Piratage

SupDAO – Ce nouvel airdrop (très) douteux de 800 000 jetons SUP

17 Août 2021 - 10:18

Le parcours de l’investisseur crypto est digne de celui d’un combattant. Car c’est bien un chemin truffé de pièges et autres mines numériques qui se place entre lui et les bénéfices éventuels. Une réalité qu’il ne faut pas ignorer et qui nécessite de s’armer de méfiance. Surtout lorsqu’un obscur projet vient déverser plusieurs centaines de milliers de jetons sur de nombreux portefeuilles qui n’ont rien demandé. Cadeau providentiel ? Il vaut mieux partir du principe que tout ce qui vient à soi sans qu’on l’ait activement cherché est à ranger dans la case des arnaques potentielles. Une classification avec laquelle surfe dangereusement le récent airdrop de 800 000 SUP du « projet » SupDAO.

Certains investisseurs dans le domaine des cryptomonnaies confondent rendements élevés et cadeaux improbables. Mais même les airdrops les plus importants de la courte histoire de cet univers ne sont pas tombés de nulle part. Car leur but est la plupart du temps de récompenser des utilisateurs de la première heure. Même si au fil des largages cela a finit pas plus ressembler à une stratégie commerciale pour attirer les badauds qui croient encore au père Noël. Le tout vers des projets dont le jeton offert par dizaines de milliers ne couvre même pas le prix des frais de gas pour aller le réclamer.

Une réalité qui peut prendre de nombreuses formes. Et dont la plus connue reste ce Kick Token que (presque) tout le monde a eu dans son portefeuille. Un « frozenAirdrop » de 888 888 KICK qui devaient être échangés sur le site du « projet » pour pouvoir être débloqués. Mais qui n’a déclenché que méfiance et ignorance de la part d’une grande majorité des 168 000 heureux bénéficiaires d’un peu plus de 70$ à l’époque. Car tout ce qui tombe du ciel n’est pas forcément providentiel. Et que même une somme mathématiquement importante ne permet pas de prendre le risque d’aller la réclamer. Ce qui est très exactement la question que soulève le dernier airdrop en date du nom de SupDAO (SUP).

800 000 jetons SUP à venir réclamer

Quelle surprise en se réveillant un matin de trouver 800 000 unités d’une cryptomonnaie anonyme dans son portefeuille Ethereum. Une (bonne ?) nouvelle qui pose inévitablement la même question à chaque investisseur concerné. À savoir : quelle valeur peut bien avoir ce pactole numérique aux multiples zéros très prometteurs. Une question légitime qui va cependant devenir le point de bascule entre précipitation et prudence. Et qui pourrait bien faire tomber les plus enthousiastes dans un piège à l’apparence très travaillée. Car ces centaines de milliers de jetons SUP du « projet » SupDAO ne sont peut-être pas aussi providentiels qu’ils y paraissent…

En effet, dans ce genre de cas de figure c’est la méfiance qui doit toujours l’emporter sur la précipitation. Car après tout, rien ne presse lorsqu’il s’agit de récolter de l’argent gratuit. Et il vaut mieux ne pas risquer de perdre les cryptomonnaies que l’on a durement gagnées juste pour ne pas rater ce qui pourrait n’être que de la poudre aux yeux. Le plus simple reste donc de commencer par un rapide tour d’horizon sur Twitter, en tapant le nom de projet concerné. Et tout de suite, le fête prend des allures de gueule de bois.

« SCAM ALERT. Si vous avez reçu des jetons de SUPDAO ne les approuvez pas ! Le contrat exécute une fonction qui exploite une vulnérabilité de certains jetons et vos pièces seront drainées. Soyez prudent !« 

Et comme le projet est récent, peu d’informations circulent sur le sujet de cet airdrop de jetons SUP. Cela mis à part quelques publications sur les réseaux sociaux qui apparaissent depuis deux jours. Et qui oscillent entre avertissements de sécurité et questions sur le fait de savoir comment les récupérer sans risque. Mais également des discussions plus techniques et renseignées sur les chans r/Ethereum et r/cryptomonnaies du site Reddit. Avec ce même mot qui revient sans cesse, entre question et affirmation : SCAM !

Un projet SupDAO plus que douteux

C’est à ce moment qu’il faut se remonter les manches et mettre les mains dans cette affaire. Le plus simple étant de se rendre sur le site du projet en question. Mais en évitant soigneusement de cliquer sur ce magnifique bouton vert qui trône au centre de la page d’accueil. Et qui indique « GET AIRDROP » avec l’emoji d’un cadeau. Car selon les informations qui circulent, cela revient à autoriser le contrat à interagir avec son portefeuille. Et à le voir se vider de ses cryptomonnaies sans rien pouvoir y faire. L’adresse du contrat de SupDAO se trouve sur etherscan et indique que 12 504 holders en détiennent actuellement. Quelle chance d’en faire partie !

Soft rug – La nouvelle arnaque en vogue dans la DeFi ?

Et pour commencer, quoi de mieux que d’aller voir les différents comptes de réseaux sociaux qui semblent associés au projet. Peine perdue, car aucun des liens qui permettent de s’y rendre ne fonctionne. Ce qui vient confirmer que le projet SupDAO n’existe pas sur la toile autrement que sous la forme de son site Internet. Et ce n’est définitivement pas une bonne nouvelle pour en tester la validité et le sérieux.

Un constat qui oblige à creuser encore un peu plus. Et du coup à aller regarder qui se cache derrière tout cela, en consultant la liste de l’équipe qui en porte le développement. Mais qui se résume à 10 avatars stylisés dont aucun des noms cités ne permet de trouver un compte Twitter valide associé. Comment dire…

La méfiance reste de mise

Est-il réellement nécessaire de pousser cette enquête plus en avant pour se rendre compte que de multiples zones d’ombre entourent ce projet ? Il existe en tout cas assez d’indices concordants qui permettent de sérieusement remettre en question la sécurité de son site. Et de réfléchir à deux (ou trois) fois avant de se risquer à aller réclamer ces 800 000 jetons SUP qui pourraient représenter plus de problèmes que de bénéfices. Surtout lorsqu’aucune information précise ne permet d’en connaître la valeur effective.

Et même si le projet SupDAO n’est pas (encore) un scam avéré et confirmé, il n’en reste pas moins très douteux. Surtout pour récolter des jetons qui n’existent pas sur la plateforme KuCoin, censée en proposer le trading selon les informations de la page d’accueil du site. Et qui ne bénéficient d’aucune liquidité sur Uniswap, qu’il s’agisse de sa V2 ou de sa V3…

SCAM ALERT – 24 millions de dollars volés depuis début 2020

Après, à chacun de mesurer son propre niveau d’exposition à ce genre de risques. Mais il semble qu’attendre plus d’informations soit le minimum dans cette affaire. Cela afin de ne pas figurer parmi les premiers à tomber dans ce qui pourrait bien être un nouveau piège. Car dans le domaine des cryptomonnaies, la prudence doit toujours l’emporter sur la précipitation…


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche