Cryptomonnaies

Un nouveau gros fonds d’investissement inclut BTC et ETH dans sa stratégie

12 Août 2021 - 11:02

Neuberger Berman, un fonds d’investissement américain plutôt orienté matières premières et qui gère plus de 400 milliards d’actifs, s’ouvre au Bitcoin et à l’Ether. Une exposition indirecte qui se fera via des produits dérivés tels que contrats à terme, ETF/ETP ou fiducies.

Un géant américain de plus s’expose à la crypto

Neuberger Berman est le dernier fonds d’investissement américain à succomber à la tentation crypto. 2020, de ce point de vue-là, a marqué un tournant et l’année en cours vient confirmer la tendance d’un appétit institutionnel croissant. Pour ce qui concerne la société nouvellement entrante sur le secteur, ce n’était pas gagné. Pas plus tard qu’en janvier dernier, son directeur général, Steve Eisman, voix influente de Wall Street, affirmait à Bloomberg qu’il souhaitait rester en dehors de l’espace crypto car « il ne le comprenait pas ».

Visiblement, le gérant financier connu pour son franc-parler tout autant que pour son pari sur les « subprimes » qui l’ont rendu richissime et populaire (le film « The Big Short » raconte cet épisode) a changé d’opinion. Mieux encore, si on se fie à un article du blog de l’entreprise daté du printemps, la conversion a été rapide et plutôt clairvoyante.

De notre point de vue, en tant que gestionnaire d’actifs axé sur les fondamentaux, un investissement dans la crypto-monnaie ne doit pas être considéré comme faisant partie d’une allocation d’actifs standard. Au lieu de cela, nous préférons la considérer comme une option qui porte ses fruits lorsque les attentes d’un avenir incertain et inflationniste augmentent, et rend la dynamique d’approvisionnement finie et non contrôlée par l’homme des crypto-monnaies précieuse. »

« The Bitcoin Experiment »

L’édito soulignait d’ailleurs à l’époque que « l’ascension du Bitcoin captive l’imagination des investisseurs du monde entier« . Une assertion posant les premiers jalons annonciateurs d’une incursion dans l’industrie crypto.

Une exposition crypto indirecte via un éventail d’instruments financiers

De fait, dans un dossier déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, Neuberger Berman a détaillé sa stratégie d’investissement crypto qui se déploiera par l’intermédiaire d’une filiale.

La stratégie (…) permettra une exposition gérée activement aux investissements en cryptomonnaie et aux actifs numériques via des dérivés de cryptomonnaie, tels que les contrats à terme sur Bitcoin et les contrats à terme sur l’Ether, et les investissements dans des fiducies et des échanges de bitcoins. – des fonds négociés pour obtenir une exposition indirecte au bitcoin. »

Le document mentionne un investissement minimum de 5 millions de dollars.

Le dépôt du formulaire de Neuberger Berman fait suite aux commentaires controversés du président de la SEC, Gary Gensler. En effet, au grand dam de la communauté crypto qui s’attendait à davantage de compréhension de la part d’un connaisseur qui semble vouloir adopter un tournant plutôt répressif sous couvert de protection des investisseurs, il a récemment laissé entendre un positionnement privilégiant les gros au détriment des petits. Ainsi, il semblerait plus ouvert à accepter des fonds négociés en bourse – les demandes d’ETFs crypto qui s’accumulent, continuent pourtant de trépigner sur le seuil d’une porte fermée – plutôt que d’encourager une exposition directe.

Je ne sais pas vous, mais moi, ça me donne plutôt envie d’acheter du Bitcoin avant qu’il ne soit trop tard…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche