Jetons NFT

NFT vs Cypherpunk – Quand une stratégie commerciale se heurte au droit à l’image

31 Déc 2021 - 09:00

Le marché des jetons NFT est tellement prolifique qu’il ne pouvait pas échapper à la case du n’importe quoi. Avec des lancements sous forme de whitelists, dont la multiplication sur Twitter fait perdre plus de contacts agacés qu’elle ne permet d’accéder à ces collections inutiles. Mais peu importe, car cette vague spéculative sera de toute évidence surfé jusqu’à ce qu’elle meure sur la plage. Avec des projets dont les fondamentaux se diluent dans des stratégies toujours plus proches du scam. Et comme dernière affaire en date le projet Cypher Punk qui a visiblement confondu ceux avec les chiens et leur version numérique de défense de la vie privée.

Difficile de ne pas sombrer dans la critique acerbe face à la situation actuelle du marché des jetons NFT. Avec des projets toujours plus nombreux à tenter leur chance afin de racler les derniers fonds disponibles. Et des investisseurs souvent désabusés face à l’inutilité et aux pertes enclenchées par ces collections qui devaient pourtant (toutes) devenir le prochain CryptoPunk. Mais de toute évidence, cela ne freine en rien la poursuite de cette course spéculative. Et les erreurs de parcours qu’elle sème sur son passage.

Car à vouloir aller trop vite, certains déraillent. Avec des « projets » qui se transforment en simples arnaques. Ou d’autres dont certains membres de l’équipe de développement décident de partir avec la caisse, sans même payer les artistes. Et pour ceux qui ont la chance de tomber sur une collection finalement viable, des lancements chaotiques nettoyés en quelques minutes par des bots à l’affut. Avec comme récompense, une fois que tout a fonctionné, des droits d’auteurs et autres questions juridiques du genre qui viennent mettre un terme à l’aventure.

NFT Cypher Punk vs CypherPunks

Car il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir. Une règle simple à laquelle vient de se heurter le projet de jetons NFT du nom de Cypher Punk. Une collection dont le but affiché était de rendre hommage aux membres historiques de ce mouvement de lutte pour le respect de la vie privée. Cela à l’aide de la cryptographie et aux origines de ce que sont actuellement les cryptomonnaies. Une belle initiative sur le papier. Mais un véritable fiasco lorsqu’une fois ces portraits rendus publics, leurs versions encore vivantes se sont opposées à leur existence. Car les membres du projet n’avaient pas jugé bon de leur demander un accord préalable… Quel intérêt puisque les CypherPunks sont justement des personnes reconnues pour leur volonté de se protéger de ce genre de dérives ! Bref…

« Je n’approuve pas du tout cela et je voudrais qu’il soit supprimé. »

Jilian York

Une blague ? Non, même pas. Pourtant il était question « d’éduquer la jeune communauté crypto à propos des Cypherpunks et leur rôle crucial pour l’évolution de la technologie blockchain. » Et c’est bien ce qui rend cette affaire aussi symbolique que pathétique. Car la fronde n’a pas tardé à s’élever des profondeurs de l’Internet libre. Cela face à un projet NFT censé leur rendre hommage en piétinant dans le même temps ce pour quoi ils se battent. Et avec comme moteur, une farouche envie de faire de beaux bénéfices sur le dos d’idoles mêmes pas consultés au préalable.

Un projet annulé à peine lancé

Erreur de débutant, ou maladresse volontaire ? Ce n’est en tout cas pas la première fois qu’une affaire de ce genre secoue ce secteur, plus empressé à publier une énième collection qu’à s’assurer de rester dans les clous. Une situation dont les conséquences n’ont cependant pas tardé à se faire ressentir. Car à peine trois jours après le lancement de cette collection, ses développeurs l’ont tout simplement retiré de la plateforme Opensea. Et cela sous la pression croissante des personnes auxquelles il était question de rendre hommage.

« Beaucoup de CypherPunks étaient contre l’idée et n’ont pas voulu participer de quelque manière que ce soit. Nous respectons cela. Nous nous excusons donc auprès de chaque Cypherpunk pour ne pas avoir demandé leur consentement avant de créer cette collection de NFT.« 

Projet Cypher Punk

Jetons NFT

NFT - Comment s'assurer des profits sur le marché des jetons non fongibles

Hugh B. - 06 Dec 2021 - 17:00

Le secteur des jetons NFT a connu une évolution sans précédent au cours de [...]

Lire la suite >>

Une affaire plus symbolique qu’autre chose. Mais dont la démonstration permet de mettre en évidence le fossé en train de se creuser entre idéologie et profit dans le secteur des cryptomonnaies. Tout cela face à cette règle pourtant simple à comprendre pour des CypherPunks, mais peut-être moins pour les autres. Plus de liberté ne veut pas dire que l’on peut faire n’importe quoi. Cela exige au contraire d’engager et d’affirmer sa responsabilité individuelle, afin de ne pas permettre à d’autres de le faire à sa place. Une conclusion à méditer pour 2022 !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche