Le Binance Coin (BNB) décolle enfin

 Le Binance Coin (BNB) décolle enfin

Le Binance Coin (BNB), le jeton natif de la plateforme d’échange Binance, se réveille enfin et franchit trois sommets historiques en un quart d’heure. Le contexte haussier du marché des altcoins favorise bien sûr cette progression mais ses fondamentaux pourraient le mener beaucoup plus haut.

Nouveau record historique pour le BNB

Le jeton natif de la plateforme d’échange Binance vient d’atteindre de nouveaux records historiques. C’était attendu, non seulement au regard du cycle haussier que connaît le marché des cryptos mais aussi et surtout, face au dynamisme et à la constante évolution de la plateforme de Changpeng Zhao (CZ pour les plus familiers) qui n’a de cesse d’innover pour suivre la folle allure de l’écosystème qui, jour après jour, invente une nouvelle façon d’être au monde… financier.

Voici donc le BNB enfin fringant, tutoyant de nouveaux sommets (56,66 $ au moment de la rédaction à quelques heures d’un pic à 57,67 $),

Cours du BNB, source : CoinGecko

avec bille en tête la volonté de partir à la découverte d’Everest ou d’Himalaya récompensant enfin ses efforts incessants pour contribuer à mettre l’espace cryptographique à la portée de tous – timide impétrant qui veut mais qui recule et qui franchira le pas grâce à Binance Lite ou baroudeur de la première heure qui en a déjà beaucoup vu, mais qui veut en voir encore, et qui lassé de payer des frais mirobolants sur la blockchain Ethereum se tourne vers la Binance Smart Chain pour participer, sans se trouer les poches, à la révolution DeFi (Finance décentralisée).

Oscillant autour du 10ème rang ou au-delà en termes de capitalisation boursière, le voilà maintenant vraiment intégré au top 10 en s’installant à la 9ème place après avoir chassé sans ménagement un Bitcoin Cash (BCH) tellement oublié (sauf dans les trusts Grayscale) qu’on le croyait disparu corps et bien dans les naufrages successifs qui affectent régulièrement un écosystème ingrat qui adule aussi vite qu’il rejette. Bon, mais il y a aussi parfois de bonnes raisons au rejet. L’appellation un peu cruelle de « blockchain zombie » le rappelle : pourquoi une capitalisation encore conséquente pour des projets qui n’apportent rien, qui ne servent à rien.

Une cryptomonnaie « utile »

Parce que oui, dans ce monde poétique d’une finance rendue au plus grand nombre, il faut se ranger à la raison et s’enticher de jetons qui valent le coup, pas celui d’un soir, mais celui métamorphosé par la grâce de la nécessité, de l’utilité qui fait loi. Et le BNB, vous l’aurez compris, entre parfaitement dans cette catégorie. Aussi ses 8,4 milliards de capitalisation aujourd’hui ne sont pas une hérésie. A quelques encablures d’un autre jeton old-fashioned, le Litecoin (LTC) aimé aussi de Grayscale. Mais cessons-là la référence sinon on va croire que « le plus grand gestionnaire d’actifs numérique au monde » est notre maître-étalon alors que, bien sûr, nous ne sommes pas « qualifiés » pour qu’ils nous admettent en son sein, pas plus que lui au nôtre.

Revenons donc à notre BNB et à sa progression honorable, qualificatif qui sous-entend qu’il pourrait faire mieux, beaucoup mieux même qu’un 34% en 7 jours ou qu’un 8% en 24 heures. On attend effectivement plus, beaucoup plus, pour que sa valeur reflète vraiment toute la richesse de l’écosystème qui s’est mis en place autour et à partir de lui. Mais – parce que bien sûr il y a un « mais » sinon franchement, on ne serait pas dans le monde de la crypto et de sa vitalité bouillonnante – la plateforme qui l’a fait naître, abriter et grandir est victime de son succès. Tandis que son jeton natif franchit trois ATH (sommet historique) en un quart d’heure, elle peine encore à assurer le service minimum.

On peut se lasser, on se lasse, mais on continue de se réjouir que le BNB ait enfin brisé sa résistance majeure qui datait de 2019. Et on reste confiant. Car il y a des jetons « méritants » et Doge, d’autres pardon, moins.

Disclaimer : cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,421