Binance Lending – Le futur de l’épargne (15% de rentabilité) ? Décryptage, analyse, risques

Binance offre jusqu’à 15% de rentabilité par an avec son nouveau service de prêt, mais est-ce bien fiable et est-ce que ça vaut vraiment le coup pour ses utilisateurs ?

C’est l’une des grosses actualités crypto de la semaine, il s’agit de l’arrivée d’une nouvelle offre proposée par leader des exchanges crypto. Nous l’évoquions hier, sur notre channel Telegram, il s’agit du lancement de Binance Lending. Cette initiative est totalement novatrice et ambitieuse pour une plateforme de trading de cryptomonnaies. Il s’agit dun espace ouvert dans lequel vous pouvez prêter vos cryptodevises, puis par conséquent générer des revenus passivement.

Comment ça va marcher ? Vous possédez un certain nombre de cryptomonnaies sur l’exchange, vous pouvez dorénavant décider de les laisser à disposition de la plateforme, afin de recevoir des intérêts. Vos tokens seront alors bloqués et inutilisables pendant la période définie. Puis, à la fin de la durée du contrat, les intérêts seront directement crédités sur votre compte. Étrangement, cela se rapproche d’un produit d’épargne plutôt traditionnel. Le genre dont vous pouvez jouir avec votre banque, mais évidemment avec l’esprit crypto et une rentabilité très élevée.

Les trois premières cryptomonnaies acceptées pour ce service sont les suivantes : le BNB (15% de rentabilité annuelle), l’USDT (10% de rentabilité annuelle) et l’ETC (7% de rentabilité annuelle). Le lancement officiel est aujourd’hui (le 28 août) et le temps d’un contrat de prêt est de deux semaines. Il faudra avoir obtenu le niveau 2 de vérification d’identité sur l’exchange pour pouvoir tester cette fonctionnalité.

La présence de l’ETC (et non du BTC ou de l’ETH) est relativement surprenante et n’est pas spécialement justifiée ou expliquée par la firme. Par ailleurs, CZ, le CEO de la société a également déclaré que d’autres cryptomonnaies seront ajoutées au fil du temps. On peut en déduire que même si le service est actuellement disponible pour tous, il est encore en phase de test et sera probablement lancé à plus grande échelle dans un futur proche.

Mais en fait, pourquoi Binance lance ce nouveau concept ?

CZ - CEO de Binance.

CZ – CEO de Binance.

En réalité, la plateforme leader sur le marché souhaite inciter les holders à stocker leurs cryptomonnaies en ligne, directement sur leurs comptes Binance. L’idée est de conserver des liquidités réutilisables rapidement. Cela peut être très tentant pour le crypto-utilisateur, car Binance propose en échange une rémunération attrayante. En effet, pourquoi choisirais-je de stocker mes cryptoactifs sur un portefeuille tiers si Binance me propose de garder mes cryptos bien au chaud contre une rémunération ?

L’exchange, lui, obtient alors une grande quantité de cryptomonnaies à disposition, qui sont “lockées” pour le client et donc utilisables par la plateforme. Elles devraient aider à financer le service de Margin Trading (tout juste lancé). Selon, son PDG, cela permettra même au Margin d’augmenter légèrement les leviers disponibles (actuellement x3 maximum). On peut imaginer des leviers allant jusqu’à x5 être rapidement intégrés à l’exchange.

C’est également une nouvelle manière d’utiliser ses jetons BNB et d’inciter l’achat de ceux-ci. En fait, le BNB offre 15% de rémunération annuelle, c’est la rentabilité la plus élevée pour le moment. Les tokens BNB sont déjà largement mis en valeur au travers de divers services. En effet, ce sont eux qui permettent d’être tiré au sort pour les loteries du LaunchPad, mais ils offrent aussi la possibilité de réduire les frais de trading, et via ce nouveau service, une utilité naissante se met en place.

Quels sont les risques ?

Selon moi, Binance souhaite assoir et conforter sa place de leader dans l’écosystème crypto. Pour cela, la plateforme n’hésite pas à être extrêmement active en ce qui concerne les innovations et les propositions de valeur pour l’utilisateur. En effet, en seulement quelques mois, on a pu voir l’arrivée du Margin Trading, de Binance Jersey, du LaunchPad, mais aussi, du DEX de Binance, de la blockchain Binance Chain, etc…

Binance fait une promesse à sa communauté : une rentabilité garantie dans le futur, mais plusieurs problématiques se posent. Est-ce que la plateforme est bien capable de se protéger des piratages ?

Malheureusement je ne suis pas si enthousiaste par rapport à cette question. Il suffit de prendre un peu de recul sur le marché pour se rendre compte des risques inhérents à cette nouvelle activité.

Un regard sur le passé est un argument très négatif pour la plateforme. En effet, il y a régulièrement des cas de hack dans l’écosystème crypto. Il suffit de revenir quelques semaines en arrière, lorsque l’exchange Binance, lui-même, s’est fait pirater 7000 BTCTout cela, sans parler de l’histoire de ses prédécesseurs. Il suffit d’évoquer Mt. Gox, la plateforme qui contrôlait jusqu’à 80% du marché crypto en 2014. Lorsqu’elle s’est écroulée, elle a entraîné dans sa chute le marché tout entier. Plus récemment, Cryptopia, qui est un exchange plus modeste a dû fermer ses portes à cause d’un piratage ayant siphonné ses réserves.

D’un autre point de vue, l’argument en faveur de Binance, est que pour le moment, elle a parfaitement su géré ses situations de doute ou de hack. Elle semble également bien mieux armée que ne l’était Cryptopia ou Mt. Gox, que cela soit technologiquement, structurellement et financièrement.

Pour finir, je dirais qu’une augmentation de quelques pour cents de son capital dans un marché aussi risqué que les cryptomonnaies en bloquant ses fonds ne vaut actuellement pas le coup. Je m’explique en prenant l’exemple du Tether USDT.

Tether USDT - Lending Binance.

Tether USDT – Lending Binance.

Binance propose 10% de gains annuels pour le prêt de ses Tethers. Au vu des menaces liées au Tether, avec le procès actuellement en cours à New York, impliquant Bitfinex et le Tether USDT, et le fait que l’USDT ne soit parfois plus corrélé au dollar, les risques sont énormes sur une longue période. Si le Tether s’écroule, et si 1 USDT n’équivaut plus à 1 USD, vous pouvez perdre beaucoup, voir tout votre capital. S’ils sont bloqués dans le Binance Lending, vous ne pouvez plus réagir en cas de besoin. Et ça c’est sans prendre en compte les possibilités de piratage.

Il est largement conseillé d’utiliser des portefeuilles hors ligne pour stocker vos cryptomonnaies de la manière la plus efficace. C’est plus sûr et si vous holdez une quantité importante de coins, vous dormirez enfin sur vos deux oreilles. Nous avons notamment réalisé un test du Ledger Nano X il y a quelques semaines.

Pour conclure, l’initiative de Binance est intéressante, et alléchante pour l’utilisateur. Il faut cependant bien mesurer les risques potentiels liés à ce type de service. En effet, le marché des cryptomonnaies reste jeune, il faut savoir se protéger, et être autonome dans la gestion de son crypto-capital. Par ailleurs, si vous faites confiance à Binance, ce nouveau service pourra dans tous les cas vous ravir.

➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram, c’est par ici : https://t.me/CryptoActuCom ⚡️

➡️S’abonner à notre contenu vidéo sur Youtube !

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Phasellus lectus ipsum Lorem elit. libero. id, ut Nullam dolor. quis, amet,
54 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez