BREAKING – Interdiction totale des produits dérivés crypto en Grande-Bretagne

 BREAKING – Interdiction totale des produits dérivés crypto en Grande-Bretagne

La régulation dans le domaine des cryptomonnaies bénéficie autant qu’elle souffre d’un flou des plus artistiques. Une réalité qui se règle au bon vouloir des instances de régulation locales. Tout cela sur fond d’une décentralisation qui ne leur offre pas beaucoup de prises. Mais qu’à cela ne tienne, les produits dérivés qui y sont associés peuvent faire de belles cibles. Et c’est très exactement ce qui se passe actuellement eu Grande-Bretagne. 

L’information vient de tomber comme un couperet. La Financial Conduct Authority (FCA) britannique annonce l’interdiction pure et simple des produits dérivés dans le domaine des cryptomonnaies. Cette instance de régulation du secteur financier de Grande-Bretagne frappe fort dans le domaine. Et les conséquences pourraient bien être dramatiques pour le marché dans son ensemble.

L’annonce officielle vient de paraître sur le compte officiel de la FCA il y a tout juste quelques heures. Et son énoncé ne laisse pas de doutes quant à ses intentions : 

« Lisez nos règles finales interdisant la vente de crypto-dérivés aux consommateurs au détail, ce qui leur permet d’économiser environ 53 millions de livres sterling. » – FCA

Une décision présentée en forme de service rendu à la collectivité et aux investisseurs. Ces derniers étant jugés incapables de pouvoir « évaluer de manière fiable la valeur et les risques des dérivés (contrats de différence, futures et options) et des billets négociés en bourse (ETN) qui font référence à certains crypto-actifs. » Il ne reste plus aux amateurs de crypto britanniques qu’à dire merci et à faire une croix sur ces outils de trading certes très risqués, mais également très rentables. 

Il faut croire que cette concertation s’est faite en partenariat avec ce groupement de victimes de scams réclamant une taxation des transactions dans le domaine. Cela afin de leur rembourser les pertes engagées par leur absence de discernement. Et toute une économie devrait faire les frais des placements hasardeux de certains de ses membres. La bourse n’a qu’à bien se tenir !

Selon l’estimation de la FCA, cette procédure d’interdiction pourrait permettre de « réduire les dommages de 19 à 101 millions de livres sterling par an pour les investisseurs particuliers. » Un chiffrage à la louche qui ne s’embarrasse visiblement pas de quelques dizaines de millions de livres sterlings pour asseoir son choix. 

Quoi qu’il en soit, cet état de fait doit entrer en vigueur à la date du 6 janvier 2021. Et il ne fait aucun doute que le marché des cryptomonnaies comme l’univers de la DeFi devrait en ressentir les effets

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,172