Régulation

Une SEC fidèle à elle-même, diffère sans surprise sa décision sur l’ETF BTC spot de VanEck

26 Août 2022 - 16:28

La Securities Exchange and Commission (SEC) US n’a pas dérogé à sa règle qui consiste à retarder, tant qu’elle le peut, sa décision quant à l’approbation d’une énième demande d’un fonds négocié en bourse (ETF) bitcoin au comptant. Le demandeur VanEck devra donc patienter une fois de plus pour se voir opposer vraisemblablement un refus au terme du délai légal de 45 jours.

VanEck attendra

L’histoire se répète inlassablement avec un protagoniste inchangé, la SEC américaine, et un autre à l’identité fluctuant au gré de sociétés financières quémandant le droit de proposer un ETF Bitcoin au comptant sur le marché US. Beaucoup s’y sont cassé les dent, mais pas de quoi décourager le gestionnaire d’investissement d’envergure mondiale VanEck qui a été l’un des trois premiers élus à pouvoir proposer un ETF Bitcoin reposant sur des contrats à terme du CME, le seul acceptable au regard de l’instance fédérale et de son intransigeant patron, Gary Gensler.

Avec des fortunes diverses, il faut bien en convenir. Le VanEck Bitcoin Strategy ETF, qui pratique pourtant des frais de gestion les plus compétitifs, n’a jamais vraiment attiré les foules. La faute au produit lui-même, qui en tant que dérivé de dérivé n’expose pas directement les investisseurs à l’actif. Or, c’est précisément l’exigence qu’ils expriment et que seul un ETF Bitcoin au comptant pourrait satisfaire.

Fort de cette conviction, VanEyck a donc fait une demande en ce sens. Enfin, deux. En effet, il avait déposé un premier dossier en 2021, rejeté comme attendu. Obstiné, il a réitéré quelques mois plus tard, considérant comme d’autres, à l’instar de Grayscale, que l’acceptation de l’ETF BTC à terme de Teucrium en vertu de la loi de 1934 (et non de » l’Investment Advisers Act de 1940 « et son projet connexe « l’Investment Company Act« ), au nom de laquelle sont déposées les demandes d’ETF au comptant, avait changé la donne. A tort jusque-là, et visiblement encore pour des lustres.

Verdict de la SEC le 11 octobre

Dans les faits, l’ordonnance de la SEC fixe au 11 octobre la date de délivrance du verdict, précisant que la proposition de VanEck n’a reçu jusque là aucun commentaire public. Un signal négatif ? Peut-être, mais l’ETF BTC spot de Grayscale croulait quant à lui sous les commentaires, ce qui n’a pas empêché la proposition d’être sèchement repoussée.

On peut donc sans mal supposer que l’issue sera une nouvelle fois décevante pour les partisans d’un produit boursier BTC au comptant sur le marché américain. On peut même imaginer les arguments déployés. Ce n’est pas difficile, la SEC brandit toujours les mêmes : le manque de transparence, le risque de manipulation et la question de la liquidité et encore, quand elle daigne expliquer sa décision, ce à quoi elle n’est nullement contrainte.

Quoi qu’il en soit, dans un contexte de marché crypto rongé par des faillites en cascade, des fraudes massives et un bitcoin ayant perdu les deux tiers de sa valeur depuis novembre 2021, on voit mal Gary Gensler changer son fusil d’épaule. Il l’a même plus que jamais braqué sur un écosystème dont il dénonce inlassablement le côté far-west.

Pour vous exposer directement au bitcoin, rien de mieux que de vous en préoccuper vous-même, n’attendez plus et inscrivez-vous sur sur la plateforme FTX, et bénéficiez à vie d’une réduction sur vos frais de trading (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche