Jetons NFT

NFT – La poste suisse lance une collection de timbres numériques

05 Oct 2021 - 09:21

La fièvre des collections de jetons NFT semble se répandre dans des domaines que l’on ne pouvait pas soupçonner. En particulier du fait de leur principe de création aléatoire qui permet d’obtenir – ou pas – un exemplaire au traits plus rares que les autres. Mais également la possibilité de les échanger et de les revendre sur des places de marché dédiées. Une formule qui finit par rapporter des fortunes à leurs initiateurs. Mais également aux collectionneurs ayant parié sur le bon projet, au milieu de cet océan d’offres à la qualité aussi aléatoire que leurs attributs. Ce qui n’a visiblement pas échappé à la poste suisse qui annonce le prochain lancement d’une collection de « timbres crypto ».

La bulle spéculative sur laquelle surfe le marché des jetons NFT semble décidée à résister aux nombreuses affirmations de son explosion imminente. Une réalité qui tire sa force d’un déménagement régulier et opportun sur tous les réseaux disponibles. Et dont les rendements improbables enflamment actuellement l’écosystème Solana avec des projets comme les Solana Monkey Business. Une série de singes pixelisés dont le prix plancher pointe à 298 SOL (49 500$ environ) au moment de la rédaction de cet article. Alors que leur création ne coûtait que 2 SOL (70$ environ) lors de leur lancement réalisé début août.

Facebook investit 50M$ pour développer un metaverse associé à son réseau

Une véritable hype également à l’origine d’un rapprochement très opportun avec des réseaux sociaux comme TikTok, Twitter ou Facebook. Ces derniers en quête permanente de nouvelles options populaires à intégrer à leurs univers respectifs. Et un débordement hors de la zone crypto qui finit par prendre la forme d’une adoption aussi inespérée qu’accélérée. Avec comme dernière confirmation en date la récente annonce faite par la poste suisse. Cela au sujet du lancement d’une collection de « timbres crypto » aux raretés aléatoires…

Une collection de Crypto Stamps made in Suisse

Il ne fait aucun doute que l’univers des collections traditionnelles finirait par entrer en collision avec celui des jetons NFT. Un peu à la manière des banques en train d’amorcer une pénétration aussi timide que certaine du marché de la DeFi. Le tout reposant sur la fièvre qui s’est actuellement emparée de tout ces objets numériques d’un nouveau genre. Mais c’est pourtant sans jamais prononcer ce terme que la poste suisse annonce le lancement d’une collection du nom de Swiss Crypto Stamp. Alors que dans les faits, la version classique de chacun d’eux ouvre droit à l’obtention d’un « jeton numérique stocké sur une blockchain ».

« Les timbres crypto numériques sont disponibles en 13 modèles différents. Certains sont plus courants, tandis que d’autres sont beaucoup plus rares et donc plus convoités. À titre de comparaison : il existe 65 000 exemplaires du design le plus courant et seulement 50 des plus rares ! Une chose est donc claire : le Swiss Crypto Stamp signifie que la collecte, l’échange et le commerce des timbres sont devenus numériques. » – Swiss Post

Une opération qui s’inspire sans aucun doute de la technique appliquée aux lancements de collections de NFTS. Et dont la date officielle est fixée au 25 novembre prochain. Cela avec la mise en place d’une procédure de création à l’aveugle. Avec comme seul impératif pour entrer dans cette loterie l’achat effectif de l’un de ces 175 000 timbres classiques. Cela pour un prix unitaire de 8,90 CHF (environ 8,25€). Ces derniers pouvant être utilisés pour envoyer du courrier « comme n’importe quel autre timbre ». Mais avec cette petite différence d’ouvrir droit à l’obtention de l’un de ces Crypto Stamps.

Des timbres NFT supportés par le réseau Polygon

Et comme les succès s’attirent, c’est le réseau Polygon (MATIC) qui a été choisi pour permettre le déploiement de cette offre de NFT. Une annonce rendue officielle sur le compte Twitter de ce layer 2 au développement exceptionnel. Et une première pour la poste suisse dans un domaine qui semble s’ouvrir de toutes parts à ce genre d’opportunités. Car la poste autrichienne s’adonne déjà à cette activité lucrative depuis 2019 sur le réseau Ethereum. Avec plusieurs lancements successifs qui ont permis de voir certains de ses timbres numériques atteindre des montants supérieurs à 6 ETH (environ 20 000$).

« Le service postal national de la Suisse comble le fossé entre les timbres physiques et l’industrie numérique des cryptomonnaies. Cela en introduisant des timbres numériques négociables en tant que NFT sur le réseau Polygon PoS. » Polygon

Il semble que les versions NFTs de ces timbres seront échangeables sur la plateforme Opensea. Tout comme cela est déjà le cas pour leurs homologues autrichiens de la première heure. Mais avant, il sera nécessaire de se procurer leur modèle initial sur le site officiel de la poste suisse. Afin de les obtenir au prix le plus bas possible. Et de découvrir quelle rareté aléatoire offrira le jeton numérique qui y sera associé. Ou comment faire de simples timbres la prochaine collection de NFTs à surveiller… ou pas.


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche