Venezuela – Le Petro sera mis à l’honneur pour Noël auprès des retraités

Lancé en 2018 par le président Nicolás Maduro en 2018, la cryptomonnaie nationale Petro n’a pu faire la différence sur l’économie vénézuélienne durant ses premiers mois de campagne. Pour relancer l’intérêt du jeton numérique, le chef d’Etat a annoncé le versement d’un 13ème mois en Petro pour les retraités et les fonctionnaires pour leurs achats de Noël.

Des primes de Noël en Petro ?

A défaut d’une adoption à grande échelle par les citoyens vénézuéliens, le Petro, la cryptomonnaie nationale soutenue par "des réserves d’or et de pétrole", lancé depuis 2018, sera utilisé par le régime en place pour verser des primes aux pensionnés, en vue d’une meilleure publicité à l’approche des fêtes de fin d’année. L’année dernière, les employés du secteur public ont déjà été choyés par le président Nicolás Maduro pour la même occasion, via une conversion automatique des primes en Petro. Dans la pratique, cette gratification équivaudrait à 27 euros par salarié d'après le calcul de la Banque centrale, tandis que le salaire moyen est de 22 euros. Le gouvernement cherche notamment à convaincre les employés sur le potentiel de l’actif numérique, qui ne dépend pas des éventuels aléas de la finance traditionnelle et plus précisément des impacts des sanctions américaines sur le commerce vénézuélien. Par ailleurs, les Etats-Unis ont accentué les pressions sur l’économie du Venezuela depuis quelques mois. Cherchant à déstabiliser le régime en cours, Donald Trump a demandé à ce que les biens du gouvernement soient gelés au mois d’août dernier, une décision qui en dit long sur l’ingérence et la main mise portée par Washington sur le pays.

Le Petro souffre d’un manque d’attention

Le Petro est une alternative financière qui a pour objectif de "stabiliser le cours du bolivar" comme l’avait indiqué Nicolas Maduro au moment de sa présentation. Adossée au pétrole, son unité équivalait ainsi à 3600 bolivar en 2018, soit un baril de pétrole … actif que le président a jugé stable et insensible aux mesures de pression instaurées par les Etats-Unis. Durant sa période de démocratisation, près de 40 millions de Petro ont été émis sur un nombre total de 100 millions de jetons, cependant, l’accès à la cryptomonnaie se trouve réservé à une poignée de personnes.

Maduro offre des primes en Petro aux pensionnés pour leurs achats de Noël

Maduro offre des primes en Petro aux pensionnés pour leurs achats de Noël

Constatant la faible circulation de son produit, le président a décidé d’élargir l’accès à plus de trois millions de Vénézuéliens en octobre 2019. Dans un communiqué de presse, il a assuré que son gouvernement fournirait la technologie nécessaire pour accepter les paiements, tandis que les détenteurs pourraient les convertir aisément en devises fiduciaires.

"Si vous avez un bon magasin, un bon supermarché ou si vous vendez des appareils électroménagers, joignez le système de paiement en cryptomonnaie, nous vous en fournirons les moyens technologiques pour y parvenir" avait-il déclaré.

De leur côté, les Vénézuéliens sont indécis à l’idée d’adopter la solution sachant que Washington condamne toute perspective d’utilisation de ce jeton numérique. La conséquence de ces menaces se propage à tel point que certaines plateformes d’échange empêchent les utilisateurs vénézuéliens de trader sur leur site.

Commentaires

at odio mattis consectetur pulvinar Phasellus facilisis tristique ut
30 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez