Stablecoins et MNBC

Tether réduit son exposition aux actifs non monétaires

02 Juil 2022 - 08:02

L’émetteur du stablecoin USDT réduit son portefeuille de papier commercial de près de 60%. Une étape vers l’objectif zéro détention au profit de bons du Trésor américain réputés plus liquides.

Tether abandonne progressivement une stratégie risquée sur ses réserves

Poursuivant un mouvement enclenché depuis des mois, Tether réduit drastiquement ses réserves en papier commercial. Ainsi, si en mai, la société détenait encore 20,1 milliards de dollars de ces actifs controversés, elle n’en détient plus que pour 8,5 milliards de dollars. Avec l’expiration de nombre de ses contrats le 31 juillet pour un montant de 5 milliards de dollars, ses avoirs de ce type tomberont à 3,5 milliards de dollars. L’objectif étant, selon le communiqué de la société, de ramener le chiffre à zéro pour s’orienter massivement vers des actifs réputés liquides comme les bons du Trésor américain.

Rappelons qu’un papier commercial est une dette non garantie à court terme émise par des entreprises. Une rumeur persistante, que Tether a démenti de façon véhémente, affirmait que 85% de son portefeuille d’actifs non monétaires appartenait à des entreprises asiatiques, dont le géant immobilier chinois Evergrande en mauvaise posture, et se négociait avec une décote de 30%.

Tether résiste aux assauts des fonds spéculatifs

Ces préoccupations concernant la stabilité de l’USDT, qui a brièvement perdu son ancrage au dollar US suite à l’effondrement de Terra Luna, ont conduit plusieurs fonds spéculatifs à tenter de court-circuiter le stablecoin. Ainsi, ils se sont positionnés sur l’USDT avec des ventes à découvert (paris à la baisse) pour des centaines de millions de dollars. Mais le stablecoin a plutôt bien résisté, maintenant sa parité avec le dollar US, comme s’en est largement expliqué Paolo Ardoino, le directeur de la technologie de Tether, dans un long fil twitter.

De fait, dans le contexte anxiogène du marché crypto où les vulnérabilités de certains grands acteurs font tache d’huile, la « résilience » du (encore) premier stablecoin du marché avec 66 milliards de capitalisation serait plutôt une très bonne nouvelle. Et son engagement respecté de limiter son exposition et de s’adosser à des réserves entièrement garanties encore plus. Cependant, la vigilance est de mise, les manipulations des uns et des autres restent encore d’actualité.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche