Régulation

L’UE veut que sa nouvelle instance de régulation surveille de près la crypto

24 Fév 2022 - 18:58

Alors que l’Union européenne met en place un nouvel organisme de surveillance anti-blanchiment d’argent et financement du terrorisme, certains Etats-membres font pression pour qu’il exerce une vigilance particulière sur l’industrie crypto.

Tir groupé pour une surveillance renforcée de la crypto

L’idée de créer une nouvelle instance de régulation pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme au sein de l’Union Européenne n’est pas nouvelle. Proposée à l’été 2021,  la EU’s anti-money laundering and countering the financing of terrorism (AML/CFT) rules devrait faire ses premiers pas en 2024 et dégainer ses premières armes en 2026.

Dans cette perspective, certains membres de l’Union, selon un article de Bloomberg, émettent le souhait que le secteur des cryptomonnaies fasse partie de son domaine de compétence. L’Allemagne en tête, suivie de l’Italie, du Luxembourg, de l’Autriche, de l’Espagne et des Pays-Bas.

Selon un responsable anonyme cité par le média, ce sont les transactions transfrontalières qui seraient particulièrement visées. La raison étant que ce sont non seulement les banques et autres institutions financières qui les facilitent, mais également les fournisseurs de service crypto.

Des préjugés plutôt que des chiffres

Cependant, l’opportunité d’intégrer la surveillance des VASP doit encore faire l’objet de discussions entre les pays membres de l’UE. Reste à savoir si l’opinion exprimée par le parlementaire européen Luis Garicano sera la plus répandue.

Il est essentiel que le champ d’application de la nouvelle autorité de l’UE inclut explicitement les crypto-actifs, étant donné qu’il s’agit de l’un des domaines les plus sujets aux activités de blanchiment d’argent.

Luis Garicano sur Twitter

Et ce, en dépit d’étude comme celle de Chainalysis qui démontre chiffres précis à l’appui que le blanchiment d’argent dans les flux financiers mondiaux reste plutôt une affaire du circuit traditionnel.

Avec la croissance de l’utilisation légitime de la cryptomonnaie dépassant de loin la croissance de l’utilisation criminelle, la part des activités illicites dans le volume des transactions de cryptomonnaie n’a jamais été aussi faible. Le crime devient une partie de plus en plus petite de l’écosystème. 

Rapport 2021 de Chainalysis

Si l’orientation crypto de la nouvelle instance de régulation reçoit l’approbation des membres, ce serait un vrai changement. La surveillance du secteur étant pour le moment confiée exclusivement aux organismes nationaux.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche