Paypal va-t-il transformer le Bitcoin en une véritable monnaie ?

 Paypal va-t-il transformer le Bitcoin en une véritable monnaie ?

Les grands changements sociaux n’interviennent pas toujours suite à des décisions légales. Ces dernières ne sont parfois que la tentative d’endiguer ou de réguler une réalité qui échappe à son contrôle. Un combat qui résume parfaitement la situation actuelle du Bitcoin (BTC) face à l’économie mondiale. Car il est bien plus qu’un simple actif numérique, mais pas encore une monnaie au sens strict du terme. Et il semble que PayPal souhaite faire pencher la balance du côté monétaire.

Plus le Bitcoin enregistre des hausses records et plus la question de son statut légal refait surface. Une question que la Security and Exchange Commission des États-Unis aimerait bien régler une fois pour toutes. Mais dans laquelle elle s’empêtre depuis des années du fait de sa position de frein imposé à une commette en pleine trajectoire. Et dont la véritable motivation ne porte pas sur la considération de l’aspect réel du Bitcoin, mais sur sa volonté de contrôle.  

Un manque d’objectivité qui n’échappe pas aux grandes entreprises. Ces dernières entrent dans le jeu du Bitcoin sans attendre de savoir ce que les instances de régulation vont décider sur la question de savoir ce qu’il sera ou non. Car il est déjà cet or numérique que tout investisseur sérieux recherche. 

Et il pourrait bien et très rapidement devenir plus que cela. En grande partie du fait de l’élan qui entoure actuellement l’adoption des cryptomonnaies par les multinationales. Ou quand le second pouvoir court-circuite le premier pour imposer un changement de paradigme

Le Bitcoin adopté sans autorisation

Cette arrivée des grandes entreprises mondiales dans l’univers du Bitcoin et des cryptomonnaies n’est pas du goût de tout le monde. En particulier pour ceux qui envisagent ces outils monétaires numériques comme bien plus qu’un simple moyen de paiement supplémentaire. Et tout particulièrement si cela doit se faire au profit de structures centralisées comme PayPal

Cette dernière a effectivement annoncé il y a tout juste un mois qu’elle allait intégrer les cryptomonnaies à ses solutions de paiement. Cela même si elles ne sont pas officiellement considérées comme des monnaies.

Et cette nouvelle formule en forme de véritable révolution numérique a rencontré un succès que même PayPal a du mal à contenir. Ce qui l’a obligé à revoir ses options à la hausse et à débloquer ce service à l’ensemble des résidants américains bien plus tôt que prévu. Cela afin de répondre à une demande qui ne cesse d’exploser. Ce qui serait à l’origine d’une razzia de type Grayscale sur une majorité des nouveaux BTC minés de sa part.

Une réalité mise en avant par un récent rapport de la structure Pantera Capital. Ce dernier fait état de l’augmentation de plus de 300% de l’activité sur la plateforme itBit, censée gérer les transactions de PayPal au nom de son partenaire Paxos. Ce qui représenterait 70% des BTC minés à l’heure actuelle.

Les cryptomonnaies sont-elles des devises ?

Dans ce contexte, le mariage annoncé entre PayPal et le Bitcoin ressemble à une véritable lune de miel. Cela même si les détails de cette offre laissent penser que le contrat n’est pas aussi limpide que les annonces officielles le laissent penser. 

Surtout si l’on se base sur les récentes déclarations de son PDG, Dan Schulman. Cela dans le cadre d’une interview publiée hier sur le compte Twitter de la chaîne d’informations économiques CNBC.

« Au fur et à mesure que les cryptomonnaies sont de plus en plus utilisées dans le commerce quotidien (…) je pense qu’elles commencent à passer de la classe d’actifs à celle de devises. (…) Cela renforce leur utilité et les stabilise également. Elles deviennent moins volatiles car elles peuvent être utilisées au quotidien dans le cadre de vos achats. » – Dan Schulman, PDG PayPal

Une formulation qui a dû faire bondir les responsables des instances de régulation du monde, États-Unis en tête. Et qui pose question au regard de la réalité de l’offre mise en place par PayPal.

Payer en Bitcoin made in PayPal

Car dans les faits ce qui est présenté comme une option de paiement en cryptomonnaies n’en a visiblement que l’apparence. Et en premier lieu car les commerçants qui en accepteront le règlement ne recevront jamais les BTC impliqués dans cette opération. Mais bien un paiement en monnaie fiduciaire locale une fois la conversion effectuée par PayPal et à son taux.

De plus les cryptomonnaies détenues dans ce portefeuille seront obligatoirement estampillées PayPal. C’est-à-dire qu’elles devront avoir été achetées sur sa plateforme dédiée et au prix qu’elle pourra imposer lors de cette transaction. Cela avec l’impossibilité de les transférer vers un autre portefeuille extérieur. Ou comment ne posséder qu’un chiffre sur un compte sans y avoir aucun accès direct. 

Ce qui est donc présenté comme une révolution monétaire version cryptomonnaie n’est en fait qu’une solution hybride qui impose toujours un passage en monnaie fiduciaire lors d’un achat. Ce qui existe déjà avec les mêmes restrictions dans le domaine bancaire avec la néo-banque Revolut

Une révolution qui devra attendre

La formule de PayPal n’est donc pas ce qu’elle prétend être. En tout cas dans le domaine de la mise en place de paiements effectifs réalisés en cryptomonnaies. Et ce statut de monnaie que son PDG souhaite y associer n’a rien de réel. Cela car il ne permet pas dans les faits d’échanger du Bitcoin contre un objet dans le cadre d’un achat de bout en bout. Et l’opération serait la même s’il s’agissait de le faire avec de l’or ou tout actif dont la valeur d’échange n’existe que contre le dollar

« Lorsque vous commencez à faire des cryptomonnaies un instrument de financement potentiel, je pense que cela renforce son utilité et la stabilise également, car elle peut être utilisée tous les jours dans le cadre de vos achats. » – Dan Schulman, PDG PayPal

Cependant, cette mise en place peut être considérée comme les prémices de ce que pourrait être une utilisation réellement monétaire des cryptomonnaies. Une option qui existe déjà grâce à des systèmes de type peer to peer comme le réseau Lightning Network. Et dont l’adoption devrait se voir grandement accélérée par ce type d’initiatives très médiatiques

Même si un gros doute persiste sur le fait de transformer le Bitcoin en stablecoin du simple fait de son utilisation comme une véritable monnaie d’échange

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,243