Bitcoin – 21% des BTC immobiles depuis 5 ans, sont-ils perdus à jamais ?

Après 10 ans d'existence, la valeur du Bitcoin (BTC) a été largement spéculative, ce qui a notamment entraîné un gain de plus de 18 000 % de sa valeur lors de l'année 2017. Aujourd’hui, les données de Coinmetrics montrent que 21% des Bitcoins existants n’ont pas bougé depuis 5 ans.

Le Bitcoin reste une réserve de valeur alors que des unités sont égarées chaque année

Le BTC de Satoshi Nakamoto n’a pas encore réussi son adoption dans la société traditionnelle. Lors de sa présentation dans le livre blanc de 2009, le Bitcoin se voulait être un token révolutionnaire permettant d’effectuer des paiements sécurisés et décentralisés. Le père des cryptomonnaies avait notamment pour objectif de résorber les maux inhérents aux devises, qui ne peuvent être soustraites de l’hégémonie des institutions politiques et financières. Pourtant, pendant ses 10 années d’existence, la progression du Bitcoin dans la vie réelle est passée inaperçue avec un volume d’adoption très faible, étant donné la complexité de son fonctionnement et des problèmes liés à la rapidité (et les frais) d'exécution de transactions. Par ailleurs, de janvier à novembre 2017, la valeur du Bitcoin est passée de 1000 dollars à plus de 18 000 dollars, en devenant l’actif le plus volatil de l’histoire. Mais une fois de plus, il a manqué à un rôle essentiel, notamment celui d’intermédiaire des échanges.

Aujourd'hui, un peu moins de 18 millions de BTC sont en circulation. Récemment, Coinmetrics, une plateforme spécialisée dans l’analyse des données sur l’évolution des cryptomonnaies, a mis en avant un élément important en signalant un volume impressionnant de BTC inactifs depuis plus de 5 ans, à hauteur de 21% de l’offre totale, soit plus de 4 millions de BTC. Il semble probable que ces Bitcoins soient perdus à jamais, sur des clés privées que des utilisateurs ont égarées ou alors de possesseurs décédés par exemple. Ces 4 millions de BTC correspondent aujourd'hui à l'équivalent de 40 milliards de dollars, un montant colossal. Le nombre d'unités d'Or Digital disponibles est donc largement moins élevé que ce que l'on pourrait imaginer et bien plus proche de 14 millions que des 18 millions affichés sur CoinMarketCap. La quantité de jetons de BTC égarée chaque année ne peut faire qu'augmenter, menant à la raréfaction de l'actif.

En attente du prochain halving en 2020

Limité à un plafond de 21 millions de BTC, le nombre de Bitcoins s’arrêtera de croître dans la prochaine décennie si l’on se réfère au principe de réduction de moitié des récompenses de blocs. Ce processus appelé "halving" se produit après un certains nombre de blocs. En 2020, lors de la prochaine division, la rareté du Bitcoin entraînera peut-être une augmentation de sa valeur, notamment car de moins en moins d'unités de Bitcoins seront distribuées en tant que récompenses aux mineurs en plus des BTC probablement perdus dans les prochains mois.

Selon Coinmetrics, la valeur du Bitcoin augmentera de manière exponentielle d'ici 2020

Selon Coinmetrics, la valeur du Bitcoin augmentera de manière exponentielle d'ici 2020.

Le Bitcoin, utilisé en tant qu'actif spéculatif, jusqu'à quand ?

En 2019, CCN a indiqué que la part de jetons issus des transactions marchandes était de seulement 1,3%, un chiffre qui reflète la faible utilité de la cryptomonnaie en tant que monnaie d’échange. Par ailleurs, la partie destinée à la spéculation ne cessera de se développer, avec l'arrivée de plus en plus régulière de produits financiers adossés au BTC, notamment des futures, des ETF, etc... Pour l’heure, les efforts de rapprochement de la cryptomonnaie vers la finance traditionnelle se poursuivent avec le récent lancement de Bakkt notamment. Steven Mnuchin, secrétaire au Trésor Américain a déclaré de son côté que le BTC n'aura pas une longévité si importante :

"Je peux vous assurer que, personnellement, je ne serai pas chargé du Bitcoin dans 10 ans. Je parierais même que dans cinq à six ans, je ne parlerai même pas du Bitcoin en tant que secrétaire au Trésor", lors d’une apparition sur CNBC.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

64 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez