Brian Armstrong réponds aux récentes attaques du fondateur du Dogecoin

 Brian Armstrong réponds aux récentes attaques du fondateur du Dogecoin

Dans la série estivale intitulée « parlons philosophie car le marché est en PLS » accueillons le célèbre et richissime Brian Armstrong. Cela au sujet de la récente et quelque peu hargneuse intervention de l’un des fondateurs historiques du Dogecoin. Tribune dont le sujet était la critique de cet univers et sa supposée prise en main par « un cartel de riches personnalités ». Une accusation qui a semble-t-il touché en plein portefeuille le fondateur de Coinbase. Raison pour laquelle il a ressenti le besoin de venir donner sa version des faits, dans un style plus « constructif ». Une aubaine dans l’état actuel de cet écosystème décidément en manque d’actualités plus palpitantes…

Est-ce là une représentation symbolique et caricaturale d’un combat entre le bien et le mal ? Ou plus simplement une opposition entre un perdant et un gagnant de l’univers des cryptomonnaies… La question reste ouverte et très personnelle face à cette affaire Jackson Palmer. Le fondateur historique du Dogecoin en guerre contre un univers des cryptomonnaies qu’il a récemment conspué sans retenue. Et dont le discours enflammé n’a pas manqué de déclencher de nombreuses réactions face à une vision qui mérite néanmoins d’être considérée. Car même si la critique est facile, elle reste toujours nécessaire et utile.

Un exercice auquel vient de se plier le fondateur de Coinbase. Très probablement car il est apparu en image très nette dans l’esprit de nombreuses personnes lors de l’intervention de Jackson Palmer. Cela peut-être lorsque ce dernier parlait d’une » industrie contrôlée par un puissant cartel de riches personnalités ». Ou plus certainement quand il a abordé cette réalité qui fait que certaines d’entre elles ont « incorporé bon nombre des institutions liées au système financier centralisé existant qu’elles (les cryptomonnaies) sont censées remplacer. » Était-ce dans ce dernier cas une référence à la récente entrée en bourse de la plateforme Coinbase ? Rien n’est moins sûr !

Une question de point de vue

Le premier point indéniable de l’intervention de Brian Armstrong est son aspect plus détendu et positif. Peut-être parce qu’il représente l’un des plus grands gagnants de l’explosion du marché des cryptomonnaies. Ou parce qu’il en est également l’un des principaux commerciaux historiques, en train de défendre son fonds de commerce. Nul doute en tout cas que sa vision est très nettement différente de celle de Jackson Palmer. Avec comme point central, cette idée que les cryptomonnaies « fournissent simplement une alternative aux personnes qui veulent plus de liberté ». Comment ne pas être d’accord ?

« Tout dépend de votre point de vue… si vous pensez que le gouvernement devrait être la solution aux problèmes des gens, alors le système fiduciaire avec ses « contrôles » a beaucoup à offrir. Si vous pensez que les solutions gouvernementales sont souvent inefficaces, trop prometteuses/sous-livrées et ont des conséquences imprévues, et que la responsabilité personnelle associée à des marchés libres créera de meilleurs résultats pour tout le monde, alors la crypto est une bouffée d’air frais bien nécessaire. » – Brian Armstrong

Le discours que livre Brian Armstrong reste tout de même assez consensuel. Au point qu’il finit par sembler tout droit sorti d’un guide touristique pour nouvel investisseur dans le domaine des cryptomonnaies. Ce qui n’a rien de déplaisant, lorsqu’il affirme que les volontés de régulation de cet univers ne font que « rendre illégal le fait de devenir riche en investissant, à moins que vous ne le soyez déjà ». Mais cette affirmation a-t-elle encore le même sens dans la bouche de celui dont l’entreprise détenait 11 milliards de dollars en BTC au dernier recensement ? Ce qui n’est en aucun cas une accusation, mais une véritable interrogation qui paraît nécessaire et légitime…

La crypto offre une « égalité des chances »

Et le véritable point important qu’aborde Brian Armstrong et cette idée très répandue que les cryptomonnaies doivent rendre tous ses investisseurs riches… et si possible rapidement. Une sorte de confusion courante entre égalité et équité. Et qui oblige à rappeler que même si elles permettent à chacun d’accéder aux mêmes outils et services, elles ne promettent en aucun cas les mêmes résultats finaux. Car ce qu’offre cette nouvelle économie n’est rien d’autre qu’une version numérique du principe de l’égalité des chances. À chacun ensuite d’en accepter ou non l’affirmation et l’existence en fonction de ses réalités personnelles.

Morosité du marché – Le bon moment pour se mettre au staking ?

« La crypto ne résoudra pas les inégalités de richesse – elle n’essaie pas de créer le même résultat pour tout le monde. Mais cela crée une mobilité de la richesse et plus d’égalité des chances pour tous. Cela uniformise les règles du jeu, du moins dans une certaine mesure. » – Brian Armstrong

Investir dans les cryptomonnaies reste donc un choix personnel. Et une décision qui doit être mûrement réfléchie en fonction de ses aspirations personnelles. Car cela ne correspond pas à tout le monde. Et la liberté qu’elles permettent d’obtenir est à la mesure de la responsabilité personnelle qu’elles engagent de la part de chaque investisseur. Sans pour autant annuler le fait que les plus riches auront toujours plus de poids que les autres.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,697