L’improbable raison pour laquelle Apple bloque les envois de NFTs avec Coinbase wallet

02 décembre 2022 - 10:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Le secteur des cryptomonnaies a des règles bien précises qui se conjuguent difficilement avec les GAFAM du Web2. Pourtant ces mastodontes tentent leur chance dans ce nouvel écosystème afin de s’approprier quelques parts de ce gateau numérique. Un domaine dans lequel excelle Apple, toujours très prompt à racketter la moindre application qui touche à son univers… et ses utilisateurs. Dernière tentative en date, une improbable interdiction d’envoyer des NFTs à l’aide du Coinbase wallet. Et la raison invoquée est tout simplement hallucinante.

Certaines actualités en relation à la mutation actuelle du Web2 peuvent prêter à sourire, pour qui a un second degré bien développé. Avec comme principal exemple le changement de nom très explicite de Facebook pour Meta, histoire de bien donner la tendance. Mais également une multiplication d’initiatives plus ou moins opportunes – ou opportunistes – afin de tenter de tordre l’économie naissante des cryptomonnaies à leur seul avantage.

Avec en première ligne, un secteur des NFTs qui n’arrive décidément pas à s’entendre avec la politique de fermeture, et de racket associé, imposée par Apple. Une situation qui dure déjà depuis des mois, dans une logique de rapport de force bien inégal. Et un dernier épisode digne de la série Black Mirror qui concerne depuis hier le portefeuille Coinbase wallet.

Jetons NFT

Apple - Cachez ce NFT que je ne peux taxer !

Hugh B. - 25 Oct 2022 - 08:30

Il existe une sorte de frontière invisible entre les entreprises du Web2 et le [...]

Lire la suite >>

Apple – Une commission de 30% sur les frais de gaz

Cette actualité surréaliste pourrait bien permettre de ranger la société Apple dans la même dynamique que les gouvernements actuels vis-à-vis du secteur des cryptomonnaies. Avec une volonté d’interdire – ou en tout cas d’empêcher – qui s’accompagne d’une stratégie très claire de taxation aveugle et généralisée. Car la règle est simple dans le domaine : le prélèvement d’une taxe ne nécessite visiblement pas d’avoir compris l’objet de ce racket. Une logique qui touche depuis quelques temps le marché des NFTs face à une commission de 30% prélevée par Apple qui ne passe pas.

Mais depuis hier, ce combat semble avoir pris une tournure des plus improbables. Car comme l’explique le compte Twitter officiel du Coinbase wallet, « Apple a bloqué la dernière version iOS de (cette) application » pour tout ce qui concerne l’envoi de NFTs. Et cela jusqu’à ce que ses développeurs aient purement et simplement désactivé cette fonctionnalité. La raison invoquée : « les frais de gaz requis pour envoyer des NFT doivent être payés via leur système d’achat intégré, afin qu’ils (Apple) puissent percevoir 30% des frais de gaz« . Ahahahahahahahaaaaaargh !

« Pour quiconque comprend le fonctionnement des NFTs et de la blockchain, ce n’est clairement pas possible. Le système propriétaire d’achat intégré d’Apple ne prend pas en charge les cryptomonnaies, nous ne pourrions donc pas nous y conformer même si nous essayions. »

Coinbase wallet

Ethereum

Ethereum - Cet EIP-4844 qui pourrait (encore) réduire les frais des layers 2

Hugh B. - 28 Nov 2022 - 13:30

Ceux qui pensaient que les réseaux de type layer 2 allaient disparaître avec [...]

Lire la suite >>

Apple – Quand le Web2 se heurte au Web3

Une blague ? Non, cette exigence de la société Apple n’a rien d’une plaisanterie, même si elle est tout simplement ridicule. Car, il faut visiblement le rappeler, les frais de gaz sont ceux qui s’appliquent à toutes transactions sur une blockchain. Et les seuls à pouvoir y prétendre sont les mineurs, pour le Proof et Work (PoW) et les validateurs, pour le Proof of Stake (PoS).

Et le Coinbase wallet n’a aucun contrôle ou pouvoir sur le règlement ni même le montant de cette facture, comme toute autre application en lien au secteur des cryptomonnaies ou des NFTs. Ce qui fait de cette exigence de la société Apple une preuve évidente de son ignorance pathétique du fonctionnement de cette économie numérique. Mais également de sa cupidité sans borne dès qu’il s’agit de prélever des commissions sur tout ce qui bouge.

Jetons NFT

Opensea vs droits d'auteur - Une "approche réfléchie" qui inquiète

Hugh B. - 07 Nov 2022 - 13:30

Une tempête hivernale est en train de secouer le secteur des jetons NFT. Avec [...]

Lire la suite >>

Car comme l’explique le compte Twitter du Coinbase wallet, « Apple a introduit de nouvelles politiques pour protéger ses bénéfices au détriment de l’investissement des consommateurs dans les NFT et de l’innovation des développeurs dans l’écosystème des cryptomonnaies. » Tout est dit !

« L’impact le plus important de ce changement de politique concerne les utilisateurs d’iPhone qui possèdent des NFTs. Si vous détenez un NFT dans un portefeuille sur un iPhone, Apple vient de rendre son transfert vers d’autres portefeuilles beaucoup plus difficile. »

Coinbase wallet

Est-ce une conséquence de la cupidité de survie initiée par la crise économique actuelle ? Ou un nouvel épisode de la guerre GAFAM vs NFT mise en place depuis quelques temps ? Quoi qu’il en soit, Apple va devoir revoir sa copie dans le domaine. Car à moins de créer sa propre blockchain privée elle ne pourra jamais prétendre à une part des frais appliqués sur une autre. Mais vu la tendance, le mieux reste peut-être de revendre son iPhone pour un Android. Fin de l’histoire !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche