FTX – Le PDG de Coinbase rejette « l’erreur comptable » invoquée par SBF

05 décembre 2022 - 10:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Après l’état de choc lié à l’effondrement de la plateforme FTX, la colère semble s’installer pour durer. En particulier du fait des multiples interventions lunaires de Sam Bankman-Fried. Mais surtout parce qu’il est toujours en liberté pour le faire. Une situation intolérable qui alimente de nombreuses spéculations sur des financements plus ou moins occultes de la campagne de Joe Biden. Et une présentation trop complaisante de cette fraude sans précédent qui agace également dans les rangs des autres plateformes d’échange de cryptomonnaies, comme Coinbase.

À en croire les médias officiels, Sam Bankman-Fried serait presque un héros moderne suite à sa campagne d’excuses initiée depuis la semaine dernière. Avec des plateaux entiers en train de rire – et d’applaudir – à ses remarques surréalistes sur le dossier FTX. Et une volonté évidente de minimiser sa responsabilité pour en faire une sorte de victime tout juste capable de savoir comment additionner 2 + 2, mais en milliards de dollars…

Une mauvaise blague qui agace au plus haut point dans les rangs des investisseurs crypto touchés par ce cataclysme. Que cela soit d’un point de vue financier, ou simplement car cette affaire décrédibilise une nouvelle fois cette économie numérique en devenir. Mais également le gouvernement de Joe Biden en train de se débattre avec des dons de campagne décidément très gênants. Ces derniers estimés avec la louche d’Elon Musk comme probablement supérieurs à 1 milliard de dollars.

Cryptomonnaies

Elon Musk - Le shitcoin influenceur qui fait exploser le DOGE malgré lui

Hugh B. - 28 Nov 2022 - 10:30

Le marché des cryptomonnaies traverse une crise économique sans précédent [...]

Lire la suite >>

Brian Armstrong – FTX n’est pas une « erreur comptable »

Et de toute évidence, personne ne peut rester muet face à cette mascarade presque plus insupportable que l’effondrement de FTX lui-même. Avec comme dernière conséquence politique aussi collatérale que surprenante, l’abandon de la réglementation d’Ethereum par le président de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) au profit de la Securities and Exchange Commission (SEC). Cela suite à un lourd passif de « négociations » obscures entre son président Rostin Behnam et Sam Bankman-Fried en personne, sur le sujet délicat – et visiblement politique – du traitement réservé aux cryptomonnaies.

Un paysage nauséabond vis-à-vis duquel le PDG de la plateforme Coinbase, Brian Armstrong, vient de prendre officiellement la parole. Cela dans une série de tweets où il explique sa vision des choses en tant que responsable de cet exchange, au même titre que Sam Bankman-Fried avant le cataclysme FTX. Et selon lui, il ne faut pas être trop crédule face aux récentes déclarations de cet ex-milliardaire en quête d’une rédemption qui ressemble plus à une tentative d’éviter de passer par la case prison.

« Peu importe à quel point votre comptabilité est désordonnée (ou à quel point vous êtes riche) vous allez certainement le remarquer si vous trouvez 8 milliards de dollars supplémentaires à dépenser. Même la personne la plus crédule ne devrait pas croire l’affirmation de Sam Bankman-Fried selon laquelle il s’agissait d’une erreur comptable. »

Brian Armstrong

Plateformes d'échanges

FTX - Un échec "sans précédent" selon son nouveau PDG

Hugh B. - 18 Nov 2022 - 16:30

Le scandale lié à la plateforme FTX ne cesse de connaître de nouveaux [...]

Lire la suite >>

Brian Armstrong – De l’argent volé aux clients de FTX

Car il faut arrêter de se laisser aveugler par le jeu de communication médiatique actuel. Et ne pas trop rapidement minimiser la responsabilité de Sam Bankman-Fried dans ce carnage, du fait de son statut de PDG de FTX au moment des faits. Car comme l’explique très clairement Brian Armstrong, il s’agit « purement et simplement d’argent volé aux clients utilisé dans son fonds spéculatif. »

Une situation une nouvelle fois mise en lumière par les déclarations de Sam Bankman-Fried, lors d’une interview donnée à Ran Neuner du podcast Crypto Banter durant le week-end. Car lorsque ce dernier lui demande si sa plateforme laissait « simplement acheter des tokens imaginaires qui n’existaient pas réellement. » Ce dernier répond sans hésiter : « Je pense que ce que vous dites est, en réalité, une partie de ce qui est arrivé ». Fin de la discussion…

Quoi qu’il en soit, la plateforme Coinbase tente de rebondir suite à cette affaire. Avec la publication d’une campagne publicitaire dans le Wall Street Journal intitulée « Faites-nous confiance ». Car, à la différence de FTX, elle doit également faire face à ses actionnaires depuis son entrée en bourse controversée. Et autant dire que la chute de plus de 17% initiée depuis la débâcle FTX n’a rien de rassurant. Surtout si l’on considère ses mauvais résultats depuis l’installation de l’hiver sur l’ensemble du marché des cryptomonnaies.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche