Jetons NFT

Volume mensuel record pour OpenSea dès la mi-janvier

18 Jan 2022 - 07:28

OpenSea toujours plus fort. Janvier entame tout juste sa deuxième quinzaine que la plateforme NFT a déjà explosé ses propres records mensuels en générant 3,5 milliards de dollars de volume de transactions depuis le 1er jour de l’année.

Le volume de trading sur OpenSea fait boom

La plateforme populaire dédiée aux jetons non fongibles n’en finit pas d’allonger les records. Dernier en date, un sommet de volume de trading explosé à deux semaines de la fin du mois dépassant la barre des 3,5 milliards de dollars. A titre de comparaison, son précédent record s’établissait à  3,42 milliards de dollars en août de l’année dernière suivi de près par le mois de décembre culminant à 3,24 milliards de dollars

Image
Données des volumes mensuels d’OpenSea sur Ethereum. Source : Dune Analytics

Selon les données de Dune Analytics, la plateforme leader des jetons non fongibles a quotidiennement dépassé les 169 millions de dollars avec un pic le 9 janvier à 261 millions de dollars.

Une performance au milieu d’un marché crypto à la peine qui vient confirmer les diverses prévisions des observateurs de l’écosystème qui voient, dans une unanimité quasi parfaite, 2022 confirmer le boom de ce secteur de l’industrie.

OpenSea avait déjà bien commencé l’année en annonçant une levée de fonds de 300 millions de dollars, valorisant la société à plus de 13,3 milliards de dollars. Alors, peut-elle effectivement voir l’avenir en rose numérique en dépit d’une concurrence qui se développe à vive allure.

Toujours plus de concurrence sur le segment NFT

Outre la concurrence des exchanges centralisés (Binance, FTX, Coinbase et Kraken) qui se lancent les uns après les autres sur le marché des NFT, une place de marché version décentralisée, LooksRare, vient de surgir sans crier gare. Et contrairement aux clones d’OpenSea qui pullulent, elle affirme sa différence en se présentant comme la plateforme NFT centrée autour de ses utilisateurs. Et elle fait déjà des vagues.

Dans un premier temps, parce qu’elle se prévaudrait déjà de volumes de transactions supérieurs à ceux de sa concurrente-star grâce notamment à une « attaque vampire » organisée contre elle, consistant à « voler » les utilisateurs en leur proposant bonus et avantages divers. Dans un second temps, parce qu’elle serait suspectée de pratiquer le wash trading à haute dose en manipulant le système de récompenses basé sur sa crypto native LOOKS.

A priori, il en faudra plus pour menacer l’hégémonie écrasante d’OpenSea confortablement installée au-dessus des 90% des parts de marché NFT développé sur le réseau Ethereum. Mais elle pourrait bien être à elle-même son pire ennemi. En effet, au lieu d’écouter ses nombreux utilisateurs qui réclament davantage de décentralisation et l’émission d’un token natif, OpenSea semble s’engager dans une stratégie opposée et s’éloigner de plus en plus de sa communauté. A jouer avec le feu, elle pourrait bien s’en mordre les doigts. L’épisode LooksRare pourrait bien être un avertissement et annoncer le début de la fin de sa domination.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche