Qu’est-ce que Tezos (XTZ) ? (4 avantages par rapport à Ethereum)

Mis à jour le 16 juillet 2019 (avec les conseils de Tezos-France).

Nom : Tezos

Sigle : XTZ

Lancement : juillet 2017

Type : Blockchain spécialisée dans l'exécution de smarts contracts

Site : Officiel ; Tezos-France

Livre blanc (whitepaper) : Ici (c'est une version de Sep 2014 qui a été mise à jour petit à petit)

Tezos ICO : Levée de fonds de 232 millions de dollars en juillet 2017

Réseaux sociaux : Ce n'est pas le projet le plus actif au niveau marketing mais vous trouverez des éléments sur ces canaux : Twitter ; BitcoinTalk ; Medium

Team : Peu d'informations disponibles, mais nous avons retrouvé sur les réseaux la photographie suivante :

Histoire : Arthur Breitman est le cofondateur de Tezos (XTZ). Le français a un Curriculum Vitae impressionnant : polytechnicien, associé chez Goldman Sachs, vice-président chez Morgan Stanley. Puis, en 2016 il se lance à plein temps sur le projet Tezos (créé deux ans plus tôt) avec sa femme Kathleen Breitman.

Arthur et Kathleen Breitman - Cofondateurs de Tezos (XTZ)

Arthur et Kathleen Breitman - Cofondateurs de Tezos (XTZ)

Tezos est un projet qui a fait couler beaucoup d'encre. À l'époque, c'est la deuxième plus grosse levée de fonds réalisée en cryptomonnaies pour un équivalent de 232 millions de dollars. Mais le lancement ne se déroule pas comme prévu. Des problèmes judiciaires avec la fondation Tezos (qui était censée gérer les capitaux récoltés lors de l'ICO) émergent. Cela a considérablement ralenti le développement. Les tokens sont restés bloqués plusieurs mois ce qui a entaché l'image de Tezos. Mais aujourd'hui, les soucis semblent loin et la blockchain se développe rapidement et efficacement.

Consensus : Tezos fonctionne avec une preuve d'enjeu, appelée Proof of Stake (PoS), et ne nécessite donc pas la puissance de calcul très énergivore du Proof of Work (PoW), au contraire par exemple d'Ethereum (censé devenir PoS depuis longtemps déjà). Le protocole utilisé est novateur et se nomme plus précisément Liquid Proof of Stake.

I. Description du Tezos (XTZ)

Tezos c'est un protocole d'échange qui ambitionne de supporter la création de dAPP (applications décentralisées). Le fer de lance du projet est de proposer une blockchain facilement évolutive permettant à la communauté d'avoir les clés en main.

"Le protocole Tezos offre un processus formel permettant aux parties prenantes de gérer efficacement le protocole et de mettre en œuvre les innovations futures." Une citation que l'on retrouve sur l'accueil de leur page web.

 

Le "Baking" est un élément important du fonctionnement de cette blockchain. C'est le terme qui équivaut au minage pour les autres cryptomonnaies dans le jargon de Tezos, pour cela il faut 8000 jetons (il y a peu, c'était 10 000 jusqu'à une évolution engendrée par le premier amendement d'Athènes ). Cela correspond à du staking (PoS) dans lequel le Baker dépose une garantie de ses tokens qui sera conservée pendant plusieurs semaines. S'il ne cherche pas à tricher, celle-ci lui sera rendue. Cela signifie que si vous possédez au moins 8000 Tez, vous pouvez faire partie de la sélection aléatoire pour valider les transactions. Il est également possible de déléguer ses tokens si l'on ne dispose pas du montant minimum requis, afin de contribuer à la sécurité du réseau.

Le mode de gouvernance est totalement participatif. N'importe quel intervenant au protocole peut proposer l'implémentation de nouveaux amendements. Lorsque l'une des propositions est approuvée, l'auteur de celle-ci reçoit une rémunération ce qui incite à être force de suggestion. Ces changements se font on-chain (au contraire d'Ethereum par exemple).

Tezos souhaite se passer des forks car ils divisent la communauté. Il existe donc l'auto-amendement, les implémentations sont ajoutées de manière transparente sur le réseau. C'est une réflexion intéressante quand on voit toutes les problématiques communautaires que peuvent créé les forks. Comment ne pas citer la scission de la communauté Bitcoin et Bitcoin Cash.

Voici une vidéo (ENG) qui montre le fonctionnement des amendements sur Tezos :

En résumé :

1 - Les Bakers font des propositions

2 - Puis ils votent pour élire celle qui doit être retenue

3 - Cette dernière fait l'objet d'un nouveau vote, si oui ou non, elle doit testée

4 - S'il y a plus de 80% de votants positifs, on lance un testnet pour 48h

5 - Un nouveau vote des Bakers est organisé pour savoir si on transfère le testnet sur le mainnet

6 - La proposition est acceptée et le Baker qui a initié le mouvement reçoit une récompense

Avec la version actuelle du protocole, si 100% des possesseurs de jetons Tezos utilisent leurs tokens pour sécuriser le réseau, il y aurait alors une récompense de 5,5% de jetons en plus par an. Aujourd'hui, on se situerait plutôt aux alentours des 7%.

Les wallets pour stocker ses jetons Tezos (XTZ) sont nombreux : Les portefeuilles physiques Ledger Nano S ou Trezor, la TezBox (en ligne, mobile ou bureau), Atomic Wallet, Trustwallet, etc.

II. Les différences avec Ethereum

Le langage de code : Tezos est codé en OCaml pour le protocole et Michelson pour les smarts contracts, ils sont axés sur la sécurité. C'est une différence importante, car il n'est pas aisé d'inciter les développeurs à se plier à un langage particulier.

Selon moi, il y a 4 principaux avantages de Tezos par rapport à Ethereum :
1 - La gouvernance : Sur Tezos, la gouvernance se passe on-chain. Ce sont les plus gros stakers qui ont le choix des évolutions de la blockchain, c'est-à-dire ceux qui ont le plus d'engagements financiers. Elle repose sur la convergence d'intérêts. En fait 1 token = 1 voix. Même les petits holdeurs peuvent voter.

2 - Les forks : Ils sont inexistants avec Tezos alors que les forks sont courants sur Ethereum et sont d'ailleurs souvent un problème. C'est un vrai plus en ce qui concerne l'unicité de la communauté.

3 - La sécurité : Tezos propose la vérification formelle des contrats. Cela devrait limiter les bugs et erreurs. Selon moi, l'aspect sécuritaire devrait être prioritaire pour devenir une plateforme de smarts contracts efficace et il est ici largement mis en avant.

4 - Tezos est déjà en PoS (et a été pensé en ce sens) : Malgré la volonté d'Ethereum d'évoluer de la preuve de travail (PoW) à la preuve d'enjeu (PoS), le chemin est encore long. Les retards se sont accumulés, les discussions avec la communauté n'en finissent plus. Tezos, au contraire, a directement été imaginé, puis lancé en PoS. Les fonctionnalités sont donc initialement cohérentes avec ce consensus. On peut prendre en exemple le compte KT1. Alors que votre compte principal lorsque vous possédez des Tezos est un compte Tz1, il existe également une version de celui-ci KT1 (rattaché au Tz1). Cela se révèle très utile dans plusieurs situations comme lors du processus de délégation par exemple. En effet, avec ce compte KT1, vous pouvez facilement déléguer vos unités de cryptos sans avoir à fournir la clé privée de votre compte principal Tz1. Il n'y a donc aucun risque de piratage si le Baker est malhonnête. C'est également ce compte KT1 qui permet d'effectuer des smarts contracts.

« Le compte KT1, c'est la véritable pierre angulaire du système, car en permettant les fonctions clés du LPoS et en exécutant les Smart-contrats, il permet d'assurer la bonne sécurisation du réseau et d'interagir avec l'extérieur sans jamais compromettre l'intégrité de son compte principal. » Tezos-France

III. Actualités

Mars 2019 : D'après Tezos-France, le jeton XTZ sera utilisé pour tokeniser des actifs financiers à la place de tokens Ethereum. La blockchain Tezos a été sélectionnée car elle offre une sécurité élevée. L'entreprise qui se lance dans ce projet est Elevated Returns qui est déjà un leader dans le domaine de la tokenisation d'actifs. C'est le marché thaïlandais qui va bénéficier de cette innovation pour 1 milliard de dollars.

Mars 2019 : D'après les informations de Coindesk, la plateforme Coinbase propose maintenant un service de staking (dans le but d'attirer des acteurs institutionnels) de tokens XTZ permettant de dégager une rentabilité d'environ 6.6% par an.

MAJ 4 juillet 2019 : La plus grande banque d'Amérique latine va utiliser la blockchain Tezos pour réaliser une STO d'une valeur d'un milliard de dollars. Plus d'infos en anglais.

IV. Quel est notre avis ?

À  l'heure où Bruno Le Marie, ministre de l'économie et des finances français, cite Tezos comme une pépite issue de l'hexagone, il semble bien que le crypto-projet ait gagné en crédibilité ces derniers mois. Le projet a des arguments percutants à faire valoir malgré une concurrence assez rude dans son secteur. En effet, de nombreux projets souhaitent proposer une plateforme offrant la possibilité de facilement créer sa blockchain : il y a évidemment Ethereum, mais aussi EOS, Cardano, NEO, etc.

Tezos propose indéniablement de très gros avantages. Le consensus est bien pensé, fonctionnel et plutôt novateur par rapport à ses concurrents avec son système de baking et de délégation notamment. Le système incite les Bakers à faire des propositions en les récompensant et empêche de par sa structure les Hard Forks, ce qui unifie la communauté. Le système de gouvernance on-chain auquel chacun peut participer est aussi un véritable atout. Il est déjà fonctionnel avec l'amendement Athènes qui vient d'être accepté par la communauté. On apprécie également la vérification des contrats qui rend la blockchain plus sûre (la sécurité est donc au centre du développement) ce qui est loin d'être négligeable aujourd'hui.

Tezos, à travers ses atouts, est donc l'un des crypto-projets à suivre dans les prochains mois. Les actualités se multiplient, le réseau se développe ce qui est de très bonne augure pour le futur.

Du point de vue des améliorations. Le projet manque de transparence sur certains éléments. Il est difficile de trouver des informations précises sur l'équipe, ou les partenariats. Pour illustre cette remarque, il n'y a qu'à se rendre sur le site officiel tezos.com, qui est, il faut le dire, très minimaliste en termes de documentation : il manque clairement de contenu. L'autre point à améliorer concerne la communauté. Elle ne semble pas avoir beaucoup d'espace où se rassembler. Par exemple, le forum Tezos Community est assez peu actif. En effet, lorsque l'on compare Tezos à Ethereum, la différence de taille et de force de la communauté est énorme : 436 000 membres sur le forum Reddit d'Ethereum contre un peu plus de 12 000 sur celui de Tezos.

MAJ 16/07/2019 : La communauté Tezos a eu des difficulté à la fin du mois de juin dernier. En effet, une partie de celle-ci a migré vers DUNE.

V. Cours et capitalisation en direct du Tezos

 

Retour sur le dictionnaire des cryptomonnaies

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

32 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger