Bitcoin

Une grande banque argentine, soucieuse de sobriété énergétique, propose l’option BTC

03 Mai 2022 - 07:28

Banco Galicia, banque privée de premier plan en Argentine, a ajouté en toute discrétion l’option d’achat/ vente de 4 cryptos à sa gamme de fonctionnalités d’investissement. Le bitcoin et l’ether figurent notamment dans son offre, apparemment compatibles avec sa démarche d’engagement vers un objectif bas carbone.

Banco Galicia, nouvelle banque à proposer une offre crypto

Sans tambour ni trompette puisque a priori ses clients ont découvert la nouvelle fonctionnalité de la banque en se rendant sur sa plateforme en ligne, Banco Galicia vient d’introduire l’option d’achat/vente de 4 cryptomonnaies. Sous la mention « nouvel outil », elle leur propose donc la possibilité de négocier du bitcoin, de l’ether et du ripple (XRP), ainsi que le stablecoin USDC.

Fondée il y a plus d’un siècle, Banco Galicia fournit des services financiers à plus de 3 millions de clients et s’est lancée dans une stratégie d’innovation numérique pour conquérir le marché des millennials. Pour créer cette nouvelle option, elle s’est alliée avec Lirium, un fournisseur de solution crypto basée au Liechtenstein qui assure notamment un service de garde de qualité dite institutionnelle.

Comme pour tout acteur de la finance traditionnelle, ce type de partenariat est nécessaire car il permet d’intégrer cette nouvelle classe d’actifs à une application bancaire sans avoir besoin d’obtenir des licences locales ou d’assumer le fardeau de la sécurité, de la surveillance opérationnelle et réglementaire.

Banco Galicia vient rejoindre la cohorte des institutions bancaires de plus en plus nombreuses à vouloir se placer sur le marché des cryptomonnaies. A l’échelle internationale, on ne les dénombre plus, et même la France aujourd’hui compte sa première représentante du genre.

Une banque engagée dans la neutralité carbone qui propose du bitcoin

Autre observation qui ne manque pas de sel dans un contexte où les cryptos reposant sur un mécanisme de preuve de travail (PoW) sont accusées de tous les maux et menacées un peu partout de représailles, c’est que la banque argentine elle, ne se montre pas bégueule. Bitcoin et Ether sont les premières sur sa liste, avant vraisemblablement que d’autres ne viennent figurer dans le menu déroulant.

Pourtant, il semblerait que l’institution ne soit pas insensible à la cause environnementale et pas seulement dans le discours. En effet, depuis novembre 2021, elle serait devenue une entreprise neutre en carbone et elle a rejoint le PCAF (Partnership for Carbon Accounting Financials). Autrement dit, dans ce cadre, elle dispose d’un outil qui permet de mesurer les émissions de son portefeuille d’activités et de concevoir des solutions financières axées sur la transition vers une économie bas carbone. Il semblerait donc que le bitcoin soit, à ses yeux, compatible avec des objectifs de durabilité environnementale. Sans doute, a t-elle elle, bien travaillé son sujet…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche