Analyse Bitcoin, Ethereum et Or – Cours BTC, ETH et XAU lundi 16 janvier 2023

Les cryptomonnaies ont terminé la semaine en trombe. En effet, à ce titre, le Bitcoin et l’Ethereum attaquent de nouveau leurs résistances respectives. Avec l’espérance que l’issue soit enfin favorable par rapport aux précédentes tentatives. Alors qu’au même moment, l’or a largement pris un temps d’avance sur son rebond. Au point qu’il navigue sur une tendance haussière, qui elle-même, le rapproche de son dernier ATH en mars 2022.

16 janvier 2023 - 15:00

Temps de lecture : 6 minutes

Deux questions se posent à présent au cours des jours/semaines à venir. Les marchés baissiers du BTC et de l’ETH seront-ils neutralisés ? Puis la remontada du métal jaune se poursuivra-t-elle en direction des 2000$ pour la troisième fois de son histoire ? Toujours est-il que les trois actifs ont bénéficié récemment de la baisse du dollar face aux devises majeures et de la stabilité des taux obligataires. Mais également de la baisse de l’inflation aux États-Unis qui sous-entendrait éventuellement des anticipations d’une politique monétaire de la FED plus accommodante.

Dans un contexte de marché où bon nombre d’investisseurs préféreraient regarder pour l’instant les bonnes nouvelles que les mauvaises, passons au peigne fin respectivement les dernières analyses des prix du Bitcoin, de l’Ethereum et de l’or en unités hebdomadaires.

Bitcoin en unités hebdomadaires – Des prix bientôt confirmés au-delà des 20 000$ ?

Le coup d’accélérateur à la hausse depuis jeudi dernier, a permis au Bitcoin de repasser actuellement au-dessus des 20 000$ (ou ATH de 2017) et de la moyenne mobile à 30 semaines (MM30 weekly). Si bien qu’il a pratiquement gommé les pertes de la faillite de FTX. Néanmoins, de là à ce que les acheteurs soient tirés d’affaires, il faudra attendre au moins une à deux semaines pour évoquer sérieusement la neutralisation de son marché baissier depuis son dernier ATH en novembre 2021.

Analyse du cours du Bitcoin hebdomadaire - 16 janvier 2023

Au regard des derniers signaux envoyés par la dernière bougie haussière hebdomadaire, nous observons les prémices. D’une part, la phase 4 de Weinstein aurait du plomb dans l’aile avec l’idée de passer à la phase 1. Car justement, la MM30 weekly s’aplatit autour de l’ATH de 2017 en plus des prix au-dessus de la moyenne mobile. Et d’autre part, les indicateurs techniques seraient proches de franchir leurs lignes de flottaison respectives avec la perspective de valider les divergences haussières. Même si c’est en partie le cas pour le RSI.

Dans l’éventualité que les prix du BTC s’éloignent favorablement des 20 000$ et soient appuyés par un MACD au-dessus de la ligne zéro, non seulement le franchissement de la ligne descendante serait à nouveau considéré comme un signal positif. Mais mieux encore, les acheteurs pourraient envisager les 26 000$ dans le but de calmer momentanément la pression baissière, qui elle-même, avait fait des rages en 2022.

À l’inverse, une fausse cassure à la hausse des 20 000$ engendrerait une rechute sous la MM30 weekly et un retour de bâton des indicateurs sous leurs lignes de flottaison respectives. Ce qui ramènerait plausiblement le Bitcoin là où il avait commencé son rebond, c’est-à-dire en direction des 16 000$.

Ethereum en unités hebdomadaires – Vers une quatrième tentative autour des 1700$

L’Ethereum sort gagnant de cette semaine en franchissant à nouveau les 1400$ avec en ligne de mire les 1700$, une résistance à laquelle il s’est cassé les dents lors de la seconde moitié de l’année dernière. Ce qui permettrait à la seconde grande monnaie numérique de revenir pratiquement à la hauteur des niveaux pré-faillite de FTX.

Analyse du cours de l'Ethereum hebdomadaire - 16 janvier 2023

Dans le même temps, les prix se situent également au-dessus de la MM30 weekly, qui elle-même, se courbe autour des 1400$. Ce qui signifierait un début de passage de la phase 4 à la phase 1 de Weinstein. Et du côté des indicateurs techniques, nous faisons le même constat à l’image de ce qui se passe sur le Bitcoin. D’autant plus que le MACD serait plus proche de repasser au-dessus de la ligne zéro.

Dans l’hypothèse que cette semaine soit du même calibre que la précédente, les prix de l’ETH s’attaqueraient à la résistance des 1700$. Et en cas dépassement de cette dernière, les vendeurs arrivés sur le tard, pourraient capituler pour de bon. Au point que nous validerions un soi-disant double bottom formé à l’arrache, qui propulserait les prix en direction des 2300$.

À contrario, un nouveau rejet sous les 1700$ maintiendrait malheureusement en vie les vendeurs. Auquel cas, l’Ethereum retomberait dans ses travers en direction des 1200$ si les 1400$ ne parvenaient pas à jouer le rôle de support.

Or en unités hebdomadaires – Quatre semaines de hausse à la suite

Le mois dernier, nous pensions que l’or allait probablement buter sous les 1800$, du moins temporairement. Mais finalement, c’est une remontée explosive à laquelle nous assistons jusqu’à présent. Et pour cause, de nombreuses résistances comme les 1800$ et 1870$, ont été franchies grâce à une série de quatre semaines consécutives à la hausse.

Analyse du cours de l'or hebdomadaire - 16 janvier 2023

En parallèle, le MACD et le RSI se démarquent largement au-delà de la ligne zéro et de la zone de neutralité à 50. Et d’autre part, la MM30 weekly serait sur le point d’enclencher une dynamique haussière au gré des prix nettement au-dessus de la dernière ligne descendante et des récentes résistances franchies. Désormais, les prix du XAU se trouvent à 61,8 % du retracement de Fibonacci de la dernière remontada vers le dernier ATH en mars 2022.

Bon nombre d’investisseurs se demanderont si l’envolée du métal jaune demeurerait excessive à court terme. Mais ce que nous ne pouvons pas enlever jusqu’à preuve du contraire, c’est que le momentum haussier est fort avec des prix très au-dessus des seuils d’alerte, qui seraient la MM30 weekly dans un premier temps, et à terme, le support des 1620$.

En supposant que rien n’arrête les velléités acheteuses, les acheteurs auraient en ligne de mire les 1995$, non loin de la barre symbolique des 2000$. Cela correspondrait graphiquement aux 78,6 % du retracement de Fibonacci depuis les derniers plus hauts historiques. À la condition qu’il s’affranchisse des 1930$.

Cela étant dit, si nous voudrions poursuivre sereinement la tendance haussière, une consolidation serait salutaire pour éviter des signaux d’excès à l’achat et concrétiser des points hauts et des points bas supérieurs aux précédents. Auquel cas, cela passerait par la confirmation des changements de polarité favorables autour des 1870$ ou des 1800$. Ce qui signifierait en cas de rechute que les prix de l’or doit rebondir impérativement sur l’un de ses supports, qui eux-mêmes, étaient des anciennes résistances.

BTC,ETH et XAU – L’or toujours au premier plan et les cryptomonnaies se réveillent enfin

Pour une fois depuis bien longtemps, l’or et les cryptomonnaies forment un tandem d’enfer en ce début d’année 2023. Avec une mention spéciale pour la relique barbare qui a sérieusement refroidi les vendeurs depuis son rebond depuis les 1620$. Il ne manquerait plus que le Bitcoin et l’Ethereum fassent de même en franchissant définitivement ses résistances respectives pour enclencher une dynamique susceptible d’inquiéter sensiblement les vendeurs.

Toutefois, les mouvements de hausse des trois actifs en question doivent attribués principalement à des anticipations d’une FED flexible sur sa politique monétaire. Ce qui explique la consolidation actuelle du dollar et des taux obligataires, qui elles-mêmes, permettent à l’ensemble des classes d’actifs risquées de respirer à la hausse au moment où l’on parle.

À ce sujet, nous n’aurions pas la garantie que la banque centrale américaine aille dans le sens des marchés financiers. Avec le risque que le Don’t fight the FED pourrait frapper à nouveau. Elle prétexterait peut-être que l’inflation serait plus structurelle que prévue. Et d’ailleurs, l’environnement économique ne ressemblerait peut-être plus à ce que nous avons connu auparavant.

Non seulement, le conflit Russie-Ukraine et le Covid ont été des facteurs de changements globaux. Mais ils seraient possiblement précurseurs d’une mondialisation moindre ou voire de démondialisation. Auquel cas, un monde multipolaire favoriserait le début d’un cycle inflationniste.

Dans ce nouveau paradigme qui pourrait se dessiner dans les années à venir, les habitudes d’investissement des dernières décennies risqueraient d’être chamboulés brutalement. Par conséquent, les investisseurs devraient privilégier des actifs où la quantité d’offre connaîtrait une croissance limitée par rapport à la demande.

Et parmi eux, l’or serait une évidence. Mais en supposant que les banques centrales verraient leur crédibilité remise partiellement en cause, le Bitcoin (et l’Ethereum dans une moindre mesure) sortirait potentiellement du lot et son adoption progresserait à vitesse grand V. Ainsi, il ne serait pas exclu que le métal jaune et la monnaie numérique de Satoshi Nakomoto fusionnent à la hausse à l’avenir.

Déléguer la gestion de ses cryptomonnaies tout en restant maître de ses fonds ? Rien de plus facile avec le gestionnaire de crypto-actifs CryptoTrader™, un outil de trading sécurisé, simple d’utilisation et 100% automatisé.


Négocier des cryptomonnaies comporte un niveau de risque élevé, et peut ne pas convenir à tous. Il est recommandé de pleinement s’informer des risques associés, et de n’investir que des sommes que vous pouvez vous permettre de perdre.

Les contenus proposés sur le site CryptoActu.com sont uniquement à vocation pédagogique et informative. Ils ne constituent en aucune façon des recommandations et ne peuvent être assimilés à une incitation pour négocier des instruments financiers.

CryptoActu.com ne garantit ni les résultats, ni les performances des instruments financiers présentés. Par conséquent, nous déclinons toute responsabilité dans l’utilisation qui peut être faite de ces informations et des conséquences qui peuvent en découler.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche