Metaverse et Gaming

Halliday – 6M$ pour le projet de gaming NFT « achète maintenant, paye plus tard »

05 Août 2022 - 13:30

La tendance morose sur le marché des cryptomonnaies n’empêche en rien l’apparition de nouveaux projets innovants. Et l’un des secteurs actuellement sous les feux des projecteurs n’est autre que le crypto-gaming associé aux NFTs. Une déclinaison de cette économie numérique appliquée aux mondes virtuels des jeux vidéo pas toujours très bien accueillie par les gamers. Et, dans certains cas, un frein à la possibilité d’intégrer ou d’évoluer au sein de certains projets du fait de la nécessité d’acheter des objets numériques avant de débuter. Mais cela pourrait bien appartenir au passé, avec la mise en place d’une solution « achète maintenant, paye plus tard ». Explications…

L’émergence du play to earn ne fait pas que des adeptes. Tout comme l’arrivée massive des jetons NFTs dans le secteur du gaming, souvent associée à ce nouveau concept. Une déclinaison de ce que l’on nomme sous le terme générique de métavers, avec un petit supplément de cryptomonnaies afin de rendre tout cela bien plus… enrichissant. Mais c’est bien cet aspect nouvellement spéculatif qui inquiète les gamers historiques dont le but est de s’amuser, sans avoir à investir. Car il faut parfois avancer des sommes importantes pour pouvoir accéder à certains projets.

Une réalité en grande partie à l’origine de la mutation en cours du « play TO earn » vers « le play AND earn » enclenchée il y a peu par l’emblématique projet Axie Infinity (AXS, SLP). Avec la toute nouvelle possibilité de pouvoir intégrer son univers virtuel sans avoir à passer à la caisse pour acheter un personnage sous la forme de NFT. Car jouer pour gagner des cryptomonnaies nécessite bien souvent de placer des fonds afin de pouvoir participer à l’aventure. Raison pour laquelle le projet Halliday propose de développer une solution de type « achète maintenant, paye plus tard ».

Halliday – Achète tes NFTs maintenant et paye plus tard

Il n’y a pas de limites à ce que le secteur des cryptomonnaies peut produire. Et dans le cas présent, il est question d’un nouveau projet adoubé par la célèbre structure de capital risque Andreesen Horowitz (a16z). Cette dernière à l’origine d’un récent tour de table ayant permis de lever la somme de 6 millions de dollars. Et comme objectif, le soutien au développement de la startup Halliday et son offre de paiement différé de NFTs de gaming lancée en novembre de l’année dernière. Cette dernière présentée par ses fondateurs comme « la première solution permettant la propriété d’actifs de jeux blockchain et de métavers grâce à un paiement ultérieur ». Tout un programme !

« Nous voulons rendre les NFTs de gaming et de métavers beaucoup plus accessibles aux joueurs. (…) Nous [leur permettons] de payer au fil du temps et d’accéder à un NFT, en jouant pendant qu’ils paient. »

Malhotra, co-fondateur Halliday

Et, selon les éléments fournis par la startup Halliday, son offre devrait prochainement voir le jour – dans une version bêta – au sein du jeu League of Kingdom (LOKA). Le tout sous la forme d’une simple option de paiement au moment de passer à la caisse. Avec un moyen présenté comme « transparent et sécurisé » d’acquérir des NFTs « au fil de temps ». Et la possibilité de commencer à jouer immédiatement, une fois ce prêt à la consommation d’un nouveau genre validé. Et il ne fait aucun doute qu’en pleine partie, ce genre d’achat devrait trouver des adeptes frénétiques afin de « ne pas avoir à attendre des mois pour faire rouler cette nouvelle voiture sur le circuit ».

Metaverse et Gaming

Crypto-gaming - Sécurité "insatisfaisante" face à d'inévitables piratages d'envergure

Hugh B. - 04 Aug 2022 - 16:30

Le récent hack dont a été victime le réseau Solana n’est qu’une [...]

Lire la suite >>

Sachant que, bien évidemment, la propriété du NFT concerné appartient au projet Halliday tant que son paiement intégral n’est pas effectué par le joueur. Et qu’il n’y a pour le moment aucune mention précise au sujet de frais applicables à ce genre de procédure de prêt à la consommation. Car cela n’est après tout qu’une formule de paiement différé classique appliquée au secteur du crypto-gaming.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche