Bitcoin

Time Magazine intègre Bitcoin à sa trésorerie

13 Avr 2021 - 18:57

Time Magazine, l’un des monuments de la presse mondiale, poursuit son aventure dans les cryptomonnaies. Après avoir proposé  des NFTs inspirés de certaines de ses Unes les plus emblématiques, il va désormais intégrer Bitcoin à sa trésorerie. Une intégration rendue possible par un partenariat avec Grayscale Investments pour une série pédagogique sur le sujet.

Time Magazine intègre Bitcoin à sa trésorerie via Grayscale

Time Magazine, magazine et publication en ligne à forte audience, s’est positionné, depuis sa création en 1923, du côté de l’histoire en train de se faire. Aussi, il n’y a rien d’étonnant qu’il prenne dès aujourd’hui le train des cryptomonnaies. Ainsi, après ses trois tokens non fongibles (NFTs) qui lui ont rapporté la somme de 135 ETH, le voilà qui se lance dans des vidéos éducatives portant sur cette classe d’actifs numériques. Une série éducative en partenariat avec Grayscale Investments. C’est d’ailleurs son PDG, Michael Sonnenshein, qui vient de l’annoncer.

Dans cette collaboration, le plus notable est que le magazine et son président acceptent non seulement d’être payés en Bitcoin mais surtout déclarent être prêts à le conserver sans le convertir en monnaie fiduciaire. Autrement dit, le Bitcoin apparaîtra désormais au bilan de l’entreprise.

Un tournant décisif pour l’adoption des cryptomonnaies

Une première pour un site d’information mais qui s’inscrit dans la vogue actuelle des sociétés de plus en plus nombreuses à intégrer Bitcoin à leur trésorerie et à l’envisager comme moyen de rémunération. Ainsi, MicroStrategy vient de révéler qu’elle réglerait dorénavant les honoraires de ses administrateurs non salariés en Bitcoin. Autre aspect tout aussi novateur : au mois de mars, c’est Tesla qui a déclaré accepter le paiement en BTC pour ses véhicules électriques sans conversion en monnaies fiduciaires.

L’hostilité ou plus simplement la méfiance exprimées à l’encontre du Bitcoin et plus globalement des cryptomonnaies semblent s’atténuer. Leur adoption institutionnelle paraît même à un tournant décisif avec un rythme qui s’accélère. En effet, il ne s’agit plus simplement de les considérer sous l’angle de l’investissement mais aussi de leur aménager une place au sein même du fonctionnement de l’entreprise.

C’est indéniablement un progrès majeur même s’il n’est porté pour le moment que par quelques entreprises cotées. Mais la charge symbolique est lourde. Les grands noms servant de locomotive pour un mouvement plus large. Face aux audaces de tels poids lourds, il semblerait que la tâche des régulateurs, dont on attend toujours les nouvelles dispositions législatives, se complique. La question : Tesla, MicroStrategy, BlackRock… et l’emblématique Time pèseront-ils dans la balance pour les faire pencher du bon côté ?

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche