TRON (TRX) – Justin Sun présente la cryptomonnaie comme un outil pour lutter contre le réchauffement climatique

 TRON (TRX) – Justin Sun présente la cryptomonnaie comme un outil pour lutter contre le réchauffement climatique

Justin Sun, fondateur de TRON (TRX), a déclaré sur Twitter qu’il soutenait l’action de Greta Thunberg, en faveur de l’environnement. Selon lui, les cryptomonnaies seraient partie prenante de cette lutte contre le réchauffement climatique. Et pour étayer son propos, il a annoncé faire un don d’un million de dollars à cette cause. Nouvel effet d’annonce médiatique ou réalité mesurable ? Une bonne occasion de se poser sérieusement la question…

Justin Sun Cop25 Greta Thunberg
Justin Sun sur Twitter

Justin Sun est le charismatique créateur de la plateforme TRON. Une solution qui se présente comme la blockchain de « quatrième génération » et qui vient de remporter le Jinse Finance Award 2019, un prix qui le place comme la solution blockchain la plus innovante de cette année passée. Malgré tout, ce crypto-projet reste très controversé, et de nombreux détracteurs déclarent que l’initiative n’a pas de futur dans notre société.

TRON Jinse Award 2019
TRON Jinse Award 2019

Sa stratégie de communication l’a souvent mis dans des situations compliquées, en raison de ce que nous appellerons un enthousiasme débordant à la limite d’une communication mensongère. En 2018 il avait annoncé un partenariat avec Baidu, géant de l’Internet chinois, mais au final cela n’était pas le cas. TRON a aussi été soupçonné de plagiat par la communauté crypto, du fait que son whitepaper ressemblait à un copié-collé d’un autre projet similaire. C’est sans parler de sa ressemblance troublante avec Ethereum.

TRON, un projet qui fédère

Malgré tout cela, TRON reste un projet qui connaît un développement important et qui semble évoluer. Une solution qui fédère autour d’une volonté de redonner le contrôle des données aux créateurs de contenu en proposant une réponse aux difficultés qu’ils rencontrent sur des plateformes comme YouTube. Dans cet esprit, un discret rachat de la plateforme Bittorrent a eu lieu en juin 2018. Et dernièrement, l’acquisition de la plateforme de streaming « anti YouTube » DLive.

TRON rachète DLive
TRON rachète DLive

Si TRON est victime des coups médiatiques de son fondateur, il n’en reste pas moins un projet avec des ambitions (qu’elles soient justifiées ou non). Cela lui a offert une visibilité, dans un univers saturé de nouveaux projets. Son but affiché est d’offrir un réseau avec une rapidité plus grande qu’Ethereum, en privilégiant la vitesse au détriment de la sécurité. Et il est d’actualité que le jeton ETH connaît des soucis de rapidité de traitement dans ses transactions, en partie en raison de son succès, d’où sa prochaine mise à jour Muir Glacier, début 2020.

La cryptoécologie en marche

L’univers de la cryptomonnaie n’a pas bonne presse en matière d’écologie. Le Bitcoin a besoin d’énormément d’énergie électrique, pour fonctionner et tout simplement exister (à cause du système de minage). Mais d’autres projets sont moins énergivores, et la cryptomonnaie en général offre aussi des avantages certains dans le domaine de la consommation de ressources.

chargement écologie

Justin Sun explique que l’impact écologique, lié à l’économie numérique, est en grande partie réduit par son caractère dématérialisé. Plus besoin de papier pour stocker les données, ni même de se déplacer pour aller travailler ou rencontrer ses clients. Le transport physique représente à lui seul 8% des émissions mondiales de carbone.

« Ces types de documents nécessitent un envoi postal qui se fait par transport. L’ensemble du processus Know Your Customer nécessite également une interaction en face à face, ce qui oblige parfois les gens à voyager. Tout cela ne sera pas obligatoire lorsque le financement décentralisé sera utilisé. » – Justin Sun

Proof of Work (PoW) vs Delegated Proof of Stake (DPoS)

Inévitablement, Justin a également abordé la question centrale de sécurité des systèmes de blockchain, et plus précisément le Proof of Stake (PoS). Une solution bien moins polluante que le traditionnel Proof of Work (PoW) qu’utilise de Bitcoin. Plus besoin de disques durs, et de fermes de minage pour valider les transactions et créer de nouveaux jetons. Un système qui est aussi plus rapide.

« En adoptant un système PoS, cela réduit considérablement la consommation d’énergie massive utilisée dans la méthode d’extraction PoW traditionnelle, utilisée par Bitcoin. » – Justin Sun

TRON a basculé vers un système DPoS, ou Delegated Proof of Stake. Il s’agit d’un système de vote permanent qui met en place une logique de réputation, pour parvenir à un consensus. Les membres de la communauté votent pour des super représentants qui valident ensuite les transactions, afin d’obtenir une récompense. Mais cela pose un problème de (re)centralisation qui n’est pas vraiment du goût de la cryptosphère.

DPOS Justin Sun Twitter
Justin Sun à propos du DPoS

La décentralisation écologique

Enfin, Justin Sun a abordé la question de la décentralisation des systèmes financiers comme un atout en termes de lutte contre le réchauffement climatique. Un écosystème au coeur de son projet, basé sur les smart contracts. Ces Dapps, développées sous TRON sont passées de 117 à plus de 650, durant cette année 2019, multipliant par plus de 10 le nombre de ses utilisateurs, sur la même période.

Justin Sun à propos des Dapps
Justin Sun à propos du DPoS

Le système bancaire actuel est très polluant. Offrir une solution permettant un accès universel, n’importe où dans le monde, participe à cette économie d’énergie nécessaire. La blockchain et les opportunités qu’elle offre permet de penser que l’avenir de l’économie et de la finance pourra s’inscrire dans ce changement écologique. L’engagement de Justin Sun semble être, en tout cas, un premier pas dans ce sens.

« Je crois vraiment que la blockchain doit s’inscrire dans notre avenir, si nous voulons éliminer le gaspillage et faire la différence. » Justin Sun

 

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,144