McAfee fait chanter le gouvernement avec des documents de corruption

Le gourou de Bitcoin et candidat à la présidentielle 2020 a de nouveau alimenté les débats pour attiser la furie des médias lors d’une série de tweets. Accusé d’évasion fiscale depuis quelque temps, John McAfee a ainsi exhorté les autorités de le laisser tranquille, avant de les menacer de publier "31 téraoctets de données" sur la corruption au sein du gouvernement américain.

"Je vais vous enterrer"

john macfee dans une voiture

John Macfee dans une voiture

John McAfee, fondateur des anti-virus McAfee VirusScan, a élevé la voix sur twitter en mettant en garde le gouvernement sur son intention de divulguer des données compromettantes.

Bien que des preuves factuelles en appui des chefs d’accusation ne soient pas très explicites, il semble bien que les autorités fédérales tentent de le coincer pour évasion fiscale et autres griefs.

Dans une série de tweets, McAfee a notamment mentionné un plan sournois du Ministère de la Justice, qui voudrait l’enfermer pour meurtre et blanchiment d’argent, ce qui l’a amené à adresser ce message intimidant.

"Venant d’amis du département d’Etat : Le DOJ a monté des accusations contre moi pour meurtre, blanchiment d’argent et racket…un complot se prépare. La preuve à venir. J’ai rassemblé des dossiers sur la corruption au sein du gouvernement. Dans un premier temps, je nommerai des noms et des détails. Je commencerai par un agent corrompu de la CIA et deux responsables bahamiens… Si je suis arrêté ou si je disparais, plus de 31 téraoctets de données incriminantes seront communiqués à la presse."

Pour l’heure, aucun retour émanant des autorités n’a encore pu être recueilli jusqu’ici, d’autant plus que McAfee a l'habitude de faire des promesses qu'il ne tient pas souvent.

Enfin, ce message semble surtout attiser la curiosité des observateurs, pour une nouvelle saga médiatique !

"Laissez-moi tranquille […] parce que je vais vous enterrer si vous continuez. Doutez de moi, à vos risques et périls", conclut-il.

McAfee n’a pas payé d’impôts depuis 8 ans

Rappelons que l’initiative du gouvernement d’invectiver McAfee sur son évasion fiscale a été motivée en partie par sa déclaration au mois de janvier.

Le 4 janvier, il avait clairement mentionné ne pas avoir payé de taxes depuis 8 ans, et ce, pour quatre raisons :

  • 1 : La fiscalité est illégale
  • 2 : J’ai payé une dizaine de millions et je n’ai pas reçu de service en retour,
  • 3 : Je ne gagne plus d'argent. Je vis grâce à McAfee Inc,
  • 4 : Mon revenu net est négatif

Pour accentuer son "m’as-tu vu ?", le célèbre informaticien a également invité les autorités à le chasser en annonçant "me voici", en s’adressant à l’IRS, la branche fiscale du gouvernement qu’il qualifie de trop puissante et d'intimidante.

"Il est apparu comme un bras du gouvernement, comme un organe d’intimidation du gouvernement pendant la prohibition, quand la consommation d’alcool était un crime. Incapable d’acheter de l’alcool légitimé, le public s’est appuyé sur des alambics familiaux. De la destruction d’alambics, il nous détruit maintenant", explique-t-il dans un message antérieur.

Le futur candidat à la présidentielle continue ainsi ses apparitions outrageuses, et ce, pour passer au crible quelques têtes dans le gouvernement.

Cependant, son passé intrigant laisse flotter un sentiment douteux chez les observateurs, qui sont divisés dans leurs prises de position. Affaire à suivre.

 

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Advertisment ad adsense adlogger