Plateformes d'échanges

Crypto.com (CDC) fait face à la colère de ses investisseurs

05 Sep 2020 - 09:00

Qu’on l’apprécie ou non, la plateforme Crypto.com est un acteur incontournable de la cryptoshère. Elle a principalement bâti sa réputation sur le fait de réaliser des campagnes de communication très (trop) intéressantes et incitatives. Et cette formule semble rencontrer un réel succès. Mais tout n’est pourtant pas impeccable au pays merveilleux de CDC. Même si cela n’enlève rien au fait que certains investisseurs crypto puissent y trouver leur compte. 

La plateforme Crypto.com exacerbe les tensions depuis sa mise en place. Pendant que ses amateurs y voient une formule très rentable et incitative, ses détracteurs y voient une formule trop rentable et incitative. Le tout basé sur un système de parrainage qui permet de bénéficier d’avantages très (trop) intéressants pour les parrains comme pour les filleuls. Et cette nuance entre le « très » et le « trop » permet d’assister à de beaux débats enflammés sur les forums et réseaux sociaux sur le sujet. 

Dans le principe, tout cela est très bien si les utilisateurs et investisseurs des offres de CDC réalisent des bénéfices en profitant de ces offres. C’est après tout la raison de leur présence dans l’univers des cryptomonnaies. Et si au final il s’agit du scam que certains y voient, cela n’aura été que la règle d’un jeu qui se joue depuis les origines de la cryptosphère. Le tout étant de ne pas y laisser trop de plumes

Crypto.com fait face à ses investisseurs 

L’un des événements d’importance au sujet de la plateforme Crypto.com est le récent passage rendu obligatoire de sa cryptomonnaie native MCO vers le plus récent CRO. Un swap qui a entraîné une hausse du cours du MCO de plus de 30%. Il faut dire qu’il était agrémenté d’un bonus de 20% très (trop) incitatif. Le tout étant de faire disparaître le premier (MCO) au profit du second (CRO) en y intégrant les fonctionnalités du premier (MCO + CRO). 


Crupto.com CDC fait face à la colère de ses investisseurs

Une information qui n’a visiblement pas été du goût de tout le monde. En effet, plusieurs dizaines d’investisseurs de la plateforme CDC viennent de se réunir au sein d’un collectif du nom de CDC Alliance. Cela dans le but d’intenter une action en justice contre cette migration forcée jugée abusive et désavantageuse.

Passer de 0,1% à 0,00044% du supply

La plainte détaillée sur le site Internet concerne les modalités du swap mais également la quantité disponible (supply) de ces deux jetons. Une donnée plus complexe à analyser que le simple cours d’une cryptomonnaie. À ce sujet et lors de son lancement, le MCO était présenté comme bénéficiant d’un approvisionnement faible de 15,8 millions d’unités avec un maximum de 31,58 millions.

« Cela était censé entraîner une augmentation des prix basée sur une offre faible, une demande constante et la nécessité de racheter MCO sur le marché pour payer les utilisateurs en cashback en MCO. » – CDC Alliance

Une réalité qui n’est visiblement plus d’actualité avec le CRO. En effet, son offre en circulation est actuellement de plus de 18,8 milliards d’unités, avec un maximum annoncé de 100 milliards !

« Cela signifie que posséder 15 794 MCO équivaut à 0,1% de l’approvisionnement en circulation et 0,05% de l’approvisionnement total. Après l’échange, ces 15 794 MCO donneraient environ 436 546 CRO, soit 0,0023% de l’offre en circulation et 0,00044% de l’offre totale. »  – CDC Alliance

Ce qui est tout de même très (trop) différent !

Un airdrop annulé

Le second grief concerne un airdrop annoncé par la plateforme Crypto.com en novembre 2018. Cela concernait alors le prochain lancement du jeton CRO. Une offre qui promettait aux détenteurs de jetons MCO de bénéficier de versements réguliers sous la forme d’intérêts fixes s’ils bloquaient leurs fonds.

« Pour chaque MCO détenu dans l’application vous recevrez 5,276 CRO par mois pendant 5 ans pour un total de 316,56 CRO (environ 54$ au cours actuel). » – CDC

Dans une estimation proposée par CDC, cette formule devait offrir un rendement de 5276 jetons CRO mensuels pour un placement de 1000 MCO (2000$ à l’époque). Le tout multiplié par 60 mois pour aboutir à un montant total de 316 560 CRO (53 815$ au cours actuel). Mais l’opération n’aura duré que 7 mois avant d’être annulée de façon unilatérale.

« Les allocations Airdrop annoncées étaient de 316,56 CRO par MCO. Finalement, seul un maximum d’environ 36,87 CRO a été distribué. Les 279,69 CRO par MCO restants ont été promis, mais jamais distribués. » – CDC Alliance

Des faits qui affectent certainement plus les investisseurs historiques que les utilisateurs actuels de la plateforme Crypto.com. Mais ces points méritent d’être connus, même si cela n’affecte pas directement les fonds des usagers ni même leurs profits éventuels dans le cadre de cette migration.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche