Cardano (ADA) – Arrivée du hard fork Alonzo et premier DEX du nom de Cardax

 Cardano (ADA) – Arrivée du hard fork Alonzo et premier DEX du nom de Cardax

Une récente intervention du fondateur de Cardano remet ce réseau historique et toujours fortement théorique sur le devant de la scène. Un projet que l’on pourrait définir comme « en travaux » depuis déjà de nombreuses années. Mais dont la cryptomonnaies ADA a connu un regain significatif d’activité depuis quelques mois. Un afflux de petits investisseurs enthousiastes qui laisse penser que le prochain déploiement de son hard fork Alonzo pourrait bien lui offrir une seconde jeunesse. En particulier car cela devrait lui permettre d’entrer dans l’univers des smart contracts et de la DeFi.

Le projet Cadano est de ceux qui divisent les investisseurs. Avec d’un côté ceux qui se sont lassés de ses multiples hard fork successifs qui ne changent finalement pas grand-chose. Et les autres qui attendent toujours de voir émerger de ce projet lancé en 2017 l’un des leaders de l’univers des cryptomonnaies. Une confiance qui a récemment enflammé le cours de sa cryptomonnaie ADA de plus de 800%. Cela pour aller chercher un nouvel ATH au-dessus des 2,45$ le 17 mai dernier.

Un réveil qui fait suite à une longue sieste amorcée fin 2018. Et un prix qui ne réussissait pas à remonter au-dessus des 0,10$. Raison pour laquelle le passage des 1$ a été un véritable événement pour ses investisseurs, parfois de longue date. Et le véritable début du rallye actuel dont ce niveau symbolique est visiblement devenu le support. Un élan que même le déploiement d’un énième hard fork du nom de Shelley n’avait pas réussi à initier à la fin du mois de juillet 2020. Cela alors qu’il ouvrait la voie de la décentralisation à ce réseau pour la toute première fois de son histoire.

Cardano est « dans les temps »

Le développement du projet Cardano est clairement à inscrire dans une logique du type « le lièvre et la tortue ». Et difficile de ne pas identifier ce dernier au lent, mais déterminé animal à carapace. Une vitesse qui a laissé quelques investisseurs impatients sur le bord de la route. Et qui pose la question de savoir si ceux qui restent ont parié sur ce qui est encore présenté par certains comme « l’une des trois grandes sociétés de cryptomonnaies ». Le tout reposant tout de même sur une équipe de 500 employés répartis dans plus de 50 pays. Et d’étapes que cette dernière continue de franchir sans se soucier du reste.

Ce qui vient de donner lieu à une sorte de bilan surprise de son développeur principal et fondateur qu’est Charles Hoskinson. Cela dans une récente AMA (Ask Me Anything) publiée sur Twitter ce dimanche 1er août. Et dont le but affiché est de partager avec sa communauté le prochain lancement du hard fork Alonzo. Un déploiement très attendu et qui est annoncé comme étant « dans les temps ». Car il semble que « les choses avancent à grands pas » dans ce qui pourrait être la véritable mise en œuvre de ce réseau. Cela en passant par la validation de son testnet maintenant initié depuis fin mai dernier.

« Il y a en quelque sorte deux pistes parallèles qui se déroulent en même temps pour le lancement d’Alonzo. (…) La première est basée sur l’obtention des capacités d’Alonzo. La seconde consiste à construire une infrastructure autour de ce nœud pour permettre d’exécuter à la fois le code off-chain et on-chain. Ce qui permettrait de construire des DApps complètes. » – Charles Hoskinson

Et même si le fondateur du projet Cardano reste très optimiste, il n’annonce pas de date effective pour la mise en place de cette version de son réseau. Seule une fourchette approximative lui permet d’avancer que cela devrait se faire entre août et septembre de cette année. Car il semble que l’acquisition d’un nœud totalement fonctionnel soit effective. Ce qui va permettre aux développeurs d’initier cette étape qui doit ensuite prendre environ deux semaines. Et qui devrait permettre de lancer « le compte à rebours vers un processus de hardfork ».

Un premier DEX déployé sur le réseau Cardano

Et dans le même temps, une plateforme décentralisée développée sur le réseau Cardano vient de lever la somme de 1,5 million de dollars. Un DEX du nom de Cardax qui devrait voir le jour au troisième trimestre de cette année. Et qui est le tout premier projet de ce genre à avoir obtenu les faveurs et la reconnaissance de l’outil de sélection communautaire Catalyst. Ce dernier « visant à générer les plus hauts niveaux d’innovation communautaire (…) tout en permettant à la communauté d’autodéterminer les priorités de croissance ».

« De nombreux DEX prévoient de se lancer sur Cardano. Mais il y en a UN SEUL qui a été sélectionné par le Project Catalyst. Merci. » – Cardax

Un développement qui va de nouveau poser la question de savoir s’il est encore temps d’acheter de l’ADA de Cardano. Et de mesurer et définir si la lenteur est réellement une valeur ajoutée. Cela au sein d’un univers des cryptomonnaies bien souvent dominé par l’excitation et la – trop grande – précipitation. Mais qui oblige à considérer qu’un projet qui compte 5 années de travail doit impérativement livrer un chef d’œuvre. Sauf dans le cas où il est au final déjà has been avant même d’avoir réellement existé. Et seule la mise en œuvre effective de ce hard fork Alonzo permettra de trancher clairement cette question…


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,727