Bitcoin

Bakkt cotée à la Bourse de New York aujourd’hui

18 Oct 2021 - 12:57

Décidément l’institutionnalisation du bitcoin va bon train. Alors qu’un premier ETF Bitcoin doit faire ses premiers pas à la bourse de New York aujourd’hui, la plateforme réglementée de contrats à terme sur bitcoin, Bakkt, va également, via une fusion avec VPC Impact Acquisition Holdings, y faire son entrée.

Back to Bakkt

Lancée en 2018 par la maison mère du New York Stock Exchange (bourse de New York)l’Intercontinental Exchange, la plateforme Bakkt offre aux investisseurs, essentiellement institutionnels, la possibilité d’acheter des bitcoins de manière transparente, sécurisée et encadrée en proposant des contrats futures supposément backés physiquement. Une différence notable avec l’ETF BTC accepté aujourd’hui à la bourse de New York qui ne repose que sur des contrats à terme du Chicago Mercantile exchange (CME), c’est à dire sur des produits dérivés réglés en argent comptant sans échange de bitcoins réels.

De fait, le lancement des futures de Bakkt adossés à du bitcoin « physique » avait suscité un enthousiasme certain dans la cryptosphère qui y avait vu l’impulsion vers une adoption plus massive de la cryptomonnaie. Or, la destinée de ces futures a connu jusque là une fortune diverse. Pire encore, la plateforme aurait commis quelques accommodations avec la vérité. Une partie non négligeable de ces contrats à terme n’auraient pas toujours été garantis par des bitcoins « physiques » comme annoncé, mais par des dollars américains.

Bakkt cotée à la bourse de New York

Néanmoins, après des débuts ne remplissant pas toutes ses promesses, la plateforme s’est ressaisie et a multiplié les partenariats pour consolider son positionnement institutionnel.

Elle s’est d’abord associée à la société de gestion des investissements en actifs numériques, Galaxy Digital, visant à offrir aux investisseurs qualifiés une solution de haut niveau pour la négociation et le stockage de cryptomonnaies. Elle bénéficie également du soutien des fonds de capital-risque de Pantera Capital et de Microsoft.

Plus récemment, elle a noué des partenariats, notamment avec Starbucks, pour soutenir son application de paiement mobile . Enfin, dernière alliance de poids, une collaboration avec Google pour permettre aux utilisateurs de dépenser des cryptomonnaies avec la crypto-carte Bakkt directement à partir de Google Pay. Elle envisage également d’utiliser Google Cloud pour créer un nouveau moteur d’analyse s’appuyant sur l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et la géolocalisation.

Actuellement valorisée à plus de deux milliards de dollars après sa fusion avec VPC Impact Acquisition Holdings, la société concrétise aujourd’hui son ambition de devenir publique. Ses actions « ordinaires » dites de classe A et ses bons de souscription sont négociables dès cet après-midi (heures françaises) sous les symboles boursiers BKKT et BKKT WS.

Il sera intéressant d’observer l’attractivité de ces produits au moment même où les actions de l’ETF à terme Bitcoin deviennent également accessibles à la Bourse de New York.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche