Comment Binance continue d’accroître sa puissance ?

Après le lancement de son Launchpad, et l'arrivée de Binance Jersey, désormais, les achats de cryptomonnaies par carte de crédit et de débit sont autorisés par Binance. Le géant asiatique continue d'accroître son offre de services ce qui lui fait gagner en diversité mais également en force sur le marché.

La plus grande bourse mondiale des devises cryptographiques en matière de volume transactionnel a déclaré le 31 janvier 2019 qu’il serait désormais possible d’acheter des monnaies digitales avec des cartes de crédit et de débit sur sa plateforme.

C’est par le biais d’un communiqué de presse que l’entreprise a annoncé la nouvelle. En prenant cette décision, Binance compte dynamiser de nouveau le trading des monnaies virtuelles en dépit de la baisse des prix.

Un service appelé à évoluer

Binance permet désormais les achats de crypto-monnaies par carte de crédit. Source de l’image : Pixabay 

Binance permet désormais les achats de crypto-monnaies par carte de crédit. Source de l’image : Pixabay

Grâce à ce nouveau service, Binance entend combler efficacement la demande pour le paiement par carte dans le domaine du trading des cryptomonnaies.

Cette ambition cadre parfaitement avec son objectif d’offrir aussi bien aux traders débutants qu’aux professionnels une interface appropriée et développée. Notons que l’échange facture des frais commissionnaires de 3,5 % ou 10 $, soit le montant le plus élevé.

Binance a décidé de prendre en charge les paiements par MasterCard et Visa. Les devises virtuelles concernées par cette option sont le Bitcoin (BTC), le Litecoin (LTC), l’Ethereum (ETH) et le Ripple (XRP).

Les paiements pris en charge par un service tiers

Simplex permet d’acheter des cryptos sur Binance à l’aide de cartes de crédit. Source de l’image : Pixabay.

Simplex permet d’acheter des cryptos sur Binance à l’aide de cartes de crédit. Source de l’image : Pixabay.

Ce tout nouveau mode d’achat de cryptomonnaies est pris en charge par Simplex, une entreprise spécialisée dans le traitement des paiements. Les transactions se font en plusieurs étapes très simples prenant en compte le choix de la devise et du nombre de cryptomonnaies à acheter, l’entrée des détails de la carte et la prise en charge des pièces échangées par Binance.

Le partenariat avec Simplex reste plutôt limité puisque le service ne prend pas en charge toutes les cartes de crédit. En effet, le service de paiement Simplex fait l’objet de restrictions dans 6 États américains à savoir New York, Hawaï, le Connecticut, Washington, le Nouveau-Mexique et la Géorgie.

D’autres pays ont également interdit l’utilisation du service Simplex. Parmi ces pays, on compte l'Afghanistan, le Kirghizistan, l'Iraq, l'Iran, le Liban, la République populaire démocratique de Corée, la Chine, la Libye, l'Érythrée, Soudan du Sud et Soudan, la Côte d'Ivoire, le Congo (Brazzaville), le Congo (Kinshasa) et Cuba.

Une victoire de plus pour Binance

Lancé à Hong Kong, Binance a ouvert de nombreux bureaux aux quatre coins du globe pour mitiger l’impact de l’interdiction des échanges de cryptomonnaies sur le territoire chinois.

En 2018, la société a conclu un accord avec le Malta Stock Exchange pour développer une nouvelle plateforme de trading destinée exclusivement aux security tokens. Binance est impliqué dans plusieurs autres projets à l’international, notamment à Taiwan, Singapour et Jersey.

Notons que même si le siège social de la société est encore basé à Hong Kong, Binance tentera probablement d’obtenir un permis pour mener ses activités auprès d’une autorité relevant d’un État avec lequel elle entretient des rapports cordiaux.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Phasellus ultricies consectetur ut Lorem in nunc Nullam venenatis, mattis Praesent tempus
17 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez