Régulation

NFT – Des célébrités épinglées pour l’opacité de leurs campagnes de promotion

09 Août 2022 - 10:30

Le marché des NFTs a connu une véritable explosion au cours de l’année passée. Avec des volumes sans précédent et une adoption que l’on peut clairement qualifier de grand public. Au point de voir de nombreuses personnalités s’engouffrer dans cette brèche afin de faire la promotion de projets pas toujours très recommandables. Avec, la plupart du temps, des liens qui restent très opaques entre ces derniers et les intérêts effectifs tirés de ces campagnes de promotion. Un sujet que le groupe de surveillance des consommateurs Truth in Advertising (TINA) souhaite éclaircir au plus vite.

Il ne fait pas toujours bon avoir fait la promotion de projets crypto une fois le bear market enclenché. Et avec cette baisse généralisée vient souvent la période où il va falloir rendre des comptes à ses followers. En particulier dans le domaine des NFTs, dont la popularité a littéralement explosé au cours de l’année dernière. Avec l’arrivée simultanée et en masse de célébrités très enthousiastes pour vanter les mérites de certaines collections.

Jetons NFT

Yuga Labs (BAYC) accusé d'avoir abusé des "investisseurs sans méfiance"

Hugh B. - 25 Jul 2022 - 13:00

Les périodes de crises financières sont rarement les plus intéressantes et [...]

Lire la suite >>

Une situation qui vient de déclencher les foudres de la structure Truth in Advertising (TINA). Un groupe de protection des consommateurs implanté aux États-Unis, dont l’objectif principal est de faire respecter les règles édictées par la Federal Trade Commission (FTC). Cela au sujet de la transparence nécessaire dans toute opération promotionnelle. Et l’obligation légale de divulguer tout lien matériel avec les sociétés NFT concernées.

« En fin de compte, les célébrités qui font la promotion des NFT n’aident généralement pas à améliorer la littératie financière de leurs fans et abonnés. Et alors que certaines sont capables de prendre des risques en raison de leur richesse massive, de nombreux consommateurs vulnérables n’ont pas ce luxe.« 

TINA

Dans le cadre de cette campagne, le groupe de surveillance indique avoir envoyé 17 courriers en début de semaine. Cela afin de pointer du doigt des célébrités de premier plan impliquées dans des campagnes promotionnelles de NFTs. Parmi ces dernières se trouvent Gwyneth Paltrow, Eva Longoria, Floyd Mayweather, Tom Brady, DJ Khaled, Snoop Dogg et Paris Hilton. Et les collections concernées sont principalement : Bored Ape Yacht Club (BAYC), World of Women et Autograph.

Une opération qui n’a rien d’une première pour la structure Truth in Advertising. Car en juin dernier, une campagne identique avait visé d’autres stars comme Justin Bieber, Reese Witherspoonou, Jimmy Fallon, Logan Paul, Floyd Mayweather, Gwyneth Paltrow ou encore le rappeur Eminem.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche