Metaverse et Gaming

Métavers – 52% des gamers pensent que cette technologie va modifier l’industrie du jeu vidéo

15 Juil 2022 - 09:00

Tout le monde ne voit pas forcément l’arrivée des cryptomonnaies d’un bon œil. Et les oppositions à leur encontre finissent inévitablement par retomber dans les mêmes travers. Une réalité à laquelle n’échappe pas l’univers du gaming, frappé de plein fouet par l’explosion du métavers et des solutions de type play to earn. Avec d’un côté ceux qui achètent leurs jeux à des multinationales en défendant ensuite un modèle à la gratuité toute relative. Et de l’autre ceux qui se font payer pour jouer, en oubliant parfois qu’il était question de s’amuser avant de réaliser des profits. Une mutation en cours récemment étudiée par la société Globant dans une étude sur « la sensibilisation au métavers. » Et les avis restent partagés.

L’arrivée encore très théorique du Web3, porté par l’essor et l’utilisation des cryptomonnaies, modifie clairement les modèles économiques actuels. Et cela dans de très nombreux domaines, dont on se demande même si un seul finira par y échapper. Avec une vision axée sur les individus et la confidentialité, au détriment des GAFAM et autres multinationales actuelles. Mais un accueil parfois très mitigé vis-à-vis d’une mise en pratique qui dérape trop souvent vers une course au profit stérile et sans vision d’avenir.

Une réalité qui divise actuellement dans les rangs des gamers et amateurs de mondes virtuels. Avec l’essor du modèle « play to earn » dont même les acteurs historiques comme Axie Infinity (AXS) sont en train de revenir. Et cela en développant une stratégie de type « play AND earn » qui ne va pas apaiser les tensions déjà palpables dans le domaine. Un choix que l’on pourrait résumer à une tentative de trouver le bon dosage entre jeu et profits. Ces derniers ne devant pas faire oublier le premier, sans pour autant renier l’ensemble.

Metaverse et Gaming

Métavers - Le succès crypto de l’année 

Hugh B. - 08 Jun 2022 - 13:00

Tous les projets et secteurs ne sont pas égaux face à la baisse [...]

Lire la suite >>

Métavers + gaming – Un impact considéré comme positif

Une situation mesurée dans une récente étude réalisée par la structure YouGov, à la demande de la société Globant. Cette dernière présentée comme « native du numérique » et « axée sur la réinvention des entreprises grâce à des solutions technologiques innovantes. » Pas surprenant qu’elle s’intéresse dans ce rapport à la relation étroite, mais houleuse, entre le gaming et le métavers. Avec une enquête menée en mai dernier auprès de « 1000 joueurs adultes sur PC, console et/ou mobile » résidants aux États-Unis. Et comme objectif affiché de révéler les pensées, opinions et attitudes des joueurs américains à propos de l’émergence du métavers.

« Grâce à cette enquête, nous voyons que bien que le développement du métavers en soit encore à ses débuts, les joueurs américains voient déjà cette technologie comme capable d’élargir le domaine des possibilités dans le jeu. »

Nicolas Avila, directeur de la technologie Globant

Et les résultats de cette étude sont finalement assez surprenants. Car de toute évidence la méfiance reste de mise, mais sans pour autant rejeter les possibilités offertes par le métavers. En effet, 52% des gamers interrogés pensent que cette nouvelle technologie va modifier l’industrie du jeu vidéo. Et 41% estiment dans le même temps que ce changement aura un impact considéré comme positif (25% y sont néanmoins opposés). Car, selon les chiffres de cette enquête, 40% de personnes de ce panel affirment que le buzz actuel autour du secteur du métavers est justifié, même si 30% sont encore indécis sur le sujet.

Par rapport à la question du développement effectif du métavers, le calendrier estimé par les personnes interrogées envisage une maturité qui ne sera pas atteinte avant 5 ans. Et pour la plupart de ces gamers, ces mondes virtuels semblent se résumer à la société Meta dans 73% des cas. Raison probable de leur méfiance dans le domaine. Car, faut-il le rappeler, cette multinationale n’a rien à voir avec le Web3… sinon car elle en représente l’exact opposé.

Play to earn – Juste dosage entre « jouer » et « gagner »

Enfin, cette étude aborde inévitablement la question du play to earn. Cette nouvelle version du gaming agrémentée de NFTs et de rendements en cryptomonnaies. Et dans le cas présent, l’opposition semble plus forte que vis-à-vis du métavers. Car ce sont 49% des personnes interrogées qui affirment vouloir uniquement jouer lorsqu’il est question de gaming. Cela contre 11% visiblement plus intéressées par le fait de gagner de l’argent au cours de cette activité.

« Selon l’enquête, environ la moitié des joueurs sont plus intéressés à « jouer » qu’à « gagner » dans les jeux métavers. Mais un nombre important de joueurs voient l’intérêt de mélanger le jeu et les gains. »

Enquête Globant

Mais, dans le même temps, 40% des gamers affirment néanmoins être intéressés par la recherche d’un mélange possible entre « jouer » et « gagner. » Une dynamique dont la frontière se résume sans aucun doute au terme qui sera collé entre ces deux réalités, comme dans le cas d’Axie Infinity cité plus haut dans cet article. Car le fait de jouer POUR gagner (play to earn) n’a définitivement rien à voir avec une pratique de type : jouer ET gagner (play and earn).

Ethereum

Vitalik Buterin - Mal utilisées, les cryptomonnaies ont un "fort potentiel dystopique"

Hugh B. - 19 Mar 2022 - 13:00

Tout va très vite dans le secteur des cryptomonnaies. Un véritable [...]

Lire la suite >>

Et de toute évidence, cette distinction sera le dosage subtil mais nécessaire à appliquer dans le secteur du gaming, en relation au métavers. Cela afin de permettre d’y installer les cryptomonnaies, sans qu’elles imposent le caractère dystopique que leur mauvaise utilisation peut enclencher. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche