20 milliards de dollars reçus par des adresses illicites. Un niveau record dont l’estimation doit être envisagée comme « basse » en raison de la possible découverte de nouvelles escroqueries crypto. Comme cela fut le cas en 2021, avec un bilan revu à la hausse de 14 à 18 milliards de dollars au final.

Criminalité crypto valeur totale 2022 – Chainalysis

Une hausse qui n’a rien d’une « énorme surprise » selon la société d’analyse Chainalysis. Car cette tendance avait été repérée pour la première fois en août dernier. Et elle s’explique par un volume total de transaction en baisse suite au déclenchement du marché baissier. Avec, dans le même temps, un nombre de transactions illicites dont la tendance est restée légèrement haussière sur la même période. Mais quoi qu’il en soit, le bilan de cette année 2022 reste positif. Car la tendance générale, déjà pas très élevée, reste inscrite à la baisse.

Piratage

Rapport - Crypto-criminalité en baisse, mais pas dans tous les secteurs

Hugh B. - 17 Aug 2022 - 13:30

Les activités illégales liées au secteur des cryptomonnaies sont l’un [...]

Lire la suite >>

« Dans l’ensemble, l’activité illicite dans le secteur des cryptomonnaies reste une petite part du volume global à moins de 1%. Il convient également de garder à l’esprit que malgré le bond de cette année, la criminalité en tant que part de toutes les activités crypto continue de baisser« 

Chainalysis

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche