Cryptomonnaies

Les géants du paiement ne veulent pas rater l’opportunité des cryptomonnaies

16 Déc 2021 - 09:00

Il existe toujours un fossé entre l’adoption d’une innovation technologique et son intégration dans le paysage réglementaire mondial. Une réalité au cœur du développement du secteur des cryptomonnaies en cette fin d’année 2021. Avec des géants dans le domaine des services de paiement dématérialisés dont les ambitions sont passées de la méfiance condescendante à une véritable course stratégique. Tout cela initié par le leader d’Internet PayPal, premier à avoir osé plonger officiellement dans ce bain numérique bouillonnant. Mais avec des visions bien différentes suivant la multinationale concernée. Ce que révèle une récente étude publiée par la structure d’analyse indépendante MoffettNathanson.

Il est impossible d’ignorer la prise en considération grandissante que les sociétés de paiement adoptent au sujet des cryptomonnaies. Au point de voir le cours du Bitcoin s’envoler lorsque PayPal a annoncé son intégration comme monnaie officielle acceptée sur son réseau à la fin de l’année dernière. Cela aux portes d’une première manche de son bullrun, dont le sommet a dépassé les 65 000$ quelques mois plus tard. Et sans attendre de savoir à quelle sauce les instances de régulation vont essayer de digérer ces « monnaies » numériques, désespérément rejetées comme telles.

Une situation inconfortable, mais de toute évidence insuffisante pour ralentir cet élan d’adoption en cours. Car d’autres entreprises spécialisées dans le secteur du paiement n’ont pas tardé à emboiter le pas de cette mutation. Avec comme dernière initiative en date, le géant Visa et sa volonté d’offrir un service de conseils en cryptomonnaies à ses partenaires. Un véritable basculement stratégique dont l’effet le plus remarquable est cette ambition pédagogique affichée par les anciens détracteurs de cette économie numérique. Car les cryptomonnaies sont dorénavant envisagées comme une opportunité et non plus comme une menace.

Cryptomonnaies et sociétés de paiement

Un constat réalisé par la principale et reconnue structure indépendante de recherche et d’analyse des marchés financiers de Wall Street du nom de MoffettNathanson. Cette dernière tout particulièrement spécialisée dans le domaine des entreprises innovantes et à forte croissance. Et dont la dernière actualité concerne une rencontre avec les leaders du secteur du paiement Visa, MasterCard et PayPal. Cela dans le cadre d’une « immersion » sur le sujet des cryptomonnaies et de la technologie blockchain rendue publique le 15 décembre dernier. Avec comme premier résultat, une note émise à l’attention de ses clients institutionnels. Et cela au sujet de la volonté de ces derniers de poursuivre leurs investissements dans cet écosystème.

Cryptomonnaies

45% des consommateurs devraient payer en cryptomonnaies d'ici quelques années

Hugh B. - 12 Oct 2021 - 10:03

Les études se suivent et se ressemblent lorsqu’il est question [...]

Lire la suite >>

Un document dont la tonalité met très clairement en évidence la volonté de ces structures de paiement – même plus anciennes – de s’adapter à l’évolution imposée par les cryptomonnaies sur ce secteur. Car après l’ignorance vient le moment de se poser la question de monter ou non dans le train de l’innovation. Et il semble que la décision soit unanime dans le cas présent, avec un sentiment passé de menace imminente à opportunité à saisir de toute urgence.

Une adoption entre layer 2 et DeFi

Mais le document publié par MoffettNathanson va plus loin. Car il énumère également les différentes stratégies propres à chacune de ces trois entités leaders dans le domaine. Et en premier lieu la position de Visa, dont l’objectif affiché est de prendre la forme d’un réseau de seconde couche, sur le modèle des layers 2 développés sur Ethereum. Le tout en fonctionnant au-dessus des blockchains, mais tout en restant installé sur son propre réseau de paiement. Avec comme vision pour les deux prochaines années, une forte croissance des volumes grâce à des partenariats avec des portefeuilles de cryptomonnaies. La question restant de savoir lesquels ?

Ensuite la société MasterCard, dont l’objectif se concentre plus précisément sur le fait de tirer profit des avantages offerts par les cryptomonnaies dans le domaine des paiements transfrontaliers. Cela en relation aux exchanges et autres portefeuilles du secteur. Avec en ligne de mire les opportunités de créer de nouveaux produits que tout cela permet d’envisager. Et l’ambition affirmée de devenir une rampe d’accès pour le marché des NFTs. Mais également d’ajouter les cryptomonnaies à son réseau « multi-rails », sous la forme de devises natives pour effectuer des paiements. Christine Lagarde risque de faire des cauchemars…

Régulation

Christine Lagarde - Les stablecoins ne sont pas des devises

Hugh B. - 03 Sep 2021 - 10:25

S’il y a bien une forme de ces cryptomonnaies de l’enfer qui [...]

Lire la suite >>

Et enfin le géant PayPal, très clairement inscrit en première position dans cette course à l’adoption des cryptomonnaies. Et dont le réseau de paiement offre depuis peu la possibilité de régler en Bitcoin grâce à sa nouvelle application. Avec comme objectif annoncé, une éducation de ses utilisateurs afin de réussir à toucher un public plus large. Mais également d’ouvrir son réseau au secteur de la DeFi, dont les opportunités n’échappent plus aux dirigeants de ce monde. Cela par le biais de son portefeuille de cryptomonnaies dorénavant ouvert aux transferts vers l’extérieur.

Autant dire que les ambitions ne manquent pas vis-à-vis de ce secteur des cryptomonnaies où tout reste encore à construire. En particulier dans le domaine des passerelles éventuelles entre son écosystème numérique et la finance traditionnelle. Et cela principalement par le biais de ces sociétés de paiement. Car tout cela n’est maintenant plus qu’une question de temps.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche