Le ministre Russe des Communications déclare que le Bitoin ne sera pas reconnu en Russie

Le ministre russe des Communications et des Médias, Nikolai Nikiforov, a exprimé sa certitude que le Bitcoin ne sera pas légalement reconnu comme moyen de paiement en Fédération de Russie. Malgré ces déclarations, la Russie semble toujours prête à s’imposer mondialement dans l’industrie du minage de cette technologie.

Le 20 novembre, M. Nikiforov a déclaré aux journalistes:

“Le bitcoin est un projet étranger pour l’utilisation de la technologie blockchain, la loi russe ne considérera jamais le Bitcoin comme une entité légale dans la juridiction de la Fédération de Russie. Cependant, je pense qu’il est tout à fait possible d’utiliser la technologie blockchain et l’utilisation de différents jetons numériques.”

Pas de Bitcoin mais des “crypto-monnaies nationales”?

Cette annonce intervient un mois après que le ministère russe de la Communication ait soumis un “projet de décret réglementant l’adoption légale de des devises cryptographiques”. Malgré ce projet de décret, il a été indiqué que c’est la Banque de Russie et le ministère des Finances qui détermineraient en définitive l’appareil réglementaire du pays. Plus tôt cette semaine, le vice-ministre russe des finances, Alexei Moiseev, a annoncé qu’il s’attendait à ce que le nouveau projet de loi russe sur les crypto-monnaies soit “formulé d’ici le 1er février dans le cadre du mandat présidentiel”.

La position réglementaire de la Russie en matière de monnaies virtuelles a considérablement changé ces dernières années, le pays oscillant fréquemment entre des tendances prohibitives et permissives. Au cours des derniers mois, l’État russe s’est prononcé de plus en plus en faveur de l’exploitation minière du Bitcoin, exprimant son désir de surpasser la domination chinoise dans l’industrie. En ce qui concerne le commerce, le sous-ministre des Finances a récemment réaffirmé que “les gens peuvent acheter et vendre sur des sites autorisés s’ils sont des investisseurs qualifiés”.

Cette annonce ne montre cependant pas une quelconque volonté russe de bannir ou rendre illégal l’utilisation de cette crypto-monnaie.

D’après bitcoin.com

En rapport avec votre lecture

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Advertisment ad adsense adlogger